Les nouvelles alliances mondiales en domotique

image

Home Connectivity Alliance, Connectivity Standards Alliance, Thread group, … la convergence des solutions de communication domotique est-elle remise en cause ?



Le salon IFA se tiendra à Berlin du 2 au 6 septembre. Nous y serons pour vous le raconter en détail. Mais, nous nous attendions surtout à y découvrir les progrès du coupe Thread (bus de terrain sans fil) et Matter (protocole d’application). Tous deux semblaient universellement adoptés par la plupart des industriels mondiaux du monde du chauffage, de l’électricité, de la climatisation, de la ventilation, du contrôle d’accès, etc.

 

Et nous pensions que nous progressions enfin vers une simplification de la domotique grâce à Thread + Matter.

 

Mais voilà, très tôt ce matin, le 25 août, LG a annoncé avoir rejoint la Home Connectivity Alliance. Jusqu’ici parfaitement inconnue, cette tout récente association à vocation mondiale a été créée en janvier 2022.

 

Elle rassemble une poignée de fabricants mondiaux d’électroménager, de climatisation et d’appareils de chauffage : American Standard, Arçelik, beko, Electrolux, GE Appliances (membre du groupe Haier), Grundig, Haier, Leader, LG, resideo (une entreprise qui a repris les équipements de chauffage domestiques de Honeywall : thermostats, vannes thermostatiques, programmateurs, …), Samsung, Trane et Vestel. Naturellement, elle appelle les autres industriels à la rejoindre.

 

 

 

 

Connectivité Cloud-to-Cloud

 

 

Son but est de favoriser l’interconnectivité entre les appareils connectés en passant par des intégrations Cloud-to-Cloud (C2C, comme ils disent). C’est différent du couple Matter + Thread qui privilégie la communication locale directe entre appareils connectés par Thread et utilisant Matter comme langage commun.

 

Dans un schéma Cloud-to-Cloud,

  •  le thermostat d’ambiance multizone connecté evohome de resideo envoie un message au Cloud resideo en passant par la box internet du logement,
  •  le Cloud resideo communique avec le Cloud Haier pour lui demander de baisser la température dans une pièce du logement,
  •  le Cloud Haier en passant par internet, puis par la box internet du logement, envoie un ordre au climatiseur Haier qui équipe le logement.

 

Tout cela suppose l’ouverture mutuelle des API (Application Programming Interface ou interface de programmation des applications) entre les différents participants à la Home Connectivity Alliance (HCA).

 

Dans ce schéma, deux datacenters, au moins, ont été mobilisés, les instructions ont parcouru des milliers de kilomètres. Le bilan carbone est sans doute lourd.

 

Dans cette approche, en principe, seule l’ouverture des API est requise. Il n’est pas nécessaire de construire une structuration et un dictionnaire communs pour les données transmises. Ce que fait Matter, en revanche.

 

Pourtant, lors de sa première réunion à Prague du 28 au 30 juin dernier, la Home Connectivity Alliance a annoncé la création de trois groupes de travail : « Data Models », API et Cybersecurité. Il semble donc que cette association se lance, elle aussi, dans un effort de structuration des données.

 

Ses membres travaillent d’arrache-pied, indique HCA, et présenteront les premiers résultats de leurs travaux à la faveur d’un évènement au salon IFA de Berlin. Ça tombe bien, nous y serons.

 

 

L'association Home Connectivity Alliance se cantonne pour l'instant à la communication entre systèmes techniques et appreils électromnagers domestiques. ©HCA

 

 

Thread et Matter progressent

 

 

En attendant, le Thread Group qui développe le protocole de communication sans fil Thread, et la Connectivity Standards Alliance (CSA) qui travaille à l’enrichissement de la couche applicative Matter, ne sont pas resté les deux pieds dans le même sabot.

 

Remarquons au passage que Samsung, Haier et LG sont membres des trois associations : HCA, CSA et Thread Group.

 

A IFA, 21 membres de la CSA exposeront, dont Schneider Electric. La CSA expliquera à IFA les dernières avancées de Matter en termes de cybersécurité, ainsi que les progrès de la description des données dans Matter.

 

Tuya exposera à IFA ses premières gammes de produit utilisant Matter, notamment autour de Amazon Alexa. Tuya, qui construit des solutions de connectivité pour d’autres industriels, s’engage également à assurer la certification des produits qui utiliseront ses solutions avec Matter.

 

Il semble clair que les ambitions de Thread et de Matter dépassent la domotique. Le Thread Group et la CSA s’intéressent au tertiaire, notamment aux bureaux et à l’hôtellerie.

 

 

La Connectivity Standards Alliance - CSA - développe le protocole Matter qui consiste en une couche applicative, sans couche de tranwportg de données. ©CSA

 

 

Troisième version de Thread

 

 

De son côté, le Thread Group, qui compte plus de 130 membres, a publié en juillet dernier, la troisième spécification - Thread 1.3.0 – du protocole de communication Thread.

 

Cette nouvelle version est particulièrement destinée à transporter facilement des données Matter. Elle permet à tous les appareils compatibles Matter d’être connecté à des réseaux IPv6.

 

Tout appareil certifié Matter peut communiquer à travers des routeurs Thread vers d’autres appareils Matter.

 

Naturellement, des membres du Thread Group exposeront aussi à IFA et nous irons les voir.

 

Le poids économique de certains grands acteurs continue de peser sur les développements de la domotique à travers le monde et, attire des équipementiers malgré les efforts de standardisation en cours.

 

Samsung et son protocole SmartThings, par exemple, sont très présents en Asie, aux Etats-Unis et en Europe.

 

SmartThings, une plateforme qui permet de contrôler directement depuis une tablette ou un smartphone, tous les appareils compatibles dans un logement, est déjà compatible avec Matter.

 

Mais le français NodOn a annoncé que sa gamme ZigBee était compatible avec l’écosystème SmartThings de Samsung. Samsung sera naturellement aussi à IFA. Ce sera l’occasion de faire le point.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
Hors-série BATIMAT

Produits

fix’bric


Votre avis compte

Les aides aux entreprises face à la crise énergétique vous semblent-elles plus claires et faciles d'accès qu'avant ? (22 votants)
 

Articles

Nouveautés Produits