Précarité énergétique : les zones rurales les plus impactés

village rural

Selon une étude réalisée pour le Salon des Maires et des collectivités locales par l’Ifop, l’AMRF, Bouge ton coq et Hellio, la précarité énergétique touche 5,6 millions de foyers, en particulier dans les zones rurales.




Des statistiques qui retiennent l’attention :

  • 54% des habitants des zones rurales ont déjà renoncé à chauffer leur logement par manque d’argent (moyenne nationale : 42%) ;
  • 91% d’entre eux sont inquiets quant à l’évolution des prix de l’énergie (moyenne nationale 74%) ;
  • 84% des ruraux sont favorables au retour du bouclier énergétique sur le gaz (moyenne nationale : 76%).

 

L’arrivée des températures hivernales se précise, et l’inflation des prix de l’énergie inquiètent les Français, en particulier ceux qui vivent en dehors des grandes villes. Cette étude, commanditée par Hellio en partenariat avec l’Ifop, l’Association des Maires Ruraux de France et Bouge ton Coq*, dans le but de cerner et mesurer les attentes des Français, notamment ceux des petites communes a été réalisée en amont du Salon des Maires, qui s’est tenu du 21 au 23 novembre à Paris, afin d’y être dévoilée.

 

Selon l’étude, 53% des habitants de ces communes estiment que leur maire devrait agir en priorité pour la transition énergétique et la maîtrise de la consommation d’énergie. 83% d’entre eux pensent que les écoles doivent faire l’objet d’une rénovation prioritaire.

 

Plus de fioul, plus de besoins en énergie en zone rurale

 

Dans un communiqué expliquant les résultats obtenus, Hellio souligne que "en milieu rural, l’usage du fioul pour le chauffage, associé à des logements moins isolés, plus grands, et donc plus énergivores, ou encore l’utilisation plus régulière de la voiture, sont des facteurs pouvant engendrer des situations de précarité énergétique. D’ailleurs, 54% des habitants des territoires ruraux ont déjà renoncé à chauffer leur logement par souci budgétaire, contre une moyenne nationale de 42%." Ce qui explique qu’ils sont 84% à souhaiter le retour du bouclier énergétique sur le gaz, et pas uniquement, comme c’est le cas aujourd’hui, sur l’électricité.

 

L’étude montre que les habitants des communes rurales sont satisfaites de leur maire pour 86% d’entre eux, ce qui est plus que la moyenne nationale (71%), mais 55% sont néanmoins mécontents des aides de leurs collectivités face à la hausse des coûts de l’énergie.

 

Plus de travaux de rénovation énergétique

 

Au cours des trois dernières années, les habitants des territoires ruraux sont 86% à avoir réduit leur consommation énergétique, ce qui est plus que la moyenne nationale (76%). Ils sont aussi 42% à avoir procédé à des travaux de rénovation énergétique, tandis que la moyenne nationale est de 35%.

 

En ce qui concerne la rénovation des bâtiments publics, ils sont 80% à la réclamer (82% pour l’ensemble de la population). Le passage à un éclairage public basse consommation est aussi une mesure très attendue par les territoires ruraux (92% - contre 88% pour l’ensemble de la France).

 

La rénovation des écoles est une autre priorité, pour l’ensemble de la population française cette fois ci (83% des ruraux, 85% de l’ensemble de la population).

 

Ces statistiques ont été compilées entre le 24 et le 30 octobre 2023 par l’Ifop auprès d’un échantillon de plus de 1005 personnes majeures vivant sur l’ensemble du territoire français, et de 1000 personnes majeures vivant en territoire rural.

 

*Bouge ton Coq est une association qui a pour but de restaurer les services du quotidien dans les villages. Parmi ses initiatives en cours de déploiement, l’opération Epicerie consiste à installer des épiceries participatives dans des milliers de villages sans commerces. L’opération Médecins solidaires cherche à restaurer une permanence de soins dans les déserts médicaux ruraux.

 

Une proposition de loi transpartisane contre la précarité énergétique

 

En parallèle, ce jeudi, une proposition de loi transpartisane visant à lutter contre la précarité énergétique a été présentée par un collectif de députés à l'Assemblée nationale. Ce texte demande notamment l'interdiction des coupures d'électricité chez les particuliers pour impayés, de même qu'une garantie d'alimentation minimale en électricité toute l'année, comme c'est le cas pour l'eau. Les foyers "fragiles" pourraient bénéficier d'une réduction de puissance jusqu'à 1 kVA (qui est déjà pratiquée par EDF depuis avril 2023), permettant un minimum vital (allumer une ampoule, conserver un réfrigérateur en état de fonctionnement, recharger son téléphone..).

 

Le texte demande également une meilleure "lisibilité" des factures et souhaite que les consommateurs soient avertis d'un éventuel changement tarifaire trois mois avant qu'il n'ait lieu.

 

La proposition de loi doit être déposée dans les prochains jours.

 



Source : batirama.com/ Emilie Wood & AFP / Photo ©  wirestock sur Freepik

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

4 PRODUIT(S) POUR HELLIO


Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (208 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

PW168 & PW198

DarkFighterX