Travailleurs détachés: commission d'enquête sur les "dérives" du BTP

Travailleurs détachés: commission d'enquête sur les

Bernard Accoyer (Les Républicains) plaide pour une commission d'enquête parlementaire sur les "dérives" du dispositif des travailleurs détachés dans le BTP.




L'élu de Haute-Savoie souhaite que son groupe utilise à ce sujet son prochain "droit de tirage" annuel pour une commission d'enquête lors de la prochaine session ordinaire de l'Assemblée.

 

Il considère que "les abus et les fraudes liés au recours à des travailleurs détachés dans des secteurs importants, tel que celui du BTP, menacent, désormais, structurellement le modèle économique de ces secteurs".

 

Sur les 300.000 travailleurs détachés officiellement déclarés en France -nombre qui a doublé en deux ans-, 37% d'entre eux sont employés dans le BTP, observe M. Accoyer, ajoutant, sur la base d'un rapport sénatorial de 2013, que le recours à des travailleurs détachés dans le BTP peut engendrer une économie de 30% au vu des écarts de couverture sociale entre les ressortissants des Etats membres.

 

Rétablir une concurrence équitable entre les entreprises

 

Pour ce député ex-UMP, "soumettre les employeurs établis en France et hors de France à un niveau équivalent de cotisations sociales, tout en prévoyant que le montant des cotisations sociales des travailleurs détachés continuera à être perçu au final par les caisses de sécurité des pays de l'employeur, serait un moyen efficace de rétablir une concurrence équitable entre les entreprises".

 

S'il juge que "le gouvernement semble avoir pris la mesure du problème", vu de récentes déclarations du Premier ministre Manuel Valls et du ministre du Travail François Rebsamen, l'ancien président de l'Assemblée considère "largement insuffisantes" les mesures annoncées notamment le renforcement des contrôles et le durcissement des sanctions en cas de fraude.

 

Le gouvernement a demandé une révision de la directive encadrant le détachement des travailleurs, mais la Commission européenne ne semble pas devoir présenter de propositions "avant de longs mois", déplore encore M. Accoyer.




Source : batirama.com / AFP

2 Commentaires
logo
platine
  • par Remarque
  • 23/07/2015 17:21:02

Jeannot, c'est le BTP c'est mort, de toute manière sept maisons sur dix se bâtissent entre copains, les gens ont tellement de temps libre maintenant, d'ailleurs, les maisons sont nettement plus rapidement construites que par des entreprises.

logo
- -
  • par JEANNOT
  • 30/06/2015 07:44:02

Il est facile de critiquer lorsque l'on est dans l'opposition... De toute façon, le secteur du bâtiment est mort pour les TPE et il est inutile de nous appâter avec les facilités d'embauche d'apprentis. Qui est suffisamment égoïste pour envoyer un jeune au "casse pipe"" dans la lutte INEGALE face à la concurrence des travailleurs détachés qui font le bonheur des nationaux ?

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (196 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits