Primagaz offre son soutien aux collectivités locales

Primagaz offre son soutien aux collectivités locales

Avec la nouvelle offre Crescendo Collectivités de Primagaz, 27 000 communes pourront gagner 15% sur leurs dépenses de chauffage, affirme le fournisseur de gaz.






Depuis 150 ans, Primagaz permet aux communes, non raccordées aux réseaux de gaz naturel, de bénéficier du gaz. Distributeur historique de cette énergie en bouteille et en citerne, ce fournisseur a par ailleurs obtenu dès 2003 le premier statut d’opérateur privé habilité à réaliser une desserte publique avec du gaz propane en réseau.

 

Or, à l’heure de la transition énergétique et de la baisse des dotations de l’Etat, l’offre Crescendo Collectivités de Primagaz est bien dans l’air du temps puisqu’elle  permet aux communes ou à un territoire intercommunal de bénéficier de tarifs dégressifs en cas de mutualisation de leurs besoins en énergie.

 

Elle présente un barème tarifaire unique, applicable à toutes les communes et intercommunalités, avec un prix du gaz calculé en fonction de la consommation totale. Un prix qui est également plus stable pour une meilleure visibilité budgétaire : deux mouvements de prix sont prévus par an, allant de -5 % à +5 % (hors taxes) à date fixe (le 1er avril et le 1er octobre).

 

Une tarification dépendant de la performance du logement

 

La tarification est basée sur l’étiquette énergie d’un logement communal: plus ce dernier est performant, plus le prix du gaz est avantageux. En outre, dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), Primagaz assure aussi un soutien financier aux communes pour la rénovation énergétique de leurs bâtiments.

 

Il sera possible pour une commune d’obtenir des primes supplémentaires en cas de changement d’énergie du fioul au gaz, misant sur la sortie en 2015 de la consommation de fioul pour le chauffage des bâtiments publics, qui avait été annoncée dans la Charte des maires pour l’environnement.

 

Primagaz prévoit des projets adaptables, quels que soient le nombre et la taille des bâtiments, ainsi que leurs usages : nouveaux projets ou rénovation de bâtiments existants, en ZAC ou au coeur du village, en mettant en place un unique point de stockage et des canalisations enterrées.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (96 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique