Céquami expérimente une certification spécifique pour les maisons rénovées

Céquami expérimente une certification spécifique pour les maisons rénovées

L’organisme certificateur de la maison individuelle se penche sur la création d’un label garantissant la qualité des travaux de rénovation. Le projet doit être expérimenté cette année par une dizaine de chantiers avant le lancement officiel prévu début 2010.




Filiale du CSTB et de Qualitel créée en 1999, Céquami est l'organisme certificateur de la qualité de la maison individuelle. Depuis l'an 2000, 80 000 maisons neuves ont ainsi été certifiées. De la Norme Française (NF) aux autres niveaux HQE attestant de la performance énergétique des maisons individuelles jusqu'au récent label BBC, Céquami ne s'est consacré qu'au marché du neuf. " Aujourd'hui, il est primordial de travailler sur l'Existant, assure Patrick Nossent, président de Céquami qui pointe une récente étude de l'Observatoire Permanent de l’Amélioration énergétique du Logement déplorant le déficit de performances obtenues sur un grand nombre de rénovations. "Ce marché est essentiel. Il représente 13 millions de maisons individuelles de propriétaires occupants et les rénovations réalisées sont encore loin d'être à la hauteur des résultats escomptés ». La nouvelle certification « Maison Rénovée » a donc pour objectif de mener des chantiers « exemplaires », attestant du résultat. C'est un projet fédérateur issu d'un groupe de travail unique composé par toutes les instances intervenant sur le marché de la rénovation de la maison individuelle en secteur diffus.

cequamiapres.jpgGarantie de résultat


« Cette certification doit permettre aux professionnels de la rénovation d'attester de leur capacité à mener à bien une rénovation de qualité, en cohérence avec les pratiques courantes, la législation, les enjeux environnementaux, les attentes et surtout les moyens des particuliers », précise Patrick Nossent. Pour rester « accessible » au plus grand nombre, le montant moyen de la rénovation a été arrêté à 30 000 euros soit l'équivalent du plafond de l'Eco prêt à taux zéro qui entre en vigueur. La certification pourra être engagée par tout maître d'œuvre compétent qui le désire (de l'artisan à l'architecte en passant par l'entreprise générale, le bureau d'étude, le constructeur de maison individuelle....). Une démarche volontaire par laquelle le professionnel s'engage sur son devoir de résultats. Toutefois le niveau de performance à atteindre ne peut être établi uniformément. « Il faudra s'adapter au cas par cas, confie Christophe Bonnavent, directeur de Céquami. On ne peut pas exiger les mêmes résultats pour une maison en classe énergétique G que pour une maison en classe D. Avec une moyenne de 30 000 euros de budget, on n'atteindra pas le même niveau partout. » Le seuil à atteindre a été fixé au minimum à l'équivalent en consommation de la classe D du diagnostique de performance énergétique (DPE).  Pour les maisons déjà situées en classe D ou supérieure, il faudra au moins gagner une classe pour que le logement bénéficie du label « Maison Rénovée ». Céquami lance un appel à candidature pour trouver une dizaine de chantiers tests avant le lancement du label, sans doute tout début 2010.
Pour participer à l'expérimentation, rendez-vous sur le site www.maisonrenovee.fr


Source: batirama.com / Céline Jappé

 

 Trois principes majeurs

 

La certification Maison Rénovée est caractérisée par trois principes majeurs :
-    un interlocuteur unique capable de mener à bien une rénovation de qualité, sachant coordonner tous les intervenants du chantier pour atteindre un objectif global défini avec le maître d'ouvrage,
-    une évaluation exhaustive de l'existant (point de départ de tout projet de rénovation) permettant de prendre en compte la spécificité de chaque situation
-    un contrôle en continu des travaux puis de la performance obtenue après travaux (préalable à la fourniture d'un certificat de conformité et d'un DPE).
 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1415 votants)
Oui
Non
 

Boutique

Ventilation double flux dans le résidentiel