Toulouse : une maison BBC vertueuse en briques de 20

Toulouse : une maison BBC vertueuse en briques de 20

Ce projet de villa de 210 m2 en R+1 vise l’obtention d’un label BBC Effinergie. Ses propriétaires ont menu une réflexion poussée afin de concilier confort de vie, respect de l’environnement, et économie d’énergie. Le coût de construction devrait avoisiner 1500 €/m2.





 

Les propriétaires toulousains n’ont pas hésité à mener une réflexion très poussée pour ce projet. Une réflexion qui les a amenés à sélectionner rigoureusement les entreprises chargées de la construction de leur villa et les équipements de pointe mis en oeuvre. Leur but : concevoir un projet répondant aux exigences de la RT 2012 et qui vise l’obtention du label BBC Effinergie. La construction, plutôt compacte pour éviter les déperditions, est située sur un terrain ensoleillé, à flanc de colline. Elle bénéficie d’ouvertures larges au sud et réduites au nord, qui seront équipées de menuiseries à double vitrage peu émissif. Les pièces à vivre, au sud, bénéficieront d’apports solaires optimaux en hiver, et profiteront d’une vue dominante sur l’agglomération toulousaine. L’été, des brise-soleil extérieurs, éviteront les apports solaires directs. Les pièces techniques, situées au nord, font office de zone tampon. L’architecte a pris soin de placer les chambres à l’est, de façon à ne pas les exposer au soleil de l’après-midi.

 

Des matériaux performants


Les murs, épais de 20 cm, sont en briques de terre cuite (20 x 31,4 x 50 cm) posées à joints minces (1 mm de mortier colle), qui seront recouverts d’un enduit gratté blanc cassé. Le système retenu, Calibric Th de Terreal, est fabriqué à quelques km. Il comporte des accessoires permettant de traiter les ponts thermiques : planelles à rupture thermique, caissons monobloc pour volets roulants, appuis monolithes isolés. L’isolation par l’intérieur sera réalisée par des panneaux rigides de laine de roche épais de 120 mm, de densité 55 kg/m3, et par un doublage de briques de 4 cm enduites de plâtre. (R total = 4,5 m2.K/W), entre lesquels sera intercalée une membrane étanche en PVC. La forte inertie des murs extérieurs, et des murs de refend (murs masse en parpaing à bancher) et cloisons intérieures en terre cuite, permettra de lutter contre la chaleur, parfois très forte en période estivale. L’enduction au plâtre des murs apportera une parfaite étanchéité à l’air, indispensable pour réussir les tests de labellisation (perméabilité inférieure ou égale à 0,6 m3/h.m2). Au niveau de la toiture, l’isolation sera surdimensionnée (R = 11,7), grâce à un complexe composé de 175 mm de panneaux de laine de roche de densité 55 kg/m3, associés à 240 mm de panneaux rigides de laine de roche de densité moindre (32 kg/m3).

 

Des technologies de pointe


L’équipement technique est un autre point fort de la maison. Le système de ventilation retenu est une VMC double flux apportant une qualité de l’air intérieur très élevée, et un bon confort d’utilisation (suppression des accès d’air froid l’hiver, rafraîchissement par surventilation nocturne l’été). Le matériel sera choisi à très basse consommation. Deux panneaux solaires (1,2 m2) intégrés en toiture permettront de subvenir aux besoins en eau chaude sanitaire de 4 personnes, via un ballon de 300 litres. Le chauffage sera assuré par une PAC géothermique eau glycolée/eau, reliée à deux sondes verticales de 92 m chacune. Ce système alimentera un plancher chauffant basse température, et un ballon d’eau chaude sanitaire d’appoint, pour l’hiver. Grâce à la géothermie, la maison sera rafraîchie tout l’été par « free cooling », pour 3 à 5 € au total, assure le chauffagiste : le coût de l’électricité consommée par le circulateur de la PAC ! La domotique sera très présente, pour la gestion du chauffage et des apports solaires (lames orientables du brise soleil, volets roulants,…).Bien d’autres éléments ont été étudiés et/ou sont encore passés au crible par le maître d’ouvrage et les entreprises qui l’assistent, afin d’optimiser l’utilisation de cette maison « vertueuse » dont le coût de construction devrait avoisiner 1500 €/m2. Ce chantier exceptionnel pour la rigueur de sa conception et la qualité de sa réalisation est l’un des tout premiers chantiers BBC de la région. Il devrait s’achever en novembre prochain. Pour suivre sa progression et en savoir plus : www.maisonbbc-toulouse.fr

 

Source : Batirama.com / Emmanuelle Janson 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (656 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique