Atlantic investit 4,3 millions d'euros pour ses cartes électroniques "made in France"

Atlantic investit 4,3 millions d'euros pour ses cartes électroniques

Avec le lancement de son "plan électronique 2024, le groupe Atlantic prévoit l'extension de son usine de production de cartes électroniques dans le cadre de France Relance.




Située à La Roche-sur-Yon, l'usine du groupe Atlantic produit déjà 4 millions de cartes électroniques par an destinées aux radiateurs et chaudières des marques du groupe, leader européen du HVAC (heating ventilation air conditioning). Avec le plan électronique 2024 qui prévoit un investissement de 4,3 millions d'euros, la production doit passer à 6 millions d'unités chaque année d'ici deux ans. Compte tenu de son caractère stratégique, ce projet est soutenu par le programme gouvernemental France Relance à hauteur de 800 000 euros.

 

Cet investissement stratégique permettra au groupe d’augmenter ses capacités de production grâce à l’ouverture au sein de l’usine de la Roche-sur-Yon d’une troisième ligne CMS (Composants Montés en Surface) ainsi que d’accroitre les volumes de stockage de ses composants et semi-finis (+20%).

 

La surface de production du site sera agrandie de plus de 650 m², les bureaux des équipes support et R&D de 1 500 m² ainsi que le laboratoire d’essais et de qualification. Les travaux, qui ont commencé le 28 mars dernier, se termineront en mars 2024.

 

20 personnes doivent être recrutées

 

"Ce projet, qui s’appuie sur une équipe de 10 collaborateurs multi-métiers, permettra de maintenir et développer la fabrication de cartes électroniques sur notre site historique de La Roche-sur-Yon", précise Guillaume Flipo, directeur des opérations de l’unité électronique du groupe.

 

Ce projet prévoit le recrutement de 20 personnes, que ce soit en fabrication ou en R&D. Le groupe Atlantic est aujourd’hui parmi les seuls dans son secteur activité à avoir intégré la fabrication de cartes électroniques "Made in France". Dotée d’un bureau d’études électronique intégré, l’unité électronique du groupe peut concevoir elle-même ses systèmes, répondant aux mieux aux usages de ses clients, tout en maîtrisant les coûts et en suivant les évolutions nécessaires pour répondre rapidement aux besoins du marché.

 




Source : batirama.com / Photo © Groupe Atlantic

L'auteur de cet article

photo auteur Emilie Wood
Journaliste, photographe, vidéaste, Emilie Wood travaille depuis 2010 pour la presse, qu’elle soit professionnelle dans les domaines du BTP et de l’agriculture, ou généraliste. Pour Batirama, elle écrit sur des sujets aussi variés que la conjoncture BTP, l’évolution de la réglementation, la rénovation énergétique, les réformes, les innovations, ou encore l’actualité de l’immobilier. Elle apprécie particulièrement réaliser des portraits d’entreprises et révéler les femmes et les hommes qui, chacun à leur manière, font une différence, qu’ils soient entrepreneurs ou collaborateurs d’entreprise.
Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter
Produits


Gramitherm®
Votre avis compte
Pensez-vous que les mesures gouvernementales sont suffisamment efficaces pour résorber la crise du logement ? (18 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits

Prédalles THERMIK