Les candidatures sont ouvertes pour le Prix National de la Construction Bois

Les candidatures sont ouvertes pour le Prix National de la Construction Bois

Tout porteur d'une réalisation architecturale en bois achevée depuis le 1e janvier 2020 peut postuler gratuitement en ligne pour une première phase régionale du concours, jusqu'au 10 mars 2023.




L'objectif du Prix National de la Construction Bois (PNCB) est, depuis sa création en 2012, de mettre en lumière toutes les réalisations en bois, des plus classiques aux plus exceptionnelles, implantées sur le territoire français. Sont ainsi valorisés à la fois la filière et le matériau bois, dans toutes ses possibilités.

 

Les candidatures sont gratuites, et uniques à la fois pour le concours régional puis national. Il suffit de déposer un projet sur le site de Fibois France.

 

Les jurys régionaux, organisés par les 12 Fibois régionaux, sélectionneront les plus belles réalisations de leur territoire pour décerner les prix régionaux de la construction bois. Les meilleurs projets participeront ensuite au jury national organisé par Fibois France.

 

Il est possible de concourir parmi l'une de ces huit catégories :

 

  • Apprendre, se divertir (enseignement, éducation, loisir, culture, sport...)
  • Travailler, accueillir (industrie et commerce, service institutionnel et public, lieu d'entreprise, santé, restauration, logements de vacances ou de loisirs, culte, agriculture...)
  • Habiter ensemble (logements collectifs ou groupés)
  • Habiter une maison (logement individuel)
  • Réhabiliter un logement (collectif, groupé, ou individuel)
  • Réhabiliter un équipement ou un bâtiment tertiaire (bâtiment d'enseignement, de loisir, industriel, public...)
  • Aménager l'intérieur
  • Aménager l'extérieur

 

Chaque année, plusieurs centaines de projets participent au PNCB. On peut les retrouver sur le site panoramabois.fr.

 

 

Christine Leconte, marraine de l'édition 2023

 

 

Portrait de Christine Leconte © Amelie Mazouk

 

 

C'est Christine Leconte, présidente de l'Ordre des architectes et architecte-conseil de l'Etat en région Normandie, qui succède à Dominique Gauzin Müller, marraine du prix pendant les 11 dernières éditions.

 

Christine Leconte prône une démarche d'aménagement reposant sur la "réparation de la ville" pour limiter le gaspillage des sols, des ressources et la démolition du bâti existant. Elle était également co-présidente du jury du PNCB en 2022.

 

 



Source : batirama.com

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits