Isolation : duo de choc sous les toits

Isolation : duo de choc sous les toits

Premier chantier de référence pour le nouvel isolant « hybride » d’Isover (associant laines de verre et de bois) prescrit pour l’isolation des combles d’un immeuble haussmannien à Paris.




Ce n’était pas la prescription initiale... Dans le cahier des charges de ce projet de réhabilitation de 20 chambres de bonnes sous combles, transformées en 3 appartements locatifs de luxe, l’architecte avait spécifié une autre solution pour l’isolation. Mais l’entreprise en charge des travaux a réussi à le convaincre d’utiliser un autre système.

 

« La prescription prévoyait un isolant mince multicouche réflecteur renforcé par 100 mm de laine de roche, confie Sonia Pertusa, co-gérante d’Adora Rénovation. Nous devions respecter un R de 4 suivant la réglementation thermique dans l’Existant et ne pas dépasser 17 cm d’épaisseur pour ne pas trop rogner sur la surface habitable.

 

Or pour mettre en œuvre le système préconisé au départ, nous devions garder un vide d’air nécessitant une double ossature sous rampant. De plus, la charpente n’était pas calibrée pour. »

 

Mise en œuvre facile et plus confortable

 

Sonia, à l’affût de toutes les nouveautés produits avait lu un article présentant le nouvel isolant hybride d’Isover (lire aussi ici). « Il permettait une simple ossature, donc un gain de temps et une isolation par dessus les chevrons. De plus, cela nous permettait aussi de répondre au souhait d’utilisation de matériaux biosourcés du maître d’ouvrage. »

 

L’architecte convaincu, le chantier d’isolation a été réalisé en 7 jours ouvrés par une équipe de 2 à 3 compagnons. Et pour un cout identique. « Le produit est plus cher à l’achat mais la facilité de mise en œuvre a permis un gain de temps, donc au final, nous sommes restés dans le budget, assure Sonia Pertusa

 

C’est la première fois que nous posions ce produit. Les gars sont plus habitués à la laine minérale, de verre ou de roche. Pour eux, rien ne changeait. La découpe se fait aussi facilement. La mise en œuvre est plus facile car l’Isoduo est plus souple.

 

La seule réelle différence, c’est le confort pour les ouvriers. Le produit est moins irritant qu’une laine de verre et moins poussiéreux qu’une laine de bois. Ils ont vraiment ressenti la différence. »

 


Source : batirama.com / Céline Jappé

 

Fiche chantier

230 m2 de surface de plancher
350 m2 de parois isolées
Isoduo 36 (lambda 0,036 en 100 mm) : isolant composé de 50% de laine de bois et 40% de laine de verre + liants + additifs
Vario Xtra, membrane d’étanchéité à l’air hygro régulante

 



 

5 Commentaires
logo
- -
  • par Janise
  • 17/10/2014 20:34:18

Les Produits comme Kooltherm et Xtratherm ont en effet un très bon rapport lambda pour une excellente isolation thermique en hiver. En revanche, contrairement à toi, je pense que le choix de cette boite est bien plus judicieux car le choix du mixte Laine de bois/Laine de verre allie le confort d'hiver avec le confort d'été. Tous les pro du bâtiment savent (il suffit de suivre une formation EFFINERGIE) que le confort d'été du au déphase est quasi inexistant pour tout ce qui est PF, Polystyrenes, PU, Laine de verre... C'est bien pour cela d'ailleur que les MOB sont isolé dans la plupart du temps en Laine de bois ou fibre de bois (ou laine de verre haute densité si manque de budget). Justement pour augmenter l'inertie et créer du déphasage. Enfin, même si la laine de verre n'est pas ce qu'il y a de plus écolo aujourd'hui... C'est clair ! Rajouter de la laine de bois c'est tout de même un bel effort que fait ISOVER et le bilan carbone Laine de bois/laine de Verre contre PU ou PF restera toujours bien meilleur...

logo
- -
  • par AubinEco
  • 29/04/2014 07:20:53

C'est incroyable de penser qu'un Architecte a prescrit une isolation mince puis une laine de roche et que l'entreprise a changé pour laine de verre et laine de roche. Cel sont les isolations d'une génération passée. Pour atteindre un R = 4 quand il y a pas de place, comme les combles, dans un chantier haut de gamme, c'est les isolations PF, comme Kooltherm et Xtratherm qui vont être le bon choix. R=4 en 90mm, durabilité par excellence, le futur de l'isolation en France. Allez au 21e Siècle !

logo
argent
  • par chlamic
  • 25/04/2014 19:54:35

Bel effort d'Isover, il ne reste plus qu'à remplacer la ldv par un isolant pérenne... Ca rappelle le processus qui a mené Actis, promoteur acharné du calamiteux "isolant" mince, devenu l'un des leaders de la laine de bois. Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis dit l'adage...

logo
- -
  • par Yves
  • 25/04/2014 17:49:49

Je ne comprend pas les fondements du commentaire d'Albert, sinon du pur "parti pris" ... La problématique de la déconstruction et du recyclage se pose pour tous les matériaux de construction. Y compris le bois des parquets par exemple ... Quant à l'adjectif "essoufflée", je ne vois pas trop ce qu'il vient faire là ! Si c'est pour parler de la durabilité (maintien dans le temps des performances), il me semble que le verre est au moins aussi durable que le bois, non ?

logo
- -
  • par Albert
  • 25/04/2014 07:33:51

Très bien ! Mais quel gâchis, le noble mélangé à de la m... Et comment on déconstruit, recycle... quand la laine de verre s'est essoufflée ? ISOVER n'a toujours pas l'intention de comprendre, et continue de profiter des efforts et échecs des pionniers.

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (180 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits