La FFC craint que la politique du logement actuelle ne déclenche une "explosion sociale"

image

Dans une tribune ce lundi 28 novembre, la Fédération Française des constructeurs de maisons individuelles s'alarme de la crise du logement neuf et de la politique du logement menée par le Gouvernement.

Aider vos clients à reprendre le contrôle de leurs consommations


"Jamais les annulations de programme par les promoteurs n'ont été aussi nombreuses. Alors que plus de 150.000 logements autorisés ne sortiront ainsi jamais de terre, qui se souvient encore de l'objectif consensus des 500.000 logements construits par an ?" questionne Damien Hereng, président de la FFC depuis 2019 et signataire de la tribune.

 

Les propositions du syndicat sont énumérées dans ce communiqué. Elles ont pour objectif de "recréer les conditions d'un accès possible et raisonnable à la propriété" :

 

  • Rétablir l'équité territoriale de l'accès aux financements par l'alignement des quotités du prêt à taux zéro sur toutes les zones ;
  • Réformer rapidement le mode de calcul du taux d'usure, frein financier purement technique qui a causé en 2022 le blocage de dizaines de milliers d'opérations ;
  • Consolider l'accès aux crédits pour les futurs propriétaires grâce à la mise en place d'un mécanisme public de garanties ;
  • Conditionner ces dispositifs dans le neuf à des critères de sobriété foncière afin de s'inscrire dans la trajectoire de sobriété foncière.

 

Damien Hereng conclut en indiquant : "tous les présidents de la République de gauche comme de droite (...) ont soutenu et développé des politiques ambitieuses dans le domaine du logement et de l'accès à la propriété. (...) La comparaison avec la période actuelle est édifiante, tant cette politique de France des locataires transforme peu à peu l'accession en privilège réservé aux élites. En organisant ainsi méthodiquement la précarité patrimoniale des Français, nos gouvernants préparent de façon certaine la prochaine bombe sociale."

 

Pour rappel, la FFC est une fédération indépendante et 100% CMI, c'est à dire regroupant uniquement des constructeurs respectueux de la loi du 19 décembre 1990. Fondée en 1993, elle a pour vocation de promouvoir la maison individuelle en secteur diffus.

 



Source : batirama.com / Photo portrait de M. Hereng © FFC

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Après avoir travaillé en tant que photographe indépendante, Emilie Wood s’est lancée il y a 10 ans dans le journalisme, où elle a exploré la presse quotidienne régionale et la presse professionnelle, dans les domaines de l’agriculture et du BTP. Elle s’intéresse à toutes les démarches innovantes, notamment lorsqu’elles permettent d’avancer vers un monde plus vertueux. Elle aime aussi révéler celles et ceux qui, chacun à leur manière, “font la différence”, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise. Depuis début 2022, au sein de la rédaction de Batirama, elle fait en sorte de sélectionner pour les professionnels du BTP l’actualité qui les concerne, et de leur proposer des articles sur le Web, des newsletters et des numéros-papier au plus près de leurs besoins et de leurs centres d’intérêt.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Le Reef Premium

Votre avis compte

Soutenez-vous le mouvement de grève du 19 janvier, reconduit le 31 janvier? (134 votants)
 

Articles

Nouveautés Produits