Le Grand Paris Express présente son plan pour renforcer la sécurité sur les chantiers

Liste de mesures de sécurité, casque et lunettes de chantier sur le sol.

La Société du Grand Paris a lancé le 17 mai un plan de renforcement de la sécurité des chantiers du Grand Paris Express (GPE), après le cinquième accident du travail mortel début avril.




"Il est de notre devoir que nos compagnons rentrent chez eux chaque soir ou qu'ils ne rentrent pas gravement blessés", a déclaré Jean-François Monteils, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), lors de la présentation de son plan de sécurité à Saint-Denis.

 

Après deux accidents mortels survenus en mars et avril et l'augmentation du nombre de sites en chantier où cohabitent de nombreux sous-traitants, la SGP a décidé de renforcer sa politique de sécurité.

 

Une journée dédiée à la sécurité, le passeport sécurité intérim obligatoire, un conseil de sécurité des chantiers

 

Les intérimaires, qui représentent un quart du personnel sur les chantiers; devront désormais obligatoirement posséder le passeport sécurité intérim (PASI) BTP. Cette "attestation délivrée aux intérimaires qui ont validé deux jours de formation à la sécurité, d'une validité de 10 ans, était jusque-là fortement recommandée", précise la SGP qui a constaté que "statistiquement, les intérimaires sont plus touchés par les accidents".

 

Parmi les mesures mises en place figure la journée dédiée à la sécurité sur les chantiers pour les salariés de la SGP qui sera élargie aux autres partenaires. La première s'est déroulée le 10 mai où la quasi-totalité des chantiers, soit 140 sites, était à l'arrêt.

 

Pour analyser avec précision les accidents du travail, la SGP va mettre en place un conseil de la sécurité des chantiers, composé de spécialistes et d'indépendants qui pourront effectuer des recommandations. La SGP étudie la possibilité d'"un bonus financier pour encourager au développement d'une responsabilité collective". Ces bonus pourraient être activés en cas de nombreuses journées sans événement signalé en matière de sécurité.

 

Une autre piste envisagée est celle d'exclure aux futurs appels d'offres "les entreprises dont les résultats d'audits ainsi que les remontées d'informations démontreraient un certain nombre de manquements réguliers". "Si le droit constant ne permet pas ces mesures, la Société du Grand Paris se réserve la possibilité d'étudier une éventuelle évolution normative".

 

Cinq décès et une trentaine d'accidents graves depuis 2015

 

Cinq ouvriers sont morts sur le chantier du GPE depuis le début des travaux en 2015 et on dénombre "une trentaine d'accidents graves" nécessitant "une intervention des secours médicaux", a détaillé Bertrand Masselin, responsable de la sécurité et de la sûreté des chantiers.

 

Les 200 kilomètres du Grand Paris Express comprennent quatre lignes nouvelles de métro automatique, numérotées de 15 à 18, ainsi que des prolongements des lignes 11 et 14. S'articulant autour d'une ligne circulaire, plusieurs branches doivent relier les aéroports d'Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, le pôle scientifique de Saclay et des quartiers populaires de Seine-Saint-Denis aujourd'hui mal desservis.

 

Les nouvelles lignes doivent entrer en service entre 2025 et 2030.




Source : batirama.com & AFP / Photo © Freepik

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Service Cloud
Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (191 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits