L'industrie cimentière à la recherche de jeunes talents

Jeune femme travaillant sur un chantier

A la recherche de nouvelles recrues pour l'avenir, le Syndicat de l'Industrie Cimentière et l’École Française du Béton seront présents sur le salon "Viva Fabrica !", à Lyon du 23 au 26 février.




Faire découvrir les métiers de l'industrie cimentière et inspirer les jeunes générations, voici l'objectif que se sont fixés le Syndicat Français de l'Industrie Cimentière (SFIC) et l'Ecole Française du Béton (EFB) pour le prochain salon "Viva Fabrica !" très prochainement à Lyon, du 23 au 26 février.

 

La filière cimentière, en pleine mutation, a besoin de recruter pour assurer son avenir, indique Laure Helard, déléguée générale du SFIC : "Notre filière fait face à de nouveaux défis et se réinvente pour écrire une nouvelle page du récit industriel. Faire émerger de nouvelles compétences et former les jeunes générations aux nouveaux métiers liés à l'environnement et la qualité n'est pas un besoin, c'est une nécessité", rappelle-t-elle.

 

Des métiers en tensions

 

Afin de répondre à ses forts besoins de main d'œuvre, la filière souhaite renforcer l'attractivité de ses métiers auprès des femmes, proposer des métiers très variés avec de nombreuses perspectives de carrière, et intégrer les nouvelles technologies pour la transition écologique et énergétique.

 

Les métiers suivants sont particulièrement en tension :

  • Conducteurs d'engins,
  • Techniciens de maintenance,
  • Rondier,
  • Opérateurs de salle...

 

Des métiers émergents

 

Les nouvelles demandes de la réglementation, ainsi que le besoin accru de la société pour réduire son impact environnemental, donne naissance à de nouveaux métiers.

 

Certains de ces métiers sont liés à la valorisation des déchets, l'intégration de l'économie circulaire dans les process de fabrication ou  encore la valorisation des déchets et résidus industriels en tant qu'énergie. Ainsi, entre 2010 et 2020, la part des combustibles alternatifs est passé de 29% à 43%.

 

De nouveaux métiers voient ainsi le jour, portant cette nouvelle révolution industrielle, par exemple :

 

  • Technicien de valorisation des combustibles alternatifs,
  • Technicien logistique combustibles et matériaux de substitution,
  • Technicien environnement...

 

L'industrie cimentière est à la recherche de toutes sortes de profils, à différents niveaux de qualification, du CAP au niveau ingénieur, pour rejoindre ses rangs. Un secteur dynamique et riche en opportunités professionnelles !



Source : batirama.com

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (27 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits