Le Mondial du Bâtiment se tiendra à Paris du 30 septembre au 3 octobre 2024

L'entrée du Parc des Expositions Porte de Versailles à Paris

Le Mondial du Bâtiment rassemble désormais quatre salons - Batimat, Interclima, Ideobain et Equipbaie –, les surfaces sont déjà louées à près de 80% en moyenne et jusqu’à 90% pour la partie Equipbaie/Métalexpo.




Dans 8 mois, le 30 septembre 2024 à 9 heures, le Mondial du Bâtiment ouvrira pour quatre jours. Les perspectives sont moroses pour l’activité économique du bâtiment, en neuf comme en rénovation, mais déjà 982 exposants ont retenu leurs stands. Les organisateurs en attendent environ 1300. Le nouveau slogan en 2024 est "Changeons de perspective".

 

Concrètement,

  • Le salon Batimat, organisé dans les halls 1, 4, 5, 6 et 7, enregistre 706 exposants, dont 36 % de nouveaux. 73 % de la surface d’exposition est déjà vendue.
  • Le salon Idéobain se tient dans le hall 2 et enregistre déjà l’inscription de 81 exposants dont 42 % de nouveaux. 16 adhérents de l’Afisb figurent parmi les exposants. 78% de la surface d’exposition est ainsi déjà vendue.
  • Le salon Interclima, dans le hall 3, compte 195 exposants dont 38 % de nouveaux venus. 29 adhérents d’Uniclima figurent parmi les exposants. 78 % de la surface d’exposition est vendue.
  • Les halls 4, 5 et 6 sont dédiés à Équipbaie et Métalexpo. Au total, ce sont 44.000 m² qui couvrent 9 secteurs : menuiserie, fermeture, vérandas & pergolas, métalexpo, quincaillerie, protection solaire, produits verriers, domotique & systèmes de contrôle, machines & outillages. 90 % de la surface d’exposition est vendue et 271 exposants sont inscrits.

 

Jean-Philippe Guillon

Jean-Philippe Guillon, nouveau directeur du Mondial du Bâtiment et de la division Bâtiment de Rx-France, présenté le programme du Mondial du bâtiment en conférence de presse. ©PP

 

Renodays by Batimat

 

Fort du succès de sa première édition en 2023, Renodays prend place au sein de Batimat sous la forme d’un espace dédié à la rénovation énergétique et performante des logements : Renodays by Batimat qui proposera tout un programme :

  • Renotalks : des conférences pour expliquer et décrypter les grands enjeux de la massification de la rénovation,
  • Solutions performantes : les industriels proposent, en format workshop ou masterclass, des solutions performantes pour résoudre les problèmes de chantiers et de travaux prioritaires en rénovation,
  • Comprendre la réglementation : 30 minutes pour trouver les réponses aux questions sur l’évolution de la règlementation et des outils financiers (Bonne chance !),
  • Mettre en pratique : en partenariat avec l’entreprise sociale et solidaire Doremi, un plateau technique permet aux visiteurs de manipuler et de mieux comprendre les gestes de la rénovation globale et performante,
  • Café de la rénovation : un lieu de convivialité et d’échanges au sein de l’espace Renodays by Batimat,
  • Pods Renodays : formule de participation pour permettre aux industriels et aux sociétés de service d’être présents au cœur de cet espace dédié.

 

Jean-Christophe Repon

Jean-Christophe Repon, président de la Capeb, a rappelé que 2024 devrait être l’année des TPE (Très Petite Entreprise) et que leurs membres viendront naturellement au Mondial du Bâtiment pour y trouver des solutions à leur besoin d’innover, face à une baisse d’activité prévue de l’ordre de 2% en 2024. ©PP

 

Franck Perraud

Franck Perraud, vice-président de la FFB, était peu optimiste. Il décrie la complexité des nouvelles dispositions de MaPrimeRénov’, mais souligne que la FFB sera très présente au Mondial du Bâtiment, dans le hall 1 notamment pour aider les adhérents FFB à augmenter leur productivité et en présentant le premier Trophée RSE. ©PP

 

Faire venir

 

Les organisateurs se préoccupent également du visitorat au Mondial du Bâtiment. L’inclusion d’Equipbaie devrait attirer de nouveaux architectes et prescripteurs. Les organisateurs se lancent dans le Renovation Tour by Batimat pour quatre mois à partir de mai à travers l’Europe et en Afrique pour faire venir de nouveaux visiteurs et exposants.

 

Les salons Interclima et Batimat organisent des voyages de groupe par train au départ de grandes villes de province. Près de 2.000 personnes pourront bénéficier de ce service.

 

Diverses assemblées générales et réunions techniques se tiendront dans l’Espace 2000 du hall 1 et dans la salle Océanie du hall 4 : GMPV FFB, Plan Bâtiment Durable, Club de l’Amélioration de l’Habitat, FFB UMGCCP, … et devraient attirer de nouveaux visiteurs.

 

Tout comme d’ailleurs, les remises de prix qui auront lieu durant les quatre jours du salon : Trophées des bâtiments résilients, Green Solutions Awards par Construction 21, Trophées de l’installateur, Trophées de l’ingénierie performante, finale du concours national du Meilleur Artisan de France RMC, seconde édition du Prix de la Requalification Architecturale des Copropriétés de l’UNSFA / Club de l’Amélioration de l’Habitat, …

 

Tout baigne pour Idéobain

 

Le jeu de mots était inévitable : Pour cette édition 2024, Idéobain enregistre, en effet, en date du 9 février, la présence de 81 exposants dont 34 nouveaux et 47 retours. Le salon occupera les halls 2.2, 2.3 et 3. Là encore, l’innovation sera très présente :

 

  • Le thème du zéro ressaut sera traité à travers des démonstrations sur le stand de l’Afisb dans le Pavillon 2.2.
  • En partenariat avec Impulse Partners, le Lab Salle de Bains à l’entrée du hall 2.3 s’attache à répondre à des problématiques actuelles (usages alternatifs de la salle de bains, accessibilité, sobriété des matériaux, économie d’eau…), grâce à des solutions conçues par des start-ups.

 

Yves Daniélou

Yves Daniélou, président de l’Afisb, propriétaire du Salon Idéobain, soulignait la mise en valeur des solutions innovantes dans le hall 2.3 : Awards de l’Innovation dans la catégorie Salle de bains et le Palmarès des salles de bains remarquables 2024 qui sera dévoilé durant le salon. ©PP

 

Interclima : accent sur les solutions pour le tertiaire

 

Interclima compte pour l’instant 195 exposants dans le hall 3, dont 74 nouveaux inscrits et de nombreux leaders du secteur présents. Cette année, Interclima a souhaité mettre l’accent sur les solutions tertiaires et a construit un programme unique en collaboration avec les principales organisations professionnelles. Thème phare depuis plusieurs éditions, la qualité de l’air intérieur reste très présente en 2024 avec un espace dédié, des ateliers et des conférences. A l’entrée du Pavillon 3, un espace présente les start-ups innovantes du secteur. Il est complété de l’espace consacré aux Awards de l’Innovation sur lequel le visiteur trouve un concentré de technologies et d’innovations.

 

le nouveau directeur du Mondial du Bâtiment

Afin de simplifier le parcours des visiteurs et faciliter les échanges, Interclima a réuni sur un même espace les acteurs du secteur tertiaire. Une zone de 3.500 m² sera consacrée au tertiaire avec le Village des industriels et un espace de prise de parole : présentations de solutions pour le tertiaire en matinée, partage d’expérience sur des chantiers remarquables l’après-midi par des maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage, entreprises et industriels. ©PP

 

Pierre-Louis François

Pierre-Louis François d’Atlantic et président d’Interclima a souligné que bien sûr le tertiaire est mis en avant, mais sans négliger le logement, à travers toutes les fonctionnalités du HVAC : ventilation, chauffage, climatisation, comptage, production d’eau chaude, etc. ©PP

 

Batimat : changeons de perspective

 

Au cœur du hall 1, l’Espace Low Carbon Construction met en lumière les solutions et matériaux pour la décarbonation des bâtiments. En partenariat avec Impulse Partners, l’espace présente 50 start-ups qui développent des solutions connectées pour le bâtiment. Les visiteurs y trouvent aussi une zone d’animation avec les pitch Innovation Lab’.

 

Toujours très présent, le Hors-Site dispose d’un espace de 1.500 m². Les visiteurs sont invités à participer à 35 ateliers pratiques de 30 minutes animés par les exposants du secteur. Un colloque dédié est programmé sur l’Agora 1 et la sortie du 3ème baromètre Hors-Site est attendue prochainement pour donner un éclairage précis de l’évolution de ce mode constructif.

 

Pour accompagner l’essor de ces solutions, Batimat consacre un espace au photovoltaïque pour le bâtiment dans le Pavillon 1. Construit autour d’une offre française et internationale, il compte une vingtaine d’exposants. Un colloque est aussi dédié à ce sujet phare.

 

Dans l’espace Renodays by Batimat, consacré à la rénovation énergétique et performante des logements, se déroulera un programme ambitieux de workshops et masterclasses pour comprendre et décrypter les grands enjeux du secteur et surtout donner toutes les solutions aux visiteurs.

 

Les Awards de l’Innovation

 

Incontournables à chacune des éditions du Mondial du Bâtiment, les Awards de l’Innovation sont encore cette année l’un des temps forts pour les exposants comme pour les visiteurs. Révélateurs du meilleur de l’innovation, ces Awards voient leur organisation évoluer pour permettre au plus grand nombre de montrer leurs solutions.

 

Pour la première fois, la candidature aux Awards est incluse pour tous les exposants dans le pack d’inscription. Une toute nouvelle catégorie, Tertiaire/Génie climatique fait son apparition. Pour plus de simplicité, le process de participation est entièrement digitalisé.

 

Sur le salon, des bornes interactives présentent les innovations et les nouveautés sur l’ensemble des Pavillons avec des pitchs vidéos, des descriptifs à télécharger, etc.

 

Les visiteurs sont invités à voter, tous les jours à 12h et 17h.

 

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 mai. Le jury d’experts se réunira ensuite pour élire les lauréats et un press-dating sera organisé en juin afin de leur permettre de présenter leurs solutions en avant-première aux médias. Les innovations seront mises en lumière sur les Espaces Awards, situés à l’entrée des salons Batimat, Idéobain et Interclima. La remise des prix est prévue le 30 septembre.

 



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (31 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits