Quelles perspectives pour l’emploi à la fin d’année ?

Quelles perspectives pour l’emploi à la fin d’année ?

Pour le 4e trimestre 2013, les entreprises interrogées par ManpowerGroup ne voient pas d'évolution de leurs perspectives d'emploi, sauf le secteur de la Construction...





Le solde net d'emploi corrigé des variations saisonnières s'établit à 0%. Ce chiffre reste relativement stablepar rapport au trimestre précédent (3e trimestre 2013) et à l'année dernière à la même période (4e trimestre 2012).

 

Pour la période comprise entre  octobre et décembre 2013, 6% des employeurs interrogés anticipent une augmentation de leurs effectifs, 6% prévoient une diminution de leur masse salariale,et 86% n'envisagent aucune évolution de leurs effectifs.

 

Sur les cinqrégions étudiées, seuls les employeurs de la région Nord affichent un solde net d'emploi positif de +5% pour le 3e trimestre 2013. Les employeurs des régions Ile-de-France et Ouest n'anticipent en revanche aucune évolution de leurs effectifs (0%). Dans le même temps, les régions Est (-1%) et Sud (-2%) enregistrent les seuls soldes négatifs.

 

Des prévisions d’emplois dans la région Nord

 

En comparaison trimestrielle et annuelle, c'est à nouveau la région Nord qui voit ses prévisions d'emploi progresser le plus significativement (+ 4 points d'un trimestre sur l'autre, + 9 points d'une année sur l'autre).

 

A l'inverse, si le solde net de la région Ouest reste relativement stable par rapport au trimestre précédent, il perd 12 points d'une année sur l'autre.

 

Pour le 4e trimestre 2013,les employeurs de six secteurs sur les dix étudiés anticipent une diminution de leurs effectifs. Les employeurs les plus optimistes sont ceux du secteur de la Finance, de l'Immobilier et des Services aux Entreprises avec une prévision nette d'emploi de +8%.

 

Enthousiasme dans la Construction

 

Les employeurs du secteur du Construction affichent également leur enthousiasme, avec une prévision nette de +5%. Les perspectives d'emploi les plus moroses sont observées dans les secteurs de la Production et Distribution d'Electricité, de Gaz et d'Eau.

 

La prévision nette de -11% est le résultat le plus faible enregistré par ce secteur depuis le lancement du Baromètre en France il y a 10 ans.Les employeurs du secteur du Transport et de la Logistique prévoient également de réduire considérablement leurs effectifs, avec un solde net d'emploi de -10%.

 

En comparaisons trimestrielle et annuelle, les employeurs du secteur de la Production et Distribution d'Electricité, de Gaz et d'Eau sont les plus pessimistes, la prévision nette d'emploi du secteur diminuant le plus fortement (-10 points par rapport au trimestre précédent et -15 points par rapport à l'année précédente).

 

Extrême prudence sur le terrain

 

On observe également un regain d'optimisme parmi les employeurs du secteur de l'Industrie Manufacturière, qui anticipaient leurs perspectives d'emploi les plus pessimistes au trimestre précédent. En comparaison trimestrielle, le solde net d'emploi du secteur fait un bond de 7 points.

 

« En un an, le chômage a augmenté de 10% en France, constate Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France. La hausse des embauches observée ces trois derniers mois (+1,6%) et le rebond surprise de 0,5% du PIB au deuxième trimestre constituent évidemment de bonnes nouvelles pour notre économie.

 

Mais, sur le terrain, nous constatons que les employeurs font toujours preuve d'une extrême prudence. C'est pourquoi il est encore trop tôt pour affirmer qu'un mouvement de fond sur le front de l'emploi est à l'œuvre. »

 



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Plancher Rayonnant Electrique (PRE)

Les enduits de façade - NF DTU 26.1