ISH 2015 : le sanitaire, c'est blanc, mais pas seulement

ISH 2015 : le sanitaire, c'est blanc, mais pas seulement

Baignoires en îlot, des douches et encore des douches, de la couleur, du bling-bling, du design et quelques vraies découvertes




Dans les halls consacrés au sanitaire à ISH 2015, on voit des hectares de céramique, des centaines de m3 de baignoires, des vasques par milliers, … A travers tout cet immense déballage, un petit nombre de tendances se dégagent.

 

 

  1. Il est difficile d’innover réellement dans le design des appareils sanitaires, Olympia y parvient : une valise, des pieds pliants... My Bag d’Olympia est un lavabo refermable qui se transforme en une surface d'appui très fonctionnelle. Les robinets bicolores se rabattent pour permettre la fermeture du lavabo. Celui-ci peut être complété par un distributeur de savon. La boîte latérale en cuir devient un porte-objets très utile, et le petit compartiment amovible en bois renferme un pratique miroir de maquillage. Doc. PP

 

L’essentiel des nouveaux modèles de baignoires présentés à ISH sont des baignoires en îlot. On ne les place plus contre le mur, mais plutôt au milieu de la salle de bains. Elles sont toutes auto-portantes. En céramique, en diverses matières de synthèse, en pierre taillée, en pierre reconstituée, en acier vitrifié chez l’allemand Bette.

 

 

  1. Bette fabrique des baignoires, des vasques, des lavabos et des receveurs de douche en acier émaillé. Sa nouvelle collection LuxShape renouvelle l’idée de la baignoire en îlot en rendant apparent le châssis-support en acier.

 

Les baignoires en îlot

 

Bette produit des baignoires en îlot, encastrables, semi-encastrables, des lavabos, des vasques, des receveurs de douche toujours en acier vitrifié. La marque produit environ 600 modèles standards, mais peut aussi faire du sur-mesure. Environ la moitié de sa production est aujourd’hui personnalisée.

 

 

 

  1. La collection LuxShape de Bette étend l’idée des châssis acier apparent pour le support des appareils sanitaires, jusqu’aux lavabos et aux accessoires : tablettes, etc. Doc. PP

 

Tous les produits Bette font l’objet d’une fiche de déclaration environnementale. Rédigées selon la norme ISO 14 225, c’est l’équivalent des FDES (fiche de déclaration environnementale et sanitaire) française.

 

Avec sa nouvelle collection LuxShape, Bette réinvente la baignoire en îlot : la baignoire est posée sur un châssis acier apparent. Le même principe de construction est repris pour les lavabos, les vasques, les tablettes, …

 

ME by Stark

 

Deuxième tendance : le design, ou plutôt, la signature d’un designer connu, demeure le meilleur moyen de renouveler les gammes d’appareils sanitaires. Stark a encore frappé chez Duravit avec la collection “ME by Stark” qui comporte 6 lavabos, des vasques, des receveurs de douche, un urinoir, des cuvettes de WC et des baignoires en îlot.

 

 

 

  1. Les immenses et très fin receveurs de douche encastrés de Bette sont revêtus d’un émail anti-dérapant. Leurs coins ne sont pas arrondis, mais présentent des angles presque droits. Ce qui minimise la disgracieuse quantité de silicone nécessaire pour étancher les angles entre le carrelage et le receveur. Doc. Bette

 

Comme son nom l’indique, cette nouvelle gamme parle de MOI (Me), enfin, pas moi, LUI, Stark. Mais, heureusement, Duravit a tout de même dissimulé un peu de technique et d’aspects pratiques derrière ME.

 

 

  1. L’espagnol BathCo est venu à ISH avec des vasques et des lavabos à motifs colorés, conçus par le designer David Elfin. Doc. PP

 

Ainsi, les WC et les bidets de la série sont plus légers grâce à de nouveaux procédés, sans fixations latérales visibles. La technologie sans bride Rimless offre un confort supplémentaire surtout lorsqu'elle est combinée à l'autre nouveauté, l'abattant douche SensoWash Slim. Ce dernier dispose de charnières facilement démontables. Le nettoyage de la céramique peut ainsi s’effectuer en un tour de main, si jamais il prend à ME une incontrôlable envie de nettoyage.

 

 

  1. La collection Kartell by Laufen s’est enrichie de nouvelles vasques en SaphirKeramik, un matériau particulièrement résistant qui permet des parois très fines et des formes inédites. Doc. PP



Peu de matières nouvelles

 

Troisième tendance, la matière dominante demeure la céramique. A part Bette qui ne jure que par l’acier vitrifié, les autres constructeurs demeurent fidèles à la céramique, qui pour l’essentiel n’a pas changé depuis des siècles.

 

 

  1. A ISH, le Bling-bling n’est pas loin. Laufen a imaginé un lavabo sur pied entièrement doré. Doc. PP

 

Laufen présente tout de même des produits en SaphirKeramik (Céramique Saphir). Introduite à BAU 2013, puis présentée à ISH 2013, le SaphirKeramik est produit grâce à l’ajout aux ingrédients traditionnels de la céramique, d’un nouveau composant minéral tenu secret.

 

 

  1. S’écartant radicalement du blanc, Laufen propose des lavabos noirs. Doc. PP

 

Le résultat est une matière particulièrement résistante, offrant une solidité et une souplesse comparable à celle de l’acier. Laufen a donc pu concevoir avec SaphirKeramik des appareils aux bords particulièrement fins. Il y a deux ans, Laufen montrait des prototypes réalisés par les deux designers Konstantin Grcic et Toan Nguyen.

 

Cette année, il s’agit de produits fabriqués en série. Konstantin Grcic a imaginé la gamme VAL qui comporte des lavabos, des vasques et des baignoires. Le designer parisien Toan Nguyen a conçu la gamme INO en SaphirKeramik et une baignoire fabriquée en Sentec, une pierre de synthèse.

 

 

  1. Chez Laufen, le client peut avoir un lavabo blanc, s’il y tient vraiment. Mais ils vont tout de même tenter de lui vendre de la couleur grâce à leurs collections de meubles de salles de bain. Doc. PP

 

De la couleur au Bling-Bling

 

Quatrième tendance, la couleur est de plus en plus présente, mais le blanc domine toujours nettement. Bien sûr les fabricants ergotent sur la nature du blanc : cassé, crémeux (si, si), brillant, mat. Mais ça reste du blanc.

 

 

 

  1. Il est difficile de s’exciter sur les abattants de WC, mais Pressalit fait de son mieux. Sa collection Sway est conçue avec de nouvelles charnières et un abattant facilement déposable pour le nettoyage. Doc. PP

 

Un petit nombre d’entre eux s’aventurent cependant vers la couleur. Laufen propose des lavabos noirs ou même dorés. AntonioLupi penche vers le bicolor : rouge ou bleu à l’extérieur, blanc à l’intérieur. Comme les appareils Bette sont en acier vitrifié, ils sont disponibles en plus de 1000 couleurs dans le nuancier RAL.

 

 

  1. Mort à l’abattant blanc ! Vive l’abattant en couleur, avec des motifs, avec une photo de votre choix reproduite dessus. Doc. PP

 

Le blanc représente l’énorme majorité des ventes de baignoires chez Bette, mais déjà 50% des vasques sont vendues en couleur. Demain, nous quittons l’univers du sanitaire esthétique pour plonger dans la tripaille du sanitaire technique. On trouve à ISH un nombre incroyable de vannes, raccords, tubes, évacuations, bâti-supports, etc.




Source : batirama.com

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que la réforme annoncée de MaPrimeRénov' pour 2024 va dans le bon sens ? (105 votants)
 
Articles
Agenda
Nouveautés Produits