Electricité : Baisse de la consommation des Français, hausse des coûts en février

ampoules électriques

La consommation d'électricité, corrigée de la météo, a été de 7 à 8% plus basse en novembre et décembre que la moyenne sur ces deux mois entre 2014 et 2019, a indiqué lundi le gestionnaire du réseau électrique RTE.




Une baisse "dans la tendance observée depuis l'automne 2022" qui "résulte à la fois de la poursuite des économies d'énergie, des effets du contexte économique marqué par l'inflation et des prix élevés de l'énergie", estime RTE.

 

Un risque faible en matière de sécurité d'approvisionnement électrique pour le reste de l'hiver

 

Pendant l'épisode de froid qui a touché la France au cours de la 2e semaine de janvier, la consommation a atteint entre 83 gigawatts (GW) et 84 GW au maximum, "alors que les mêmes conditions météorologiques auraient probablement conduit à un pic autour de 90 GW" dans le contexte pré-crise. Cette moindre demande rassure le gestionnaire, qui a classé le risque en matière de sécurité d'approvisionnement électrique pour le reste de l'hiver comme "faible".

 

Le parc nucléaire est aussi disponible que prévu, avec 47 réacteurs sur 56 en marche au 9 janvier. Un niveau au plus haut depuis l'hiver 2022 et le début de la "crise de la corrosion sous contrainte" déclenchée fin 2021, qui avait mis à l'arrêt de très nombreux réacteurs.

 

Les autres modes de production d'électricité sont également au beau fixe. Les stocks sont à des niveaux "supérieurs aux moyennes historiques" pour l'hydraulique, la production éolienne "abondante" et "l'approvisionnement gazier maîtrisé". Autant d'éléments qui ont permis à la France de retrouver une situation "fortement exportatrice" au cours des derniers mois, malgré une "avarie sur une interconnexion avec la Grande-Bretagne".

 

Nouvelle hausse des prix de l'électricité le 1er février

 

Après une hausse des prix de l'électricité de plus de 40% en deux ans, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a indiqué dimanche que le tarif de base allait augmenter de 8,6% au 1er février et les tarifs heures pleines et heures et heures creuses de 9,8%.

 

Une remontée des prix conforme à l'engagement du gouvernement de sortir du coûteux "bouclier tarifaire", qui avait permis de contenir la forte inflation de l'électricité enregistrée ces deux dernières années en Europe.

 

Augmentation de la taxe sur l'électricité

 

Dans un communiqué lundi, le Syndicat des Indépendants et des TPE s'est insurgé contre l'augmentation annoncée par Bruno Le Maire de la taxe sur l’électricité au 1er février, qui doit passer de 1€/MWh à 21€MWh.  

 

Marc Sanchez, secrétaire général du SDI, a déclaré : "L’augmentation de la taxe sur l’électricité est un coup dur, pour ne pas dire un coup bas pour les indépendants et TPE concernés en qualité de professionnels mais aussi de particuliers. (...) Le fait est que nos TPE vont subir leur quatrième augmentation en deux ans, après la rupture de la promesse d’une unique augmentation en 2023. Cette augmentation est d’autant plus incompréhensible que le dernier trimestre 2023 fut marqué par une communication enthousiaste des pouvoirs publics sur la forte baisse des prix de l’électricité. Des baisses invisibles pour nos indépendants et dirigeants de TPE dont les charges ne cessent d’augmenter en corrélation avec le niveau des défaillances d’entreprises. En maintenant son projet d’augmentation de la taxe sur l’électricité, le gouvernement s’est privé d’un geste politique fort alors que 47% des artisans, commerçants, libéraux et dirigeants de TPE gagnent moins d’un smic mensuel pour un temps de travail hebdomadaire moyen supérieur à 50h."




Source : batirama.com & AFP/ Photo © Wirestock - Freepik

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Selon vous, le BTP est-il un secteur innovant ? (3 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits


MODULE RETAIL