Les façades à BAU 2015 : Tendance Canada Dry

Les façades à BAU 2015 : Tendance Canada Dry

En matière de façade, l’heure est à l’imitation des matières naturelles





Tout le monde se souvient du Canada Dry, cette boisson qui avait l’odeur de l’alcool, le goût de l’alcool, mais n’en était pas. Eh bien, cette année au salon BAU de Munich, on observait la même tendance en matière de façades.

 

 

  1. Les panneaux aluminium Reynobond, Reynolux et Reynodual sont fabriqués en Alsace. Extrêmement résistants, ils reproduisent l’apparence de matières naturelles, tout en affichant un poids nettement inférieur. Doc. PP

 

Il existe des raisons objectives en faveur de l’imitation. Une façade en aluminium, qui ressemble à de la pierre, pèse 10 à 20 fois moins lourd, se fixe plus facilement, se courbe sans difficultés majeures…

 

Si elle ressemble au bois, les fabricants mettent en avant l’absence d’entretien… Comme dans le cas du Canada Dry, cependant, certains préfèrent l’alcool à l’ersatz et de nombreux exposants proposaient aussi de nouvelles finitions de façades en matières traditionnelles, mais revisitées. Voici une revue de détail.

 

 

  1. La nouvelle collection Max Exterior de Fundermax propose 115 motifs, dont 50 inédits. Chaque motif est disponible en trois finitions : brute NT, brillante NG, anti-glisse Hexa. Doc. Fundermax

 

Nettement moins lourde

 

Sur un seul stand, le groupe Alcoa Architectural Products présentait ses quatre marques Reynolux, Reynobond, Reynodula et les fenêtres et façades Kawneer. Reynobond est un panneau composé de deux tôles en aluminium prélaquées autour d’une âme en polyéthylène.

 

 

 

  1. m.look, le nouveau bardage de Fundermax est classé au feu A2-s1 d0 (incombustible) selon EN 13501.1. Ce qui le rend tout désigné pour des bâtiments la lutte contre l’incendie est une priorité : écoles, hôpitaux, etc. Doc. Fundermax

 

Reynolux est une tôle d’aluminium prélaquée facilement transformable, qui permet la réalisation de formes originales. Reynodual est le premier panneau d’aluminium double peau prélaqué.

 

Reynobond, le panneau le plus lourd des trois ne pèse que 4,59 kg/m² pour 3 mm d’épaisseur à 7,36 kg/m² pour 6mm. Disponibles en largeurs de 1500, 1750 ou 2000 mm, Reynolux, Reyobond et Reynodual mettaient en avant de nouvelles peintures avec des garanties de 5, 10 ou 15 ans, ainsi que leurs collections “minérales” imitant le béton brut, l’ardoise ou la chaux.

 

 

 

  1. Trespa Pura NFC est composé à 70% de fibres de bois. Doc. PP



La vertitude des bardages classiques

 

A BAU, Trespa et Fundermax, les deux grands spécialistes du bardage pour façades ventilées faisaient assaut de vertitude, certifications à l’appui. Fundermax a même fait une opération de teasing : entièrement emballé, son stand n’a été dévoilé qu’à midi le premier jour.

 

 

  1. La nouvelle collection Trespa Naturals est disponible en finitions bois, pierre, enduit, dans de nombreuses couleurs différentes. Doc. Trespa

 

Sa nouvelle collection Max Exterior est fabriquée pour 65% de son poids à partir de fibres naturelles, du papier kraft obtenu à partir d’exploitations forestières certifiées FSC et PEFC (exploitation durable des forêts).

 

 

 

  1. La façade StoVentec de Sto peut être librement formée en 3D. Il est possible de tourner un coin de bâtiment avec un panneau ou de ménager des ouvertures dans une façade en déformant un panneau. Doc. PP

 

Lors de la production, la chaleur du séchage est récupérée. Ce qui évite le relâchement dans l’atmosphère de 10 000 t CO2/an. Fundermax montrait aussi son nouveau bardage m.look qui est classé incombustible (A2-s1 d0), tout comme des plaques de plâtres.

 

Il peut être utilisé aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, pour aménager des cuisines ou même pour des tables de bureaux. Il résiste aux UV, comme à la grêle et à l’abrasion. De son côté, Trespa a annoncé à BAU une extension de sa gamme Meteon avec l’ajout de 6 tons “gris bois”.

 

 

  1. Les panneaux KeraTwin de l’allemand Agrob Buchwald peuvent atteindre jusqu’à 1350 mm en standard. D’autres dimensions sont possibles sur demande. Ils sont utilisables aussi bien façades verticales que sur pans inclinés. Doc. Agrob Buchwald

 

Ces choix résultent de la consultation de plus d’une centaine d’architectes dans 10 pays. Ces panneaux ont tenu 3000 heures au brouillard salin et Trespa les garantit 10 ans. Meteon est lui-aussi à bas de 70% de fibres de bois certifiées FSC et PEFC.

 

Trespa a aussi lancé à BAU ses panneaux PURA NFC (Natural Fibre Core). Les deux panneaux sont disponibles en 4 épaisseurs de 6 à 13 mm, 4 surfaces de 2550 x 1860 mm à 4270 x 2130 mm, 5 traitements de surfaces et près de 100 teintes.

 

 

  1. Seulement 10 nuances de gris pour ce concept de station de métro, conçue par NIO Architecten de Rotterdam à l’aide des carrelages ChromaPluraldisponibles du 1x1 cm au 500x100 cm – d’Agrob Buchtal. Doc. Agrob Buchtal



Matières traditionnelles, traitement innovant

 

Eternit dévoilait à BAU 2015 ses nouveaux panneaux de façade Cedral qui atteignent jusqu’à 3600 x 190 mm. Ils sont disponibles en 29 teintes et deux finitions : imitation cèdre ou lisse.

 

 

  1. Dans sa nouvelle collection de panneaux de façade Cedral, Eternit propose 29 couleurs et deux finitions : lisse ou motif cèdre. Doc. Eternit

 

Eternit les garantit 10 ans, même en Allemagne le concept de garantie décennale n’existe pas. Les panneaux Cedral ont fait l’objet de déclarations environnementales selon la norme ISO 14025. Du côté des matières classiques pour le bardage des façades, on voyait à BAU 2015 en premier lieu la céramique.

 

 

  1. La façade du pavillon allemand de l’Expo Universelle 2015 de Milan sera habillée de panneaux Eternit Equitone Natura. Doc. Schmidhuber / Milla & Partner

 

Agrob Buchtal, par exemple, montrait son système Kera-Twin pour le bardage de façades ventilées. Il se monte de deux manières. La solution rail K20 permet de fixer les panneaux de céramique sans aucun outil.

 

La seconde solution, une fixation K20 par enclipsage, autorise la pose des panneaux soit verticalement, soit horizontalement. Kera-Twin habille entièrement, toiture et façades, le Raiffeisen Forum à Modling, 15 km au sud de Vienne, en Autriche.

 

 

 

  1. L’enduit de façade MaxitSolar combine des micro-billes de verre et de silicium en un revêtement micro-poreux auto-nettoyant sous l’action de la pluie. Sa composition lui permet aussi de renvoyer la lumière solaire en été, donc de réduire l’absorption de la chaleur par la paroi. Tout en accroissant son absorption de lumière, donc de chaleur gratuite, en hiver. Doc. PP

 

Les panneaux Kera-Twin pèsent 32 kg/m² et sont disponibles en épaisseur de 20 mm, en hauteurs de 20 à 50 cm par pas de 0,5 cm et en longueurs de 392 à 1350 mm par pas de 1 mm.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Les couvertures en tuiles