Il place la notion de service au cœur de son métier

Il place la notion de service au cœur de son métier

L’entrepreneur du mois : Jean-Michel Ragaud
Ecoute, professionnalisme et sens du service : c’est la recette appliquée au quotidien par Jean-Michel Ragaud. Cet entrepreneur de 47 ans séduit ainsi une clientèle de particuliers sur le marché du neuf mais surtout de la rénovation. Rencontre avec l’un des premiers “Eco artisan” de Charente (17).







Deux ans après la création de sa petite entreprise spécialisée dans le second œuvre et l’électricité, Jean-Michel Ragaud vient de recruter un employé. « Mon premier salarié, c’est ma femme ! », lance t-il fièrement. Marie, assistante dentaire, a gardé son travail à mi-temps. Deux jours par semaine, elle rejoint son époux pour quelques tâches administratives mais pas seulement. « J’aide aussi Jean-Michel sur les chantiers avec une préférence pour les travaux d’électricité », confie t-elle. Installé près de Royan, Jean-Michel Ragaud a travaillé pendant 25 ans dans un négoce régional de matériaux de construction. C’est en 2008, quand l’enseigne a été vendue à un réseau national qu’il se décide à se mettre à son compte. « J’y avais déjà pensé début 2000 sans franchir le cap. La cession du négoce m’a motivée », confie-t-il. Titulaire d’un Cap de menuisier-ébéniste, il tourne son entreprise vers les métiers du second œuvre et se forme en installation électrique avec la chambre de métiers. Côté menuiserie, il a noué des relations privilégiées avec Bouvet, industriel implanté dans la région qui lui apporte régulièrement son aide pour décrocher des affaires sur un marché très concurrentiel. Adhérent Capeb, Jean-Michel a vite été séduit par la marque Eco Artisan et fait partie des premières entreprises labellisées de Charente.

Eco artisan convaincu


Malgré la conjoncture difficile, l’artisan dispose d’un carnet de commande rempli jusqu’en septembre. « Certains clients m’attendent parfois plus d’un an », avoue l’entrepreneur. Ce succès s’explique. Tout d’abord, cet artisan est sans cesse à l’écoute des besoins et des envies de ses clients. « Je travaille à 90 % en rénovation de résidences secondaires. Les propriétaires ne sont donc pas sur place alors je leur envoie régulièrement des photos de l’avancement des travaux par mail. » Un “service” qui lui assure une solide réputation dans la région. Serviable, il ne rechigne pas à régler une énième fois, la baie vitrée installée chez une de ses clientes ou à dépanner une retraitée embêtée avec la serrure de sa porte. Ces qualités, Jean-Michel Ragaud les a développées en dirigeant le service après-vente du négoce pour lequel il travaillait. « Cette expérience m’a aussi appris à être autonome puisque je gérais seul le SAV. Cela m’a beaucoup aidé pour mener à bien mon projet de création. » Tant et si bien qu’il a même décidé de mettre son expérience au service des autres. « Avec des collègues, nous avons créé l’association des jeunes entrepreneurs du pays Royannais. Nous sommes aujourd’hui une trentaine et nous aidons les nouveaux à s’installer. » Une association qui lui permet aussi de nouer des contacts pour s’entourer de partenaires compétents dans les corps de métiers complémentaires comme la maçonnerie ou la plomberie. « C’est en nous regroupant que nous pourrons répondre à la demande d’offre globale de nos clients », assure cet Eco Artisan convaincu.


Source : batirama.com / Céline Jappé

 

Il construit des maisons BBC


Christian Ryckebusch et son épouse viennent d’emménager dans leur maison à Medis (17). Après un an de travaux, le pavillon a passé haut la main le test d’étanchéité à l’air afin de décrocher le label BBC Effinergie (niveau de performances qui feront référence pour la réglementation thermique 2012). Jean-Michel a réalisé tous les travaux à l’exception de la maçonnerie et de la plomberie. « J’ai coordonné les équipes pour le compte de M. Ryckebusch, maître d’ouvrage mais aussi maître d’œuvre de son chantier. » Avec ses collègues artisans locaux, Jean-Michel Ragaud signe donc sa première maison BBC. « Nous avons travaillé en lot séparé, en respectant les exigences de notre client. » Depuis, Jean-Michel s’est engagé à construire 4 autres maisons BBC pour un de ses clients qui investit dans du locatif.

 

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (326 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Les toitures et terrasses végétalisées