Monomur : comment poser les menuiseries

Monomur : comment poser les menuiseries

Pour contribuer à l’essor des monomur, des solutions sont apportées par certains fabricants afin de démys­tifier cette technique de maçonnerie, surtout en pose de menuiseries.






 

Le monomur détient toujours 6 % des parts de marché de la construction de MI. Une stabilité maintenue, même face aux plâtres essuyés par le secteur du neuf en 2009. En revanche, s’il offre l’indéniable atout de réaliser une isolation répartie, conforme avec les standards d’une construction peu consommatrice en énergie, cette application ne décolle pas. Du coup, sur ce marché que se partagent Imerys Structure, Bouyer Leroux, Wienerberger et Terréal pour la terre cuite, Cogetherm et Poncebloc pour la pierre ponce, et Xella Thermopierre pour le béton cellulaire, des solutions apparaissent pour faciliter la mise en œuvre.



Brique tableau sur mesure


Imerys Structure a développé une brique tableau avec feuillure adaptée à la forte demande de pose de menuiserie mixte bois et aluminium. Terreal propose la sienne ­depuis janvier 2010 ainsi qu’une brique tableau ébrasement pour la pose des menuiseries en tunnel. Le fabricant de fenêtre en aluminium K.Line a lancé un système pour une pose simplifiée sans feuillure. Une solution déjà adaptée au prochain DTU 36.5 fenêtres multimatériaux, qui institue au rang de règle d’Art, la fixation des menuiseries dans le monomur. Démocratisation de cette maçonnerie ? Attendons la reprise du secteur du neuf.


Source: batirama.com / Stéphanie Lacaze-Haertelmeyer

 

monomurexpert.jpg

 Avis d'expert  Hervé Pétard*  «Pose : plus technique»


« Le nouveau DTU 36

.

5 fenêtres multimatériaux, pour la partie qui concerne la mise en œuvre de menuiseries avec Monomur va en élargir les possibilités de pose. Quand le monomur est apparu, les types de fixation des menuiseries ont effrayé certains poseurs. Il leur a fallu se familiariser avec ces techniques de mise en œu­vre. À partir du moment où le Monomur se démocratise, la mise en œu­vre s’effectue avec de moins en moins de craintes. Et le nouveau DTU 36.5 va dans ce sens. Maintenant, lors de la pose de menuiserie, il va bien falloir distinguer, au niveau sémantique, la pose de la menuiserie et le type de fixations. Quelle que soit la position de la menuiserie dans le gros-œuvre, on pourra désormais fixer de manière parallèle ou perpendiculaire au plan du mur. Cependant, afin de garantir les performances induites par ce système de construction, il faut que toutes les règles de l’Art soient respectées. La mise en œuvre du Monomur doit être en conformité avec le DTU 20.1. Mais, désormais – et même si les résultats du Monomur ont été moins bons que les années précédentes, en raison de la chute de la construction neuve, mais sans perte de parts de marché?– nous croyons à l’expansion du Monomur.»

* Hervé Pétard, délégué général
du GIE Briques de France au sein de la Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB)

 

 

 

 

 

 





 

Solution n° 1 Pose de menuiserie en feuillure

   

Pour réaliser une pose en feuillure, les dimensions doivent être adaptées en fonction du profil. La feuillure s’effectue à la disqueuse et au couteau à brique, et sa réalisation est facilitée grâce aux briques tableau. Si cette dernière n’est pas parfaitement plane, il convient de redresser au mortier le fond de feuillure. Un joint de type Compriband se place sur l’appui et sur les jambages en partie basse avec remontée de 40 cm pour assurer l’étanchéité. Ensuite, des clameaux sont mis en place sur la tranche de la menuiserie, support des équerres de fixation. Le nombre d’équerres de fixation doit être égal au nombre de fiches ou de gonds. Leur réglage s’effectue avec un retrait de 1,5 cm, soit l’épaisseur de l’enduit intérieur. La menuiserie est présentée afin de réaliser le réglage de l’aplomb et le repérage de l’emplacement des trous de fixation. Après l’avoir ôté, les trous sont réalisés à la perceuse sans percussion, de diamètre 8 mm, et des chevilles de type crampon bleu sont positionnées. Ou alors les trous sont réalisés au travers des équerres pour pouvoir y visser des chevilles à frapper. L’étanchéité est réalisée à l’intérieur au mastic acrylique et la menuiserie vissé, ou fixée de manière traditionnelle par scellement au mortier. L’étanchéité est réalisée avec du joint d’étanchéité acrylique mise en œuvre à l’intérieur et à l’extérieur à la pompe.

Dessins : Equoi 

 

  À retenir

 

 
Intérêts : cette solution apporte le plus de lumière.
Limites : la réalisation de la feuillure peut nécessiter une préparation plus longue.

 

Réaliser une feuillure avec un monomur pierre ponce

 

monomurfeuilluredetail.jpgL’efficacité thermique du monomur en béton de pierre ponce ne doit pas être diminuée par la mise en place de baies, de fenêtres ou de portes. Ainsi, les blocs déjà prévus (pour l’instant avec le monomur Cogetherm), facilitent leur mise en place, grâce aux feuillures en fonction des tapées, simples à réaliser, sans pour cela diminuer l’efficacité isolante de l’ensemble du bâtiment. En outre, il est possible, sur les tableaux, de rectifier avec le mortier isolant en pierre ponce qui créé une homogénéité de construction pour une meilleure isolation thermique. Enfin, lors de retour tableau en brique, une feuillure a été créée par l’association de la brique et du monomur, ce qui évite une découpe.

 



Lire la suite

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (164 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans