Transition énergétique : les banques doivent se mobiliser

Transition énergétique : les banques doivent se mobiliser

Lors de la Conférence bancaire sur la transition énergétique, le gouvernement a insisté sur l'action des banques pour financer la rénovation énergétique des logements.




Cette conférence se tenait au ministère de l'Ecologie, en présence de la ministre de l'Écologie et de l'Énergie, Ségolène Royal, et de Sylvia Pinel, ministre du Logement. Les trois ministres dont Michel Sapin, ont insisté sur l'action des banques et des fonds d'investissement pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement, notamment dans la rénovation énergétique des logements et la montée en puissance des énergies renouvelables.

 

L'enjeu est de les "mobiliser" pour qu'ils "se saisissent de ces objectifs", a ainsi déclaré Ségolène Royal, alors que son homologue du Logement, Sylvia Pinel a appelé les banques à "s'engager à promouvoir les dispositifs" annoncés dans le cadre de la future loi sur la transition énergétique.

 

Dans cette logique, Sylvia Pinel a annoncé qu'un amendement serait présenté lundi après-midi dans le cadre du projet de loi de finances rectificative afin de simplifier le prêt à taux zéro pour la rénovation énergétique des logements (éco-PTZ), aujourd'hui au point mort avec "à peine un éco-prêt souscrit par département chaque mois".

 

Par ailleurs, une convention de prêt de 400 millions d'euros, a été signée entre la Banque européenne d'investissement et deux banques françaises (BPCE et Crédit Agricole) pour permettre aux départements de lancer la rénovation énergétique des collèges, pour un financement qui atteindra in fine un milliard d'euros.

 

Cette conférence a réuni, à l'occasion de tables rondes, les différents acteurs que le gouvernement souhaite impliquer, notamment les banques, les fonds d'investissements, les institutions, mais aussi les collectivités locales et les entreprises.

 

Ces derniers ont insisté sur la nécessité de mécanismes réglementaires stables et prévisibles, afin de débloquer et développer les financements.A l'issue de cette conférence, des groupes de travail ont été mis en place qui devront, sous trois à quatre semaines, boucler la mise en place de certains de ces dispositifs (tiers financement, financements des entreprises).

 

Les autres, plus complexes, seront finalisés d'ici septembre (obligations vertes, label des investissements socialement responsables).Le projet de loi sur la transition énergétique doit être présenté le 31 juillet en Conseil des ministres, avant une arrivée au Parlement à l'automne. Le vote de la loi est prévu au "printemps 2015" selon Matignon.

 

L'Eco PTZ : "vaiseau amiral de la rénovation énergétique"

 

Lors de son intervention, le président de la FFB,  Jacques Chanut a tout particulièrement ciblé l'éco-ptz, afin qu’il soit vraiment le "vaisseau amiral de la rénovation énergétique". De plus, il a préconisé, d'une manière plus générale, la nécessité d'un séquencement des travaux, et donc des aides, pour tenir compte de la réalité de la capacité financière des ménages.

 

Enfin, il a alerté sur les problèmes spécifiques, aggravés en cas de présence d’amiante, que posent les travaux d’économie d’énergie dans les copropriétés, difficultés rencontrées également dans le secteur Hlm.

 

Jacques Chanut a déclaré « Il faut raisonner par étape dans la réflexion sur la rénovation des logements. Le bâtiment est prêt ; aux banques et à tous les acteurs de nous accompagner ! ».




Source : batirama.com

2 Commentaires
logo
or
  • par papyli
  • 24/06/2014 09:02:21

Ben tiens donc! Le gouvernement propose et les banques disposent... Encore un flop en perspective.

logo
argent
  • par techea
  • 23/06/2014 22:19:27

PARADOXAL ! Il faudrait que les banquiers commencent par financer ceux qui vont mettre en oeuvre la rénovation énergétique ! Mais comme elles se séparent de toutes les professions artisanales pour reconstituer leurs fonds propres et ainsi devenir encore plus indépendantes de l'Etat, il faudra bientôt constater que ce énième plan ne marchera pas non plus... Faute d'entreprises qui d'ici peu seront liquidées.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (18 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits