EDILIANS autorisé à céder son activité de briques terre cuite

EDILIANS autorisé à céder son activité de briques terre cuite

L'Autorité de la concurrence autorise "sous conditions" le groupe de minéraux industriels à céder son activité de briques en terre cuite à la coopérative Bouyer Leroux.




L'Autorité de la concurrence, qui avait détecté en avril des "problèmes" lors d'un premier examen de l'opération, a finalement donné son feu vert, à condition que Bouyer Leroux cède 25.000 tonnes de briques de mur par an à ses concurrents en Aquitaine, "afin d'animer la compétition" dans cette région, a-t-elle indiqué dans un avis.

 

"La commercialisation de ces briques, dont le volume correspond à la part de marché de Bouyer Leroux en Aquitaine avant l'opération, permettra (...) aux opérateurs concurrents de se constituer une clientèle (et) leur laissera le temps de s'implanter durablement en ouvrant, le cas échéant, des sites de production", a indiqué l'Autorité.

 

En revanche, le gendarme de la concurrence a écarté des "risques d'atteinte à la concurrence relatifs aux briques de cloison dans le grand ouest de la France".En décembre dernier, Imerys avait annoncé l'existence d'une offre ferme de Bouyer Leroux pour reprendre Imerys Structure.

 

La vente devait se faire d'ici cet été. Le groupe n'avait pas précisé le montant de cette offre, mais avait indiqué qu'elle représentait une valeur d'entreprise proche d'une année de chiffre d'affaires des activités acquises. L'opération devrait donc avoisiner une centaine de millions d'euros.

 

EDILIANS est présent sur le marché français des briques de murs et de cloisons et autres conduits de cheminée. L'activité, qui est un des deux départements d'EDILIANS l'autre étant dédié aux tuiles en terre cuite, comprend 7 usines localisées essentiellement dans le sud de la France, et emploie 400 salariés.

 

Son acquéreur, Bouyer Leroux, est un ancien groupe familial créé en 1955, devenu une SCOP (société coopérative et participative) en 1980, et de taille à peu près équivalente.

 

Bouyer Leroux, détenu par ses salariés, emploie près de 370 collaborateurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 90 millions d'euros durant son exercice clos fin septembre. Il est implanté principalement dans le nord-ouest du pays et réalise près des trois-quarts de son activité dans les produits de structure en terre cuite.




Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (110 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
CALIDOO nativ


CEGE 100 MULTISOL