Dispositif RGE : les difficultés dénoncées…sont à nuancer

Dispositif RGE : les difficultés dénoncées…sont à nuancer

L’un des experts de qualifications en efficacité énergétique réagit aux attaques lancées contre le dispositif RGE (Reconnu garant de l’environnement), à un mois de son entrée en vigueur.


Le collectif « RGE…pas comme ça » a déposé un référé en suspension contre le décret d’application du principe d’éco-conditionnalité des aides aux travaux d’économies d’énergie, à un mois de son entrée en vigueur.

 

Ce collectif dénonce en effet pèle mêle, le coût exorbitant de la formation, le nombre insuffisant d’entreprises qualifiées et l’injustice dont seraient victimes les TPE et PME… Le collectif se dit sensibilisé aux enjeux d’économies d’énergie dans le bâtiment, mais en désaccord avec le protocole d’obtention de la mention "entièrement à revoir".

 

La société CAP3E, un expert des qualifications en efficacité énergétique, reconnaît qu’il existe des contraintes liées à l’obtention de ce signe de qualité : complexité du montage du dossier, démarches payantes, allongement des délais… Des contraintes qui se ressentent d’autant plus à un mois de l’entrée en vigueur de l’éco-conditionnalité.

 

 

Tirer la filière vers le haut

 

Pour autant, trois ans après la signature de la charte RGE en novembre 2011, la mise en place de cette mention est loin d’être une surprise pour la profession de la rénovation énergétique. Les 30 000 entreprises (chiffres Ademe) qui seront RGE au 1er janvier 2015 ont su anticiper cette échéance.

 

A cette date, celles qui seront dépourvues de la mention s’exposent à perdre une clientèle de choix : les particuliers qui entreprennent des travaux d’économies d’énergie avec l’assurance de toucher des aides financières, publiques et privées. Aides qui ne pourront être versées si le prestataire des travaux n’arbore pas la précieuse mention.

 

Les difficultés évoquées par le collectif sont donc à nuancer devant le formidable potentiel de marché et la montée en compétence de la filière que représente l’acquisition de la mention RGE.

 

« Il s'agit vraiment de tirer vers le haut la qualité du travail de nos artisans », ont d’ailleurs précisé les représentants de la Capeb et de la FFB, lors d’une rencontre avec les ministères de l’Ecologie et du Logement.

 

Un accompagnement tout au long du montage

 

Les TPE et PME de la rénovation énergétique, loin d’être lésées, ont accès à un accompagnement tout au long du montage de leur dossier, jusqu’à l’obtention de la mention RGE. Ainsi, les experts en qualification les accompagnent dans des démarches qui sont identiques à celles menées par les entreprises de plus grande taille.

 

De leur côté, les conseillers CAP3E, indiquent avoir répondu à 10 000 appels de professionnels en 2014, par le biais des hotlines téléphoniques mises en place pour leurs partenaires négoces et industriels du chauffage et de l’isolation. Les 350 sessions organisées dans les agences partenaires ont permis de former 4 000 artisans sur toute l’année.

 

Hors RGE EnR, le montage du dossier représente 150 € de frais administratifs par an pendant 4 ans (réalisation du dossier et mise à jour annuelle), auxquels il faut ajouter un audit chantier d’un montant d’environ 400 € sur la période. Enfin, le coût de la formation FEEbat, financée par les certificats d’économies d’énergie (CEE), est remboursable à travers l’OPCA de l’entreprise.

 

Des délais raccourcis

 

Outre les trois jours de formation nécessaires pour une formation FEEbat organisée à proximité, le montage du dossier RGE requiert du temps. Conscients de ces difficultés, la plupart des experts en qualification prennent en charge l’intégralité de cette partie administrative pour le compte du professionnel, conservant avec celui-ci un contact téléphonique.

 

La majorité des pièces nécessaires à un dossier de demande de qualification RGE peut, en effet, être collectée auprès de son assureur, son comptable et son responsable administratif.

 

« Bien sûr, exiger une qualification impose des contraintes. Mais le jeu en vaut la chandelle ; toute une partie du secteur de la rénovation énergétique se mobilise depuis maintenant trois ans pour être prête le jour J. Cette belle ambition du bâtiment ne doit pas être freinée. C’est du renouveau de la filière qu’il s’agit », affirme Gilles Ramin, président de CAP3E.

 

© boisdicy

 

A propos de CAP3E

 

CAP3E a été créée par l’équipe d’experts qui a mis en place dès janvier 2012 les accompagnements de professionnels adhérents du programme Certy Pro du Groupe CertiNergy et de son partenaire Saint Gobain Distribution. Ce sont plus de 17 000 professionnels du bâtiment, clients des enseignes Point P, Plateforme du bâtiment, Cédéo, Clim+, Asturienne, SFIC… qui ont accès depuis 2012 au service d’accompagnement RGE créé par l’équipe CAP3E. www.cap3e.fr

 



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

42 Commentaires


- -
  • par Aquitravaux
  • 0
  • 0

Je viens de découvrir que sous Borloo, ils avaient prévu que pratiquement 100 000 artisans seraient formés RGE à fin 2014. La réalité c'est que seulement 18 000 Artisans étaient réellement formés fin 2014. Le résultat c'est que la rénovation s'écroule et que de nombreuses entreprises ferment ou vont fermer. Quant au crédit d’impôt avec des factures ''en cours de validation RGE'' cela ne va pas passer. Donc mécontentement des Artisans et des particuliers en plus pour la fin de l'année. Après on s'étonne que le FN monte dans les sondages. Je suis à deux doigts de fermer à cause de ces co**eries qui ne servent à rien. Je n'ai pas eu de devis signés depuis janvier. J'ai quatre entreprises RGE dans mon portefeuille et pour le moment impossible d'entreprendre une rénovation globale. Tout est devenu compliqué depuis janvier. Ce n'est pas en étant RGE à souffler de la laine de verre ou à changer des menuiseries que l'on rénove une maison.


- -
  • par CHT
  • 0
  • 0

Petite question! Il me semble que pour pouvoir bénéficier du CITE il faut être RGE ! Je suis allé dernièrement chez Lapeyre, Brico-Dépot, Leroy Merlin. Magasins dans lesquels j'ai pris des catalogues, catalogues dans lesquels ils parlent des aides fiscales et financières (éco-PTZ, TVA à 5,5%, CITE). Or il me semble que pour que nos clients puissent en bénéficier il faut être RGE! Ou bien alors les grands groupes font ce qu'ils veulent.


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Pour moi c'est pareil, formation faite à la Capeb Moulins fin Octobre 2014, QCM passé en novembre 2014 et depuis rien. Et maintenant mon entreprise se casse la gueule car je ne peux plus vendre de menuiseries et aménagements de combles donc le CA descend vitesse grand V. Encore 2 mois comme ça et j'arrête l'entreprise. J'en ai parlé à la CM et la Capeb mais bon ça n'a pas l'air de les inquiéter plus que ça.


- -
  • par fab
  • 0
  • 0

Bravo comment faire disparaitre le petit artisan sous prétexte du gaspillage énergétique.


- -
  • par lionel 14
  • 0
  • 0

Ce qui est scandaleux, c'est le retard de QUALIFELEC pour donner le label RGE. J'ai eu mes FeetBat 1 et 2 en septembre et octobre 2014, mon dossier a été déposé début novembre chez Qualifelec, et depuis pas de nouvelles. Mon dossier passera en avril mai d'après eux !!! Etant déjà Qualifelec depuis quelques années, je trouve que c'est un peu exagéré ces délais !!! Super la RGE !


bronze
  • par pedro vieira
  • 0
  • 0

Bonjour, moi j'ai voulu faire voir mes qualifications et mon expérience de 20 ans dans le secteur des pompes à chaleur avec une soixantaine d'installations qui fonctionnent parfaitement avec le contentement de mes clients. J'ai retiré mon dossier à Qualibat Pau, pour le remplir, mais comme j'avais pas mon stage de 3 jours mon dossier n'a même pas été regardé mais Qualibat Pau a gardé LES 180 EUROS DU COUT DU DOSSIER PAPIER çà fait cher la feuille, un vrai scandale !


- -
  • par JPB
  • 0
  • 0

Cà sent l'arnaque, la suppression des petites entreprises, vive la CAPEB et Qualibat ! Cela est une belle me**e, la fin des petites entreprises, le désert rural.


bronze
  • par hr03
  • 0
  • 0

Pour faire part de mon mécontentement j'ai fait un sur une ancienne plaque magnétique ou j'ai inscrit NON AU RGE et autre que j'ai mis sur mon camion, là au moins tout le monde voit. Faites comme moi.


bronze
  • par pedro vieira
  • 1
  • 0

A Qualibat rien que le dossier d'une mise à jour de qualification pour pompe à chaleur coute 180 euros sans qu'on puisse vous assurer de l'avoir ou sinon de se faire rembourser, alors elle est pas belle la vie pour eux ? On a marre.


bronze
  • par pedro vieira
  • 0
  • 0

Encore une manière pour enrichir les syndicats qui sont les premiers bénéficiaires jointoiement la CAPEB et QUALIBAT qui a l'air de bien connaitre toutes les astuces pour rendre quasiment closes les canditatures pour le RGE. En multipliant les exigences et la fréquence des qualifications celles ci bien évidemment.


or
  • par airsol
  • 1
  • 0

Question: Pourquoi les syndicats sont-il si peu actifs sur ce dossier? Parce qu'il sont co-acteur de la formation...


- -
  • par michel bouni
  • 0
  • 0

Bonjour, notons que cet article provient d'une société liée à St Gobain comme précisé à la fin. Notons que professionnel RGE = qualité comme c'est écrit au début de l'article est faux.


- -
  • par franck 63
  • 3
  • 0

on est la seule corporation à payer pour avoir le droit de travailler, c'est hallucinant !!! Et quand je vois que ça va tirer les artisans vers le haut ... La seule qualification qui devrait exister c'est la "A" d'artisan derriere nos camions. J'en ai marre de payer, la vache lait est traite jusqu'à la dernière goutte !!!


- -
  • par fifibr
  • 1
  • 1

Merci de remettre mon commentaire de hier le 9/12 à 9h56. Sinon me dire pourquoi il a été supprimé. Il faut tout simplifier 1 seul nom, qui ne change pas à chaque ministre 1 seule qualif et nominative (pas à toute l'entreprise) 1 seule formation générale + 1 formation obligatoire en fonction de son métier des aides établies pour 5 ans 1 seule évaluation par chantier les installations déclarées par les clients eux-mêmes Audition par chantier et qui reconduit les qualifs respectives les contrefaçons payent les audits avec plafond Diffusion généralisée d'un même message pour tous les organismes et administration 1 seul coffre fort avec toutes les coordonnées des entreprises qualifiées, qualif, contrat assurance,type entreprise,etc; accessible à tous Quand tout sera simplifié, on pourra peut-être faire notre métier, sur les chantiers. C'est ce que veulent nos clients et nous aussi. Et enfin: les Artisans, les clients, les décideurs, les banquiers, les assureurs, sauront ce que c'est que RGE. Chers syndicats, ministres, députés, arrêtez tout ce qui nous empêche d'avancer et de nous pomper (notre fric, notre énergie, notre savoir-faire, notre honneur). Simplifiez toutes ces démarches, et vos salaires, retraites, primes par la même occasion.


- -
  • par Climatnat
  • 1
  • 0

Evitez de confier et donc de payer des intermédiaires pour monter vos dossiers RGE. Allez directement et physiquement dans le bureau de Qualibat et ça se passera 100 fois mieux. Personnellement j'ai consacré une matinée pour amener mon dossier avec pour avantage d'avoir les remarques et la liste des corrections à apporter en live. Du coup, trois semaines après j'étais labellisé.


- -
  • par GIBOLIN
  • 1
  • 0

HÉ BIEN LE TRAVAIL AU NOIR A DE TRÈS TRÈS BONS JOURS DEVANT LUI !


- -
  • par artisan65
  • 1
  • 0

Pour tous ceux qui se sentent concernés par la dérive politico-lobbyiste que subit le bâtiment à travers cette parodie de respect de l’environnement qu’est le dispositif RGE « Reconnu Garant de l’Environnement ». Vous êtes les bienvenus pour soutenir (et éventuellement participer activement) à la démarche du Collectif RGE…pas comme ça ! qui tient son ASSEMBLE GENERALE ce samedi 13/12/14 à 9 H 30 à QUIMPER. Elle sera retransmise en directe sur le site de Cyberacteur. Pour participer en direct à l'AG http://www.cyberacteurs.org/actus/actu.php?id=366 plus d'infos sur rge-info.com


- -
  • par leo
  • 1
  • 0

Encore un baton de plus dans les roues des TPE... On est deux dans ma structure, en tout corps d'etat.... et PERSONNE N'A ETE CAPABLE DE ME DONNER UNE SOLUTION POUR CONTINUER A EXERCER 100% DE MON ACTIVITE ACTUELLE!!! Chaque intervenant vous renvoi vers leur structures filles, avec chacun ses conditions, resultat et denominations..... C'est comme d'hab un pot de pus a la francaise. Alors oui il y a toujours des plus malins que les autres " oui ca va tout seul, ca se fait en 5 minutes bla bla.... " Perso j'ai pas que ca a foutre de courrir a la peche a l'intox! Je bosse deja plus de 8h par jour plus la paperasse en rentrant donc passer des coup de fil a des branleurs qui nous pompes encore du pognon pour aucun interet, dans la droite lignee de la caisse de congés... NON MERCI Vous voulez du controle? Pas de probleme formez des inspecteurs et demandez moi 300€ pour faire un contrôle de CHAQUE chantier, pas de probleme, meme si il faut mettre le chantier en pause en attendant ( quand on parle de prime / credit d'impot, les client sont tout a fait concilliants!) Mais par pitiée arretez ces labels debiles! Comment voulez vous rendre credibles les artisans, en faidant des regles edictees par une gouvernement qui n'a AUCUNE connaissance de la realité!!! Signé: un insignifiant petit artisan qui n'en peut plus...


- -
  • par Vincent
  • 1
  • 0

Aller je vais en remettre une louche, J'ai une petite société de climatisation, entre 400 et 500 poses d'appareils depuis la création de ma société, aucun client mécontent, toute mes machines marchent je les garanti 2 ans pièces et main d'œuvre et fluide frigorigène, aucun procès en justice depuis la création de la société. A ma connaissance que des clients contents. Je conseille mes clients sur le choix des appareils donc je connais le métier enfin du moins je le pense. Mon Histoire avec les RGE date depuis le mois de janvier 2013 à cette date personne n'y comprenait rien, c'était tellement clair que je pensais qu'en étant qualisol et quali pv je serais automatiquement RGE. ensuite par acquis de conscience, je me suis inscrit à Proform tech comb la ville en aout pour une cession qualibois en novembre 2014 largement avant janvier 2015. J'ai même payé la formation d'avance. Cela fait quatre fois qu'ils repoussent la formation faute de candidats. j'ai contacté quali enr, d'avance pour connaitre les modalités du passage RGE ils ne répondent même pas à mes mails. J'entend la Ségolène qui commence à dire que la loi pour les foyers ouverts dans les cheminées était caduque. Mes donneurs d'ordre car je fais aussi de la sous-traitance me disent que si l'on est pas RGE actuellement alors, il ne peuvent plus me confier de devis. Je fais quoi moi en attendant?


- -
  • par artisan65
  • 0
  • 0

Si certain s’adaptent bien à ces nouvelles contraintes, c’est un signe d’intelligence et d’adaptation, mais est-ce forcément un signe d’honnêteté et de travail bien fait ? L’isolation est facile à réaliser, mais demande du soin et est souvent cachée donc non vérifiable, il vaut mieux donc un artisan appliqué que trop malin. Le dispositif RGE représente un coût important pour la collectivité. Pour quel avantage ? Eliminer des concurrents performants dans leur travail n’est pas un avantage pour le Bien Commun, ce ne peut être que pour de mauvaises raisons.


- -
  • par Franck
  • 1
  • 0

Il faut être clair la formation est une bonne chose, ensuite tout dépend qui est le formateur. J'ai suivi la formation FEEBAT en 2008 pour voir le contenu, et j'en anime depuis quelques mois. Mais de la à obliger toute la profession à devenir RGE... C'est une chose de se former c'en est une autre de se faire racketter. S'il suffisait de former 3 jours les intervenants pour faire de la qualité... Pourquoi ne pas labelliser le chantier en cas de rénovation lourde et laisser les artisans sur ce qui est du remplacement de Velux ou de fenêtre. Dans RGE rien n'empêche de poser une fenêtre performante sur un chassis pourri et fuyard, est ce là la qualité?


- -
  • par loiret45
  • 1
  • 0

Bonjour CHT, moi j'étais pareil, alors j'ai embauché des poseurs pour être Qualibat puis RGE. J'ai donc arrêté de sous-traiter.


- -
  • par Bru64
  • 0
  • 0

Sincèrement qui peut dire que les formations FEEBAT ne lui ont rien apporté. Pour la mise en œuvre certains professionnels vont devoir changer leurs habitudes et je m'en félicite. il faut sans hésiter proposer des prestations de qualité +.Tirer les métiers vers le haut , le bâtiment en sera le grand gagnant. J'espère toutefois que les gros groupes qui sous-traitent 99% de leurs travaux seront contraints de ne faire travailler que des entreprises RGE et possédant toutes les qualifications requises.


- -
  • par Climatnat
  • 1
  • 0

@Franck Je rappelle que je suis artisan et n'ai pas une facturation démeusurée (en quantité). Pour info, je réalise des travaux d'isolation et de ventilation. La ventilation de ma facturation a été assez rapide. D'autant que depuis que je suis installé, je me suis fait un tableau de bord (sous word donc pas de logiciel inaccessible) où mon activité est ventilée pour mes stats persos. L'analyse de mon activité pour le dossier ne m'a pas pris plus de 10 min. Le certifs Acermi ou autre sont déjà dans mon ordi. Les produires m'a pris le temps de l'impression. Quant aux attestations clients, je leur ai porté directement avec une enveloppe retour timbrée. Je les ai récupérée dans la semaine. Mais je ne comptabilise pas ce temps là dans le montage du dossier puisque je ne suis pas resté chez moi à les attendre.


- -
  • par CHT
  • 0
  • 0

Pour ma part, je ne peux pas devenir RGE car je n'ai pas de poseur salarié! Je travaille uniquement en soutraitance! Que faire, est ce que je dois fermer mes 3 points de vente et licencier les agents commerciaux? Que l'on nous oblige à être RGE OK, moi j'attends une solution depuis un an.


- -
  • par loiret45
  • 0
  • 0

En effet climatnat, hormis ce qu'on effectivement en penser, depuis le temps que tout le monde est informé avec le battage médiatique qui est fait depuis plus d'un an, se réveiller un mois avant le début de la mise en application me surprend. Je suis RGE et pas de soucis particulier pour réaliser le dossier.


bronze
  • par emos
  • 2
  • 0

Bonjour, arrêtons de pleurer, tout le monde savait depuis longtemps qu'il faudrait être RGE au 1er janvier 2015, la formation est remboursée, et le dossier pas.


- -
  • par Franck
  • 1
  • 0

je suis d'accord avec climatnat sur le fait qu'on ne peut pas imposer le passage par un architecte pour le moindre travail de rénovation énergétique. Mais quand vous nous dites que vous avez fait votre dossier Qualibat en moins d'une heure alors là, ça sent l'arnaque. Rien que d'analyser votre chiffre d'affaires par activité, ça prend plus d'une heure même avec une comptabilité analytique! Récuperer les attestations d'au moins trois clients par activité, compléter les dossiers, fournir les photos, les attestations ACERMI, CSTB et autres... Vous prend beaucoup plus de temps que ça. Dans mon cas une semaine de temps complet pour deux activités et les compléments RGE!


- -
  • par Climatnat
  • 0
  • 0

Bonsoir, @Mimitoutseul : Je suis artisan mais ne travaille avec aucun architecte ni maître d'oeuvre. Donc RGE est bien pour moi. Quant à RGE, hormis le fait de ce que j'en pense, les formations Feebat ne m'ont rien coûté puisque remboursées par la formation continue et si j'ai du faire les chèques à l'avance, la CAPEB ne les a encaissés qu'une fois les remboursements obtenus. Ma relation avec la Capeb s'est arrêtée là car je n'y suis pas adhérent. Ni à la FFB d'ailleurs. Je me suis donc adressé directement à Qualibat pour le montage du dossier qui ne m'a pas demandé plus d'une heure pour le faire. Quand je lis que c'est complexe à monter, je suis dubitatif... Une fois le dossier déposé à Qualibat, il a fallu environ 3 semaines pour l'obtention du label et 10 jours de plus pour la mention RGE dont j'ai reçu le certificat la semaine dernière.


- -
  • par steph59
  • 0
  • 0

Bonjour sa fait = 1 mois et demi que j'envoi mes dossiers pour le RGE, il manque toujours quelque chose, j'ai envoyé un chèque il y plus de deux semaines il n'ont toujours pas reçu le chèque fin de semaine dernière, j'en ai renvoyé un autre samedi en recommandé, ce jour j'ai reçu une facture comme quoi ils ont bien reçu. J'ai des concurrents qui sont RGE et malheureusement font n'importe quoi, donc c'est bien du business argent et trop de fonctionnaires dans les bureaux. Je vais devoir fermer mon entreprise à la fin de l'année si rien n'est fait pour moi.


- -
  • par artisan65
  • 1
  • 0

A loiret45, regardes le site rge-info.com tu verras que ce collectif bagarre depuis le mois de juin et a commencé à réfléchir bien avant. C'est l'aboutissement de cette démarche qui arrive 1 mois avant parce que les arguments et le dialogue n'ont rencontré que portes closes. Et puis réfléchis bien à ce que représente le défi d'affronter ce conglomérat d'entreprises complices qui représentent plusieurs milliers de personnes et plusieurs milliards de CA annuel et qui gravitent autour de la FFB pour nous asservir au lieu de nous défendre...


- -
  • par webriton64
  • 1
  • 0

RGE est une énorme Arnaque : Lapeyre groupe Saint Gobain qui sous traite 90% de ses poses sera RGE, alors que en ce qui me concerne je vous dis pas les difficultés et bâtons dans les roues. Combien d'artisans seront laissés au bord de la route ? Une casse sociale arrive, le marché de l'éco-rénovation est réservé aux grosses boites.


- -
  • par Stan28
  • 3
  • 0

Il est à noter que dans le cas d'une création ou reprise d'entreprise on ne peut pas déposer de dossier RGE si on a pas de siret, Siret que l'on a au démarrage de l'activité... L'accompagnement ? zéro. La FFB de mon département m'a répondu qu'il ne connaissait pas le contenu du dossier !!!! Mail adressé à Qualit'Enr resté sans réponse depuis 2 semaines ! Tirer les entreprises vers le haut ou les paralyser ? Du grand n'importe quoi comme d'habitude, fait par des personnes qui ne connaissent rien à la vie des entreprises, existantes ou à créer.


- -
  • par Aquitravaux
  • 1
  • 0

Complétement d'accord avec artisan65 et mimile. CAP3E c'est 500€HT en plus à payer pour rien. Juste pour vous dire qu'il faut payer Qualibat et faire des formations. Merci pour la pub que vous faites à cette société.


- -
  • par Mimitoutseul
  • 1
  • 0

Bien d'accord avec les 2 intervenants précédents. Quelle perte d'argent (pas pour tout le monde) et de temps ! Alors qu'il aurait suffit de s'appuyer sur la profession des architectes pour garantir les travaux de toute nature de rénovation énergétique OU de protection de l'environnement. Les architectes, qui se meurent, sont naturellement RGE. Ils pourraient immédiatement faire travailler les artisans locaux après avoir effectué un diagnostic global et exhaustif de chaque logement. C'était, ou ce serait, une reprise assurée du bâtiment en ces jours de récession, sans plus de frais que par le passé. ARTISANS + ARCHITECTES, unissons-nous !


- -
  • par artisangard
  • 0
  • 0

SCANDALEUX, le RGE a permis de renflouer la caisse d'un organisme de qualification, on vous demande de payer d'abord après on vous envoie le dossier entreprise, complexe à monter ??? 3 jours de formation certes (rembourser) mais il faut avancer les sommes + le temp perdu et je ne suis pas sûr, que ça marche vraiment, vue la crise actuelle, mais bon il y en a qui se frottent les mains sur le dos des artisans, j'attend toujours mon certificat. C'est VRAIMENT MINABLE.


- -
  • par quidamlaroute
  • 2
  • 0

CAP3E, Certy group,Saint Gobain, Point P etc.. Conflit d'intéret et compagnie? C'est la famille. Quid des travailleurs indépendants? La France donneuse de leçon est la championne des lois "millefeuilles jt'embrouille" dans l'intérêt des loobys corporatistes. Jusqu'à quand?


- -
  • par Vincent
  • 0
  • 0

Même quand tu fais les démarches pour devenir RGE ils ne répondent pas à tes mails Qualit ENR. Les dés sont pipés. les PME cela ne les intéressent pas! Pauvre France ça pue la corruption!


- -
  • par loiret45
  • 1
  • 0

Suis assez d'accord sur les commentaires mais cela dit ça fait presque 3 ans que tout le monde est informé et qu'il y en a qui se réveillent 1 mois avant.


- -
  • par Franck
  • 1
  • 0

Il suffit de lire la fin de l'article pour comprendre qui est CAP3E: une structure montée de toute pièce par les industriels qui s'autoproclame Expert de la rénovation énergétique. Pour mieux vendre les sous-produits petroliers ou laine minérale au bilan environnemental déplorable. Quelle belle récupération verte. Vous voulez savoir à qui profite le crime: www.rge-info.com


- -
  • par artisan65
  • 1
  • 0

La maison brûle et on appelle les pompiers ! CAP3E un nouveau venu dans le conglomérat du « Green Washing RGE ». Un parasite de plus qui ne produit rien, mais va vous aider à vous développer (en VERT bien sûr). Et tout cela aux frais des consommateurs et des faillites d'entreprises.


- -
  • par Mimile
  • 1
  • 0

Ce qui est scandaleux dans le dispositif RGE tel qu’il se profile actuellement, c’est la mise à mort programmée et assumée d’un grand nombre de PME du bâtiment, c’est aussi le racket éhonté mis en place par ceux qui vendent cette qualification, alors que rien dans ce dispositif ne garantit que les travaux effectués seront ceux qu’il fallait effectuer en priorité, ni qu’ils auront tous été effectués correctement. Au bout du compte, voilà une qualification purement administrative, coûteuse et discriminatoire qui se contente d’imposer une obligation de moyens sans réelle garantie de résultat. C’est ça le renouveau de la filière ?

Laissez votre commentaire

Saississez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saississez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Le projet du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, vous êtes plutôt... (1346 votants)
pour
contre
indifférent
 

Boutique