La métropole de Lyon substitue un "tramway express" à son projet de télécabine abandonné

La métropole de Lyon substitue un

La métropole de Lyon a officialisé le 16 mai un projet de ligne de tramway "express" semi enterré pour desservir l'ouest lyonnais, après l'abandon du projet de télécabine Lyon-Francheville.



Ce tramway partira de la station Jean-Macé (7e arrondissement de Lyon) pour rejoindre la gare d'Alaï (Tassin-la-Demi-Lune) "en moins de 20 minutes" sur un parcours en partie enterré qui passera sous le plateau du 5ème arrondissement, entre la Saône et Ménival (ouest), explique le Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise (Sytral Mobilités) dans un communiqué.

 

La vitesse moyenne des rames atteindra les "70 km/h en ligne droite" sur cette ligne qui doit assurer entre "45 000 et 60 000 voyages par jour". Son coût devrait s'élever à 750 millions d'euros, soit "2 fois moins cher" que la ligne de métro E un temps envisagée sur un parcours similaire par l'ancienne majorité dirigée par Gérard Colomb, a indiqué Fabien Bagnon, vice-président voirie et mobilités actives à la métropole de Lyon.

 

 

Le projet de télécabine abandonné face à une forte opposition

 

 

Cette ligne doit remplacer un projet de télécabine qui avait auparavant les faveurs des autorités écologistes pour desservir d'ici 2026 plusieurs communes de l'ouest lyonnais, avant d'être abandonné face à la "forte opposition" de riverains et élus, a annoncé la semaine dernière Bruno Bernard, président écologiste de la métropole de Lyon et de l'autorité organisatrice des transports.

 

"Notre objectif est de permettre à un maximum d'habitants de la Métropole de Lyon de pouvoir bénéficier d'un accès aux transports en commun adaptés à leur territoire", a déclaré M. Bernard sur son compte Twitter. De son côté, le maire LR de Tassin-la-Demi-Lune Pascal Charmot, opposé au projet de télécabine, a regretté le manque d'ambition de ce nouveau projet, évoquant "un demi-métro, pour un demi-budget, et une demi-ligne comparé au projet initial de métro jusque Part-Dieu".

 

"On laisse les habitants de Tassin-la-Demi-Lune et plus largement de l'ouest lyonnais, se débrouiller des embouteillages qui ne seront qu'accentués avec un tramway en surface, à faire passer en plein milieu de la circulation !", a-t-il encore fustigé.Comme pour le projet de télécabine, une large concertation sous l'égide de la Commission nationale de débat public est prévue à partir de fin 2023.La fin des travaux est envisagée à l'automne 2031.



Source : batirama.com & AFP / Photo © macrovector - Freepik

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Oseokit Pro

Votre avis compte

Comptez vous mettre en place des mesures pour réduire votre consommation énergétique ? (79 votants)
Oui, c'est une urgence.
Non, on en fait déjà assez.
 

Articles

Agenda

Boutique

Façades rideaux - NF DTU 33.1


Renforcement parasismique des bâtiments