Chez Mewa, on peut louer des habits de travail durables et protecteurs

image

Spécialisé dans le textile professionnel, le groupe européen a développé une offre de location et d'entretien de vêtements de travail et de protection, sur plusieurs secteurs d'activités dont le bâtiment.



Les vêtements de travail Mewa, suivent les normes ISO pour la protection des travailleurs, ou comme ici la sécurité du fait de leur haute visibilité © Mewa

 

 

Créé en 1908 en Allemagne, le groupe Mewa s'est fait une solide réputation dans le textile à destination des professionnels, principalement avec des lavettes et des vêtements de travail. Cette entreprise familiale a démarré par la fabrication de textiles pour essuyer les pièces mécaniques souillées avec des graisses et des huiles. L'idée était de nettoyer et de réutiliser ces lavettes tissées au lieu de les considérer comme un déchet. Ce marché de la lavette industrielle a accompagné l'expansion européenne du groupe.

 

"En parallèle, notre activité s'est diversifiée vers la fabrication et location de vêtements de travail et de protection, de haute qualité et durables. Notre approche commerciale est de proposer une prestation de location des vêtements professionnels incluant l’entretien, la maintenance, le stockage et la logistique. Chaque agent ou ouvrier se voit attribuer trois jeux de vêtements marqués à son nom, et qui sont à sa taille, personnalisés et confortables", présente Manuel Lackermaier, en charge du développement commercial Europe de l'Ouest de Mewa France.

 

 

Un entretien qui garantit le lavage à haute température et la réparation

 

 

À une fréquence négociée avec le client, un jeu de vêtement propre est échangé contre le vêtement porté, qui est lavé et éventuellement réparé, avec l'idée de garantir sa durabilité et sa performance. La pandémie a été plutôt favorable à l'approche qualitative de Mewa, qui est de laver à haute température. De plus la stratégie de durabilité des vêtements aide dans un contexte de problème global d'approvisionnement. La conception des vêtements est une clef importante pour leur qualité et leur durabilité. Les couleurs qui se décolorent doivent être évitées ainsi que l'usage d'un noir trop noir. Parmi ses nouveautés, l'industriel a annoncé une nouvelle collection de vêtements de travail Mewa Peak, utilisant des fils de polyester fabriqués à partir de bouteilles d’eau en PET recyclées complétés par une proportion de coton bio.

 

En première analyse, le service de location fourni par Mewa semble plus coûteux qu'un achat. Mais cette prestation présente plusieurs avantages à prendre en compte comme la durabilité des vêtements, typiquement de 3 à 4 ans, ainsi que la sécurité et la santé de l'utilisateur. Suivant les métiers, les vêtements doivent en effet résister aux produits chimiques, à la chaleur, aux coupures ou encore à la protection électrostatique. Or les méthodes d'entretien mises en œuvre par Mewa se conforment aux prescriptions des normes ISO internationales en vigueur pour les vêtements de protection.

 

"Par exemple un vêtement résistant à la chaleur a subi un traitement spécifique. Il doit être lavé avec une méthode qui suit la norme afin de conserver la performance de ce traitement. Nous nous engageons sur un service et le vêtement est remplacé si nécessaire. Si le client préfère acheter le vêtement et l'entretenir lui-même, il n'est pas assuré de conserver une résistance respectant la norme en vigueur", précise Christoph Sporrer, directeur technique de Mewa France.

 

Sur le site de Moulins, les vêtements sont nettoyés et leurs performances vérifiées avec un contrôle qualité réalisé par un expert. © Mewa

 

 

En France, la blanchisserie industrielle du groupe est située à Moulins (03). Cette installation classée, qui a récemment été agrandie d'une extension, est la plus grande du groupe européen et est entièrement digitalisée et équipée de deux robots.

 

S'il est présent sur de nombreux secteurs d'activités, le fabricant définit certaines limites à son offre et par exemple ne s'engage pas à nettoyer un béton qui a séché. "Le choix d'un service de location améliore aussi les conditions de travail des employés. En rendant l'entreprise plus attractive, cela aida à faire face aux difficultés de recrutement. Notre croissance va se poursuivre. Il existe en particulier des défis à relever dans le bâtiment où dans le futur les conditions climatiques sur chantier vont être plus difficiles", complète Manuel Lackermaier. 



Source : batirama.com / François Ploye

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (22 votants)
 

Articles

Nouveautés Produits