Les artisans socialement responsables auront leur label

Les artisans socialement responsables auront leur label

“Je suis artisan socialement responsable”. Ce nouveau label s’adresse à l’artisanat respectueux des règles sociales et engagé dans la formation.




Artisan Socialement Responsable est aussi le nom de la toute jeune association qui, en délivrant ce label, veut non seulement distinguer les professionnels aux bonnes pratiques, mais aussi les élus qui les choisiront. Ceux-là seront repérables au logo “Ma collectivité s’engage pour valoriser les artisans socialement responsables”. Tout simple, mais il fallait y penser !

 

Créée le 8 février dernier en Eure et Loir, Artisan Socialement Responsable instruit actuellement la labellisation d’une trentaine d’artisans de tous secteurs d’activité. L’initiative de ce projet de mise en valeur des artisans engagés revient à un plombier-chauffagiste-électricien et élu à la Chambre des métiers et de l’Artisanat d’Eure et Loir, Franck Ledru.

 

Le projet visait au premier chef les professionnels du bâtiment. Mais l’association a pour objet de donner de la visibilité aux entreprises artisanales qui respectent un certain nombre de pratiques, quel que soit leur secteur d’activité.

 

Zéro salarié détaché

 

La première des conditions pour bénéficier du label “Artisan socialement responsable” est de ne pas employer de main d’œuvre détachée.

 

« Nous n’avons rien contre les travailleurs étrangers, c’est le statut de salarié détaché, préjudiciable à notre système socio-économique et aux travailleurs eux-mêmes, que nous condamnons », précise Franck Ledru, Président de l’association.

 

« En créant l’association, nous voulons agir contre cette pratique déloyale et injuste qui contribue à la disparition progressive du tissu artisanal de proximité. »

 

Deuxième point incontournable : investir dans la formation des jeunes, par la voie de l’apprentissage mais aussi des stages, afin de perpétuer le savoir-faire des artisans. L’association en souligne l’importance vitale pour les entreprises artisanales. Elle intègre d’ailleurs également dans sa charte le respect de la réglementation.

 

Un rôle essentiel dans la  dynamisation de l’emploi local

 

Les collectivités qui s’engagent à aider ces entreprises à accéder aux marchés publics seront, elles aussi, mises en avant par l’association, au moyen du label “Ma collectivité s’engage pour valoriser les artisans socialement responsables”.

 

Pour Franck Ledru, « les collectivités ont un rôle majeur à jouer dans la démarche, en favorisant l’accès des artisans socialement responsables aux marchés. Nous voulons faire reconnaître le choix du mieux-disant au niveau des marchés publics et privés. »

 

Un groupe de réflexion comptant des élus territoriaux  étudie les possibilités d’intégrer dans les cahiers des charges des marchés publics des collectivités une clause sur l’engagement des entreprises, en matière de salariat détaché et de formation des jeunes.

 

« Nous devrions aboutir en septembre et présenter officiellement le résultat de ce travail en même temps qu’un premier annuaire de professionnels labellisés, lors du salon des Artisanales de Chartres, du 7 au 10 octobre prochain, à Chartrexpo.»

 

Dans l’Eure et Loir et au-delà

 

Le bureau actuel de l’association rassemble sept artisans, issus du bâtiment et d’autres secteurs d’activité, des représentants d’organismes professionnels (CMA d’Eure-et-Loir, FFB,  CGPME, Capeb, CFA du Bâtiment d’Eure-et-Loir) et un bureau d’études et d’experts comptables.

 

Des élus territoriaux et nationaux soutiennent l’initiative et la suivent de près. Après s’être développé dans le Centre-Val de Loire, le réseau s’étendra aux autres régions.

 

« Nous allons créer des comités de sélection locaux, pour identifier le plus grand nombre possible d’artisans prêts à adopter la charte de bonnes pratiques sociales et répondant aux critères. Il faut rendre visibles ces entreprises auprès des donneurs d’ordre privés et publics. »

 

Des labels pour plus de visibilité

 

Pour obtenir le label “Je suis artisan socialement responsable”, associé au visuel correspondant à leur secteur d’activité (bâtiment, services, alimentaire ou production), les artisans soumettent un dossier, dont les éléments sont dûment vérifiés avant d’être validés.

 

« Nous avons déjà des exemples de clients privés ayant retenu un artisan grâce à son logo “Je suis un artisan socialement responsable”, c’est un début ! »

 

De la même façon, la marque de reconnaissance “Ma collectivité s’engage pour valoriser les artisans socialement responsables” sera délivrée aux élus et collectivités qui auront montré leur engagement par des actes concrets.




Source : batirama.com / E. Jeanson

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (100 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits