La Bibliothèque nationale de France s’ouvre aux apprentis du BTP

La Bibliothèque nationale de France s’ouvre aux apprentis du BTP

Comment favoriser l’accès à la culture générale pour les apprentis du BTP ? Le projet Passerelles offrira aux futurs professionnels du BTP un nouvel outil de culture accessible et dynamique.





Passerelles est un portail multimédia dédié aux apprentis du BTP et à tous les jeunes de France en insertion professionnelle. Il est le fruit d’un partenariat entre la Bibliothèque nationale de France (BnF), le CCCA-BTP (le réseau de l’apprentissage BTP) et la Fondation BTP Plus (voir encadré). La convention de partenariat a été signée entre les représentants de ces organisations* le 20 mars 2013 à la BnF.

 

Depuis plusieurs années, la BnF s’ouvre à tous en développant des projets de diversification des publics. Outre les deux millions de documents accessibles via sa bibliothèque numérique Gallica, la BnF propose également des ressources en ligne à vocation pédagogique majoritairement destinées à un public d’enseignants.

 

Avec Passerelles, la BnF souhaite permettre à de nouveaux publics en situation d’insertion professionnelle d’accéder à son offre culturelle et à ses outils de médiation. Le CCCA-BTP souhaite renforcer l’accès des apprentis à la culture générale, mais aussi développer l’attractivité des métiers du bâtiment et des travaux publics.

 

Un pont entre culture générale et métiers du BTP

 

Passerelles proposera aux apprentis un accès direct à des ressources variées : manuscrits, imprimés, documents iconographiques et audiovisuels. Cette base de ressources, réalisée à partir des collections numériques de la BnF et des orientations pédagogiques du CCCA-BTP, fera le lien entre culture générale et métiers du bâtiment et des travaux publics.

 

Elle réunira des savoirs dans une approche historique sur les arts, l’architecture, la littérature, les sciences et les techniques, au regard de l’histoire des métiers du BTP.

 

Les documents seront présentés simplement grâce à une interface graphique agréable et ludique, avec deux niveaux de complexité. Le site sera préalablement testé par un groupe d’apprentis et de formateurs des CFA du BTP, pour être au plus près des attentes des futurs utilisateurs.

 

 

Visites organisées à la BNF

 

Parallèlement au développement de Passerelles, des visites de la BnF, pour les apprentis des CFA-BTP et leurs formateurs seront organisées dès le mois de juin 2013, afin de découvrir l’architecture du bâtiment, les collections patrimoniales et les coulisses de la bibliothèque.

 

Rappelons que le réseau de l’apprentissage BTP accueille chaque année 65 000 jeunes de 16 à 25 ans, formés dans les 103 centres de formation d’apprentis (CFA) du BTP.

 

 

Légende : Bruno Racine, président de la BnF, Jean-Luc Sethi, président du CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics) et Brigitte Pousseur, présidente de la Fondation BTP Plus.

 

 

Source : batirama.com

 

A propos de la Fondation BTP Plus

 

La Fondation BTP Plus, sous l’égide de la Fondation de France, a pour vocation de soutenir des projets innovants qui favorisent la promotion sociale des jeunes qui se forment dans les métiers du bâtiment et des travaux publics ; à ce titre elle s’engage à la réalisation de ce projet, dans le cadre d’un partenariat concrétisé par un soutien financier attribué à la BnF.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les vérandas