Une fenêtre bois design, performante et intelligente !

Une fenêtre bois design, performante et intelligente !

Elle s’appelle Lumivec et devrait séduire la prescription. Cette nouvelle génération de fenêtre bois esthétique a été mise au point par l’institut technologique FCBA* et présentée à Batimat




Un concentré d’innovations, c’est ainsi que la définissent ses concepteurs du FCBA. Il faut dire que Lumivec est non seulement esthétique mais aussi « dans le vent » avec son verre structurel collé (une première !) , ses matériaux biosourcés, ses performances thermo-optiques élevées, un clair de jour optimal et la traçabilité du produit (avec l’intégration d’une puce électronique RFID).

 

Résultat : cette fenêtre disponible en double ou triple vitrage a de quoi séduire avec un clair de jour maximum (+ 15 % par rapport à une fenêtre standard) et une largeur de chassis minimum de 84 mm au lieu de 120 mm. Ce qui signifie moins de bois utilisé pour la fabrication de cette fenêtre et donc moins de poids.

 

Résultat : le système de quincaillerie utilisée pour la fermeture devient plus facile à manipuler. Ensuite, les essences de bois utilisées sont locales (chêne, pin maritime, liège). Enfin, l’intégration d’une puce électronique codée à identification sans contact assurera une traçabilité de la fenêtre pendant toute sa vie. 

 

Une fenêtre performante et intelligente

 

« Le concept de Lumivec montre que l’on peut réaliser des fenêtres bois à hautes performances thermo-optiques en associant des technologies qui ont fait leur preuve par ailleurs. L’objectif de la présentation de Lumivec à Batimat était d’attirer l’attention non seulement des industriels fabricants de fenêtres mais aussi des prescripteurs sur ces technologies rassemblées dans un seul produit » explique Pierre Bonfils, responsable développement et formation FCBA.

 

Seconde étape pour FCBA : lancer un appel à manifestation d’intérêt afin de mettre en place les partenariats qui permettront de poursuivre son développement. « Il reste en effet un certain nombre de points à travailler, notamment l’industrialisation du process d’assemblage des différents composants et la validation définitive du produit vis-à-vis des exigences normatives et réglementaires et de l’atteinte des niveaux de performance attendus » termine Pierre Bonfils

 

* il s’agit d’un projet collaboratif développé par Dow Corning, Milieu et Ferco avec l’appui du pôle compétitivité Xylofutur et le conseil régional Aquitaine.

 




Source : batirama.com / F. Leroy

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Clean 4 O’
Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (166 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits