L'école Gustave du BTP recrute aussi des femmes

Trois étudiantes en plomberie à l'école Gustave de Lille

Au campus lillois de l'école Gustave, école du BTP gratuite et rémunérée, la féminisation est en bonne voie. 10% de femmes y suivent la formation de pompier-chauffagiste.




Elles ont choisi de suivre la formation de plombier-chauffagiste, loin des clichés et de l'image, très masculine, du secteur du BTP. Tandis que seulement 1,6% des postes sur le terrain sont occupés par des femmes dans le secteur du bâtiment, l'école Gustave espère contribuer, avec 10% de femme dans la première promotion de son campus à Lille, à l'évolution des choses dans ce secteur.

 

Le BTP est encore majoritairement masculin, mais en évolution

 

Selon la FFB, seulement 12,5% de femmes travaillent dans le bâtiment dont :

 

  • 20,3% occupent des postes de dirigeantes dans le secteur
  • 1,6% seulement travaillent sur les chantiers, d'après l'Union des Caisses de France.

 

Une perte pour le secteur, souligne l'école Gustave, d'autant qu'il est touché par une pénurie de main d'oeuvre. La féminisation du métier serait-il l'un des moyens de résoudre les problèmes de recrutement ?

 

Une journée portes-ouvertes le 8 mars

 

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le campus parisien de l'école organisera un évènement 100% féminin. Les formatrices seront mises à l'honneur et donneront des cours aux étudiants. Le public pourra donc assister et constater leurs nombreuses compétences techniques. L'évènement sera l'occasion pour ces femmes de témoigner sur leur parcours et leur place dans ce milieu encore majoritairement masculin.

Et peut-être d'inspirer de nouvelles vocations ?

 

Des professions rémunératrices et passionnantes

 

L'école rappelle que les personnes qualifiées dans le secteur du BTP sont très recherchées. Le taux d'embauche est de 95% à l'issu du programme de formation Rocket Education, dont l'école Gustave fait partie. Les formations proposées par l'école confèrent une grande liberté et offrent la possibilité de se mettre à son compte pour des revenus compris entre 2.800€ et 5.000€ par mois.

 

Myriam Gordier, l'une des étudiantes en cours de formation, témoigne avec enthousiasme : "Aujourd’hui en reconversion professionnelle après avoir travaillé en Asie comme coach sportive, j’ai pour ambition d’aller vers un métier qui me passionne réellement. Avec l'École Gustave, c’est possible grâce à la formation de plombier-chauffagiste. Elle me permet de me former à un métier à la fois rémunérateur et passionnant !”




Source : batirama.com/ Photo © Ecole Gustave

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits