Domotique (09) : la stratégie de Delta Dore

Domotique (09) : la stratégie de Delta Dore

Delta Dore a trois principes* et un but : devenir le spécialiste incontournable de la connexion des objets.

FLEXIClean & SKINReflex : les isolants d’EDILIANS, nouvelle génération !


* Les trois proncipes de Delta Dore : ne pas oublier l’existant, toujours penser à la fiabilité, veiller à la durée de vie des piles…

 

Chacun des différents acteurs présents en domotique en France, aborde le marché à partir d’une position particulière. L’histoire des entreprises oriente leurs stratégies.

 

Dans le cas de Delta Dore, cette histoire est déjà longue. Delta Dore est présent depuis plus de 30 ans. Il a commencé avec la régulation-programmation du chauffage électrique, puis il est passé au chauffage à eau chaude.

 

Un spécialiste de la régulation-programmation du chauffage

 

Les régulateurs Delta Dore sont aujourd’hui compatibles avec 60% des modèles de chaudières vendues en Europe. L’entreprise n’oublie pas les nouveaux générateurs. Ses régulateurs sont déjà compatibles avec les pompes à chaleur Daikin et Delta Dore discute avec d’autres fabricants de pompes à chaleur.

 

Quand on dit compatible, cela ne veut pas dire que les régulateurs savent piloter les générateurs en On/Off. Mais que les industriels ont ouvert à Delta Dore leurs protocoles de communication propriétaires, de manière à ce que ses régulateurs tirent le meilleur parti des brûleurs à puissance variable, des circulateurs à variation de vitesse, des inverters des pompes à chaleur, etc.

 

 

  1. Delta Dore est venu à la domotique, il y a près de 20 ans, à partir de son savoir-faire de régulation du chauffage électrique et à eau chaude. © PP

 

Une base installée

 

Delta Dore propose aussi des régulateurs pour poêles à granulés, capables de piloter la vitesse de rotation des ventilateurs, donc la quantité d’air comburant, en fonction du volume de combustible introduit dans le brûleur.  Ce qui garantit une bonne hygiène de combustion.

 

Grâce à ce savoir-faire en régulation et à son ancienneté, la position de Delta Dore est unique sur le marché français. Delta Dore occupe aussi de fortes positions dans la motorisation des stores.

 

Bien sûr, Somfy est le leader incontesté, mais Delta Dore est un respectable second. Bubendorf (20% du marché du volet roulant en France) et le groupe 3FX (Franciaflex, …) utilisent les solutions de pilotage de stores et de volets roulants développées par Delta Dore.

 

 

  1. Delta Dore demeure l’un des pionniers du suivi et de l’affichage des consommations d’énergie, au sens de la RT, mais aussi en tant qu’outil de gestion pour l’utilisateur final. © PP

 

Ne pas oublier l’existant

 

Plusieurs millions d’objets Delta Dore sont donc installés en France chez des particuliers, dans des commerces, des collectivités et des entreprises. Ils constituent une base installée que Delta Dore entend transformer en tremplin d’expansion de ses solutions connectées. Par exemple, depuis 7 ou 8 ans, l’entreprise a vendu plus de 300 000 alarmes. Appliquant son premier principe – ne pas oublier l’existant -, Delta Dore propose de les transformer en alarmes connectées pour 100 €. Ce sont des € TTC : pour les particuliers, ils aiment bien parler en déboursé total.

 

 

  1. Delta Dore déploie une offre domotique à quatre étages. L’étage n+1 sait toujours reprendre les fonctions de l’étage n, de manière à assurer une compatibilité ascendante pour permettre une évolution des installations, depuis le pilotage des ouvrants jusqu’au Home Cinéma. © PP

 

Une ouverture maîtrisée

 

Depuis des années, Delta dore a développé X3D, son protocole de communication sans fil propriétaire. Il l’ouvre à des partenaires choisis, K.Line, par exemple, dont la domotique repose sur des solutions Delta Dore.

 

Il s’agit, à chaque fois d’une ouverture négociée avec un partenaire particulier, pour une application précise, avec un fonctionnement sûr et fiable. En l’état, Delta Dore considère qu’il lui est impossible de simplement publier son API (Application Programming Interface) pour que n’importe qui l’utilise.

 

C’est pourtant la stratégie retenue part de nombreux nouveaux entrants, dont NetAtmo qui a ouvert l’API de sa station météo. Delta Dore considère que ce serait contrevenir à son second principe : toujours penser à la sécurité et à la fiabilité des applications.

 

 

  1. Pour le pilotage à distance des lampadaires, Delta Dore a développé un interrupteur à la fois physique et commandé par radio sous X3D. Il devient possible de domotiser n’importe quel luminaire, même ancien. © PP

 

Maximiser la durée de vie des piles

 

Quant à son troisième principe – maximiser la durée de vie des piles – Delta Dore l’a développé en se mettant à la place de l’utilisateur final.

 

Si, comme on nous le promet dans diverses études, un logement contient une centaine d’objets connectés en 2020, avec une ou deux piles chacun, il faut absolument atteindre plusieurs années d’autonomie pour chaque objet. Sinon, le client final devra changer plusieurs piles par semaines.

 

Delta Dore a donc développé des algorithmes sophistiqués pour supprimer toute consommation en veille et minimiser les périodes de réveil non-sollicité. Résultat, l’entreprise garantit une autonomie de dix à la plupart de ses appareils connectés. L’alarme Delta Dore est ainsi garantie dix en fonctionnement à partir de ses piles originelles, contre 3 à 4 ans pour les autres marques et 6 mois seulement pour l’alarme Orange, particulièrement vorace.

 

 

  1. Pour piloter l’éclairage et les ouvrants, Delta Dore propose des interrupteurs radio X3D, qui se posent dans le boîtier encastré existant. © PP

 

X3D, le protocole propriétaire

 

Pour parvenir à cette autonomie, Delta Dore a incorporé les algorithmes d’optimisation dans son protocole X3D. Ce qui permet à l’industriel de soutenir que sa solution propriétaire offre un meilleur service et plus de valeur ajoutée à l’utilisation que les solutions ouvertes concurrentes comme ZigBee ou Thread, dont le protocole ne gère pas finement la consommation des appareils.

 

Pour autant, Delta Dore ne reste pas les deux pieds dans le même sabot. L’entreprise est membre de la plupart des alliances qui développent des protocoles ouverts, comme ZigBee, Thread, KNX ou enOcean. Elle reste attentive aux développements, dans l’hypothèse où une technologie cristalliserait soudain les aspirations du marché.

 

En tout état de cause, ces protocoles, ainsi que des systèmes d’exploitation d’objets connectés comme Brillo de Google ou AllJoin de AllSeen Alliance, s’adressent aux nouveaux appareils et ne pourront pas prendre en compte l’énorme base existante d’appareils déjà installés.

 

 

  1. Le pilotage par radio sans fil de l’éclairage est possible soit en On/Off, soit en variation lorsque la source lumineuse s’y prête. © PP

 

Confluens pour une timide ouverture

 

Pour cette base installée, Delta Dore a décidé de jouer la carte de l’ouverture – énormément maîtrisée, corsetée même – avec Confluens. Confluens, rappelons-le, rassemble plusieurs grands acteurs du marché français de la domotique, comme Delta Dore, Somfy, Hager, Schneider Electric ou Legrand.

 

Confluens met en relation leurs box respectives sur IP en échangeant des messages standardisés, au nombre de 12 pour l’instant. Les diverses box réagissent au passager d’un message, en fonction de leur propre programmation. Le message « départ pour une longue durée », par exemple, déclenche diverses réactions dans les box Legrand, Somfy ou Delta Dore.

 

Delta Dore semble avoir une vision plus nette de l’avenir de Confluens que les autres participants à cette aventure. L’entreprise envisage avec Confluens une extension de l’interopérabilité des objets connectés, non-plus localement en IP, mais aussi à travers le Cloud, le tout avec une seule Application pour piloter divers objets.

 

 

  1. Les interfaces de commande vont du simple interrupteur mural, à l’application sur Smartphone, en passant par les boitiers multitouches avec boutons programmables. © PP

 

Le prix est un facteur d’ouverture du marché

 

Au-delà de l’ouverture, l’une des clefs de l’expansion du marché de la domotique, selon Delta Dore, est le coût des installations. Selon l’entreprise, l’entrée de gamme domotique doit devenir un achat d’impulsion. Suffisamment peu cher pour que le client final puisse se tromper, constater que ce qu’il a acheté ne correspond pas à ses besoins, et recommencer.

 

Bref, la domotique doit commencer à moins de 100 €. Fort de cette conviction, Delta Dore propose quatre offres permettant une intégration croissante de fonctions domotiques. La première, TyDom 1.0, est une box capable de piloter jusqu'à 100 objets connectés, mais seulement à travers le protocole radio X3D de Delta Dore.

 

Elle n’offre ni le pilotage des téléviseurs, ni celui de la HiFi. A travers X3D, elle sait reprendre les produit Delta Dore existants, déjà installés dans le logement, et les rendre connectés. Elle est raccordée en câble Ethernet à la box internet du logement, mais fonctionne aussi en local de manière autonome et ne coûte que 99 € HT en prix public.

 

 

  1. Les box TyDom 3.0 et eDomus savent out faire, y compris piloter des serrures connectées avec acquittement : la serrure renvoie son état de manière à ce que l’utilisateur sache si elle est bien verrouillée. © PP

 

Une panoplie croissante de fonctions domotiques

 

Le second niveau, TyDom 2.0, coûte déjà 599 € HT, ajoute l'alarme et sort les informations vers l'extérieur du logement. Elle permet par exemple la levée de doute : une alarme parvient à son destinataire par mail ou par SMS. Celui-ci peut activer à distance la caméra sur IP de l'installation pour vérifier qu'il s'agit bien d'une intrusion, par exemple.

 

TyDom 3.0, le troisième niveau, est proposé à 999 € HT, communique en KNX filaire, en KNX/IP, en X3D, en MBus pour la relève des compteurs et en WiFi. Elle pilote les téléviseurs Sony, Samsung, Philips et LG, soit environ 85% du marché des téléviseurs en France.

 

Elle pilote aussi les serrures connectées, les caméras et les portiers vidéo sur IP et reprend toutes les commandes infrarouges existantes. Les 3 offres TyDom sont proposées partout dans le monde et intègrent 14 langues nativement. Comme l’explique Delta Dore, TyDom 3.0 fonctionne à la fois dans l’univers de la marque et dans le cadre de standards ouverts.

 

Autant Delta Dore peut garantir le résultat dans le cadre de son univers, autant les standards ouverts sont susceptibles de générer des difficultés. Souvent en effet, les divers fabricants ne respectent pas parfaitement les spécifications d’un standard ouvert et le fonctionnement, d’un compteur sous KNX, par exemple, peut ne pas correspondre aux promesses.

 

 

  1. eDomus, l’offre haut de gamme de Delta Dore en domotique pilote virtuellement n’importe quoi dans la maison, y compris le son et la vidéo dans toutes les pièces, grâce à une compatibilité avec Sonos, avec d’autres solutions son et avec plus de 85% des téléviseurs vendus en France aujourd’hui. © PP

 

Jusqu’au Home Cinéma

 

LifeDomus constitue le sommet de l’offre domotique de Delta Dore. Cette box sait faire tout ce que font les TyDom, ajoute le Home Cinema et pilote jusqu'à deux caméras non-IP, en plus d’autant de caméras IP que le client le souhaite. TyDom 1.0, 2.0 et 3.0 sont installés par les 650 électriciens partenaires de Delta Dore.

 

Mais les 15 000 clients électriciens de l’entreprise peuvent s'y mettre après une courte formation. LifeDomus, pour sa part, demande des compétences supplémentaires. Il faut maîtriser la domotique, mais aussi les réseaux informatiques, les courants faibles et, surtout, être capable de s'adapter aux souhaits du client.

 

LifeDomus est proposé par un réseau d'intégrateurs, capables de programmer et de reprendre, avec l'aide de l'équipe LifeDomus, devenue une division de Delta Dore, tous les protocoles que le client souhaite utiliser. Valérie Renault-Hoarau, la Directrice Générale de Delta Dore, estime que le coût TTC, fourni et posé, d'une solution domotique TyDom 2.0 ou 3.0 atteint 1200 à 3000 € pour un logement de 80 m² en fonction du nombre d'objets pilotés, 2000 à 6000 € pour une maison de 120 m² et 7000 à 9000 € pour une maison de 200 m².

 

 

  1. Outre des applications sur smartphones et des commandes par boutous, Delta Dore propose aussi des écrans tactiles pour le pilotage des installations domotiques. © PP

 

Montrer la domotique pour attirer le client

 

Pour développer le marché de la domotique, Delta Dore a décidé d’ouvrir des boutiques en centre-ville, dans des quartiers commerçants. Le client doit pouvoir voir et expérimenter la domotique pour en avoir envie. « Ma m@ison connectée », la première boutique ouverte par l’entreprise se trouve 14 rue Bertrand à Rennes. Le chaland y entre par hasard, attiré juste en passant devant.

 

L’installateur y vient avec son prospect. Le but est de démonter tout ce que la domotique peut faire : affichage des consommations d’énergie, alarmes et alertes diverses, les écrans de la maison connectée depuis le smartphone jusqu’au téléviseur, la motorisation et le pilotage des ouvrants, le pilotage des chaudières, des poêles à granulés et des pompes à chaleur, le pilotage du chauffage électrique, le pilotage des éclairages, et, cerise sur le gâteau : le multimédia dans toute la maison.

 

L’autre but de ces boutiques est de démythifier la domotique. Dans l’esprit des clients, parfois aussi des installateurs, la domotique est encore complexe. La boutique offre l’opportunité de démontrer la simplicité de la configuration graphique et du pilotage de l’installation à travers les applications Delta Dore.

 

 

  1. TyDom 1.0, l’entrée de gamme domotique de Delta Dore sait reprendre en X3D, les objets Delta Dore déjà installés même depuis une dizaine d’années, les rendre connectés à internet et pilotables à distance. © PP

 




Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (2 votants)
Oui, le Gouvernement a simplifié les choses.
Non, on n'y comprend toujours rien.
 

Articles

Nouveautés Produits



Boutique

Construire avec la lumière naturelle


Fenêtres en travaux neufs Aluminium, bois, PVC - NF DTU 36.5