Les ombrières photovoltaïques sur les parkings constituent un énorme potentiel de 10 GWc

Les ombrières photovoltaïques sur les parkings constituent un énorme potentiel de 10 GWc

A partir du 1er janvier 2023, les parkings de plus de 1500 m² devront s’équiper d’ombrières photovoltaïques. En moins de 3 ans, cela conduira à un doublement du parc photovoltaïque installé en France.




Dans le cadre de la discussion du projet de loi visant à accélérer la production d'énergies renouvelables, l’Assemblée nationale a voté le 9 décembre l’obligation d’équiper les parkings extérieurs de plus de 1500 m² d’ombrières photovoltaïques.

 

L’Assemblée nationale a également adopté un amendement supprimant le caractère initialement optionnel des sanctions et les rendant systématiques en cas de non-respect de l'obligation. Un amendement LFI doublant les sanctions prévues, les portant à 20.000 euros et 40.000 euros, selon la taille du parking, a aussi été adopté avec le soutien du Gouvernement.

 

 

Le potentiel est énorme

 

 

 

Il est donc probable que dès le 1er janvier 2023, selon un calendrier qui n’est pas encore connu, il faudra équiper les parkings extérieurs de plus de 1500 m² d’ombrières photovoltaïques. Pour savoir ce que cela signifie concrètement, nous avons demandé à Edouard Roblot, directeur bâtiment bas carbone chez Idex. ©Idex

 

 

Edouard Roblot souligne que la technologie photovoltaïque est mature, qu’il existe des solutions de financement des installations, dont celles que propose Idex qui investit à la place du propriétaire du parking, que la durée d’un chantier d’ombrières photovoltaïque est le plus souvent inférieur à 18 mois, que le potentiel national est extrêmement élevé.

 

Bref, il relève que cette disposition va de manière très concrète introduire le photovoltaïque dans la vie quotidienne des français. Selon lui, deux facteurs poussent en ce sens : l’augmentation des prix de l’électricité et l’obligation réglementaire.

 

 

Les prix de gros de l’électricité restent très élevés

 

 

En ce qui concerne les prix de l’électricité, dans un rapport sur les prix de gros de l’électricité pour l’hiver 2022-2023 et pour l’année 2023, publié le 13 décembre, la CRE (Commission de régulation de l’énergie) rappelle que les prix de l’électricité à terme sur le marché de gros avaient atteint un sommet à 1 840 €/MWh le 16 août pour des livraisons au premier trimestre 2023.

 

Depuis, explique la CVRE, les prix à terme sur le marché de gros de l’électricité en France ont baissés, mais le 2 décembre, ils atteignent encore 624,5 €/MWh pour une livraison au 1er trimestre 2023.

 

La CRE, dans sa dernière mise à jour des références de prix de l’électricité pour les PME et les collectivités territoriales indique un prix moyen de référence de 333 € HT/MWh pour un client moyen au tarif jaune option de base et de 300 € HT/MWh pour un client moyen au tarif vert A5.

 

 

En contrepoint, selon Edouard Roblot, une installation photovoltaïque de 1000 m² sur ombrières de parking coûte environ 1,2 M€, représente une puissance de 1 MWc et produit de l’électricité à un prix de revient compris entre 100 et 140 €/MWh, selon les difficultés du chantier, durant 30 ans. ©Idex

 

 

L’autoconsommation est la clef

 

 

Avec de tels niveaux de prix, les clients d’Idex se dirigent tout naturellement vers l’autoconsommation, avec revente du surplus. Edouard Roblot estime que les demandes en autoconsommation augmentent de manière explosive.

 

Au cours des derniers quinze jours, il a reçu près d’une trentaine d’appels de super- et hypermarchés, soit autant que durant toute l’année 2022 de janvier à fin nombre.

 

Les panneaux photovoltaïques utilisés par Idex, principalement ceux du français Voltec, sont garantis 30 ans. Il existe une filière de recyclage des panneaux en France.

 

Idex propose à ses client des "parkings connectés" : équipement d’ombrières photovoltaïque clefs en main, mesure en temps réel de la production, application pour suivre la production, etc.

 

Selon Edouard Roblot, un supermarché peut produire le tiers de sa consommation annuelle d’électricité en équipant son parking d’ombrières photovoltaïques.

 

 

Et le stockage ?

 

 

Edouard Roblot explique que le stockage arrive quand le client se pose la question de l’alimentation de véhicules électriques. L’installation d’ombrières de parking photovoltaïques s’accompagne alors de la mise en place de bornes de recharge alimentées par les ombrières.

 

En journée, les bornes sont naturellement entièrement alimentées par les ombrières : les électrons vont toujours au plus court. Mais lorsque le soleil disparaît, le seul moyen de garantir que les bornes soient alimentées par le courant photovoltaïque produit sur site, consiste à installer des stockages d’électricité en batterie.

 

Ce thème se développe dans les demandes des clients au rythme de la croissance des véhicules électriques. Les super- et hypermarchés qui vendent du carburant sont par ailleurs soumis à la loi Nome qui les oblige à réaliser des économies d’énergie chez leurs clients.

 

Equiper leurs parkings d’ombrières photovoltaïques et de bornes de recharge leur permet de se libérer d’une partie de leurs obligations en vendant à un prix préférentiel l’électricité produit sur site.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

L'auteur de cet article

photo auteur Pascal Poggi
Pascal Poggi, né en octobre 1956, est un ancien élève de l’ESSEC. Il a commencé sa carrière en vendant du gaz et de l’électricité dans un centre Edf-Gdf dans le sud de l’Île-de-France, a travaillé au marketing de Gaz de France, et a géré quelques années une entreprise de communication technique. Depuis trente ans, il écrit des articles dans la presse technique bâtiment. Il traite de tout le bâtiment, en construction neuve comme en rénovation, depuis les fondations jusqu’à la couverture, avec une prédilection pour les technologies de chauffage, de ventilation, de climatisation, les façades et les ouvrants, les protocoles de communication utilisés dans le bâtiment pour le pilotage des équipements – les nouveaux Matter et Thread, par exemple – et pour la production d’électricité photovoltaïque sur site.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous impatient de voir Notre-Dame de Paris réouverte au public ? (41 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits
TELEREP VERTIG’OVATION