Cap sur les radiateurs basse température haut de gamme

Cap sur les radiateurs basse température haut de gamme

Finimetal (groupe Rettig) présente le radiateur basse température E2. Solution haut de gamme visant la prescription, il se destine au neuf comme à la rénovation.







Exposé sur le dernier salon ISH à Francfort et déjà commercialisé en Autriche, le radiateur E2 fait ses premiers pas en France. Il a fait l’objet d’une présentation officielle à un panel de bureaux d’études et de prescripteurs à Paris.

 

Rappelons que ce type d’émetteur fonctionne avec des températures d’entrée nettement plus basses que les précédentes générations, pour atteindre une puissance de chauffe équivalente. En favorisant un bâti isolé et étanche, la RT 2012 diminue, en effet, les besoins de chauffage des logements et favorise ce type d’équipements.

 

Le fonctionnement du radiateur E2 est compatible avec des températures d’eau inférieures à 40 °C, donc avec les chaudières fioul ou gaz, mais aussi les pompes à chaleur, le solaire thermique, les chaudières bois…

 

Chauffage à marche forcée

 

Il se distingue par une part élevée de chaleur rayonnante grâce à ses panneaux alimentés en eau disposés à l’avant et à l’arrière. Notons que des micro-ventilateurs interviennent en cas de nécessité afin d’apporter un complément de chaleur.

 

Mais il se veut avant tout efficace, en répondant au besoin de confort immédiat de l’utilisateur. Ce dernier pourra donc assurer une mise en chauffe rapide d’une pièce ou de son logement, grâce au mode Boost (120 minutes  de chauffage à marche forcée). Enfin, il pourra assurer un effet brise d’été pour rafraîchir une pièce.

 

Ses concepteurs parient sur son design étudié (avec une grille ajourée à forme arrondie) qui lui a valu un prix, le Reddot design Award en 2013. Des atouts qui lui permettent de viser les marchés haut de gamme de la rénovation et du neuf.

 

A coupler avec un plancher rafraîchissant

 

En neuf, il s’associe aussi aux planchers chauffants en équipant les pièces à occupation temporaire, telles que les chambres, nécessitant un réchauffement rapide.

 

Les équipes commerciales et marketing ont prévu un certain nombre d’outils afin de « le pousser en prescription » : microsite pour tablettes et smartphones, nouveau logiciel de calcul et de dimensionnement précisant les 3 modes de fonctionnement du radiateur sans oublier un Roadshow (15 dates prévues sur septembre et octobre).

 

Le fabricant estime qu’il lui faudra deux ans pour faire connaître ce radiateur* de prescription qui ne remplacera pas les panneaux traditionnels. Quelque 1000 pièces (420 euros pour le premier modèle) devraient être vendues d'ici à 2014. Enfin, une version verticale est à l’étude.

 

*500, 600 et 900 mm ; Longueurs : de 400 mm à 2 m ; Coloris noir ou blanc. A noter un raccordement électrique flexible avec un câble monté d’origine.

 

 

Source : batirama.com/ Fabienne Leroy

 

A propos de Finimetal

 

Finimetal fait partie du groupe Rettig qui gère 6 marques d’émetteurs de chaleur : Vogel &Noot, Finimetal, Myson, Radson, Purmo et LVI. En France, le groupe a réalisé 63,9 millions d’euros dont près de 43 M€ pour la marque Finimetal.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (217 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Techniques et pratique de la chaux

Garde-corps de bâtiments