Parquets : riposte française en vue

Parquets : riposte française en vue

La légère embellie amorcée en 2010 sur le marché des parquets ne s’est pas confirmée. Cela n’empêche pas les fabricants de miser sur le « made in France » pour valoriser la qualité de leurs produits.






La consommation française de revêtements de sols bois passe de 15 à 14 millions de m2 posées en 2011. Sa part de marché reste cependant stable avec 6,3 %. Au plan européen, elle demeure également stable avec 5,6 % tandis que l’on observe une baisse de l’ordre de 3 % de l’ensemble des revêtements de sols.

 

En revanche, la situation est préoccupante sur le plan de la production française qui chute de 9% entre 2010 et 2011 (6,9 millions de m2 contre 7,6 millions de m2 en  2010). Surtout pour les contrecollés 2 plis qui s’écroulent de 40 % tandis que la production de parquets massifs reste stable.

 

Selon la FEP*, la production européenne enregistre une légère progression de 0,5 %. Du côté du commerce extérieur, la balance commerciale est largement restée négative malgré une baisse des importations (sauf pour les parquets massifs résineux qui ont dépassé la barre des 60 millions d’euros).

 

Lames larges et chêne naturel au top 50

 

Le chêne demeure le chouchou des consommateurs avec une préférence pour les lames larges. Le retour aux couleurs claires (gris-blanc) et naturelles se confirme. Paradoxe : les consommateurs préfèrent un chêne blanchi plutôt que l’essence plus pâle d’un hêtre par exemple !

 

La mode du naturel se répercute au niveau des finitions avec des produits mats sans COV. Quant aux finitions huilées, elles sont de plus en plus demandées. Le développement durable est une tendance lourde : les fabricants orientent donc leurs efforts dans ce sens avec une offre de parquets sans traitement chimique et qui n’exigent que peu de transport.

 

Dans ce contexte, la marque « Parquets de France »*  lancée l’an dernier par l’UFFEP* bénéficie, à l’export, avec son savoir-faire purement français, d’une image de qualité sur le segment des produits haut de gamme.

 

De nouvelles concurrences

 

Les 12 titulaires de  la marque mettent en avant la qualité, la traçabilité et la durabilité de produits labellisés. Tous disposent de l’étiquetage A ou A+ mis en place en début d’année. Ils viennent de créer une page Facebook sur laquelle ils répondent aux questions, donnent conseils et astuces.

 

Ils font ainsi un joli pied de nez aux produits chinois importés, gros consommateurs de pétrole et gros producteurs de gaz à effet de serre qui ne disposent pas de certifications et parfois de labels fantaisistes comme le marquage CE (Chinese Exportation)

 

Mais la Chine n’est désormais plus seule sur le créneau des importations de parquets contrecollés. Elle est désormais talonnée par certains pays européens dont les niveaux de prix sont inférieurs aux prix chinois. Il s’agit notamment de l’Allemagne et surtout de la Pologne, bien positionnée sur le bois blanc.

 

La riposte des fabricants

 

Les professionnels ont engagé des travaux de recherche (pour un montant de l’ordre de 400 000 euros) dans les domaines de l’environnement, des parquets sols chauffants et rafraîchissants et sur la qualification des finitions.  

 

Au plan normatif, ils s’activent à harmoniser la norme européenne « Parquets » qui prendra en compte le nouveau règlement « Produit de construction » et les aspects environnementaux, dont les substances dangereuses.

 

Sur le plan de la formation, ils relancent via l’APIA la formation de poseurs, supprimée par l’Education nationale. Les industriels se sont engagés dans une voie qualitative qui devrait aider la profession à tirer son épingle du jeu, un jeu de plus en plus tendu. A suivre…

 

 

Source : batirama.com / C. Benassi

 

  • Union française des fabricants et entrepreneurs de parquets : www.uffep.org
  • Fédération européenne de l’industrie du parquet

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (900 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique