Pour l'isolation thermique, Thermasoft natura de Knauf combine fibres biosourcées & fibres recyclées

Pour l'isolation thermique, Thermasoft natura de Knauf combine fibres biosourcées & fibres recyclées

L’isolation thermique à base de matières biologiques et recyclées ne constitue que 8% du marché français de l’isolation, soit environ 20 Mm² par an, mais progresse de 15% par an.



L’isolation à base de matières d’origine végétale ou animale n’est pas une nouveauté. En date du 24 janvier 2022, sur le site internet de l’Acermi (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants), on trouve des isolants à base de cellulose en vrac (17), de chanvre, de lin, de coton en vrac (5), de laines de bois (25), de laine de bois composite (64), de fibres de bois (18), de liège expansé (5), de diverses matières d’origine végétale ou animale (6) et de fibres issues du recyclage.

 

 

Les fibres d’origine animale, végétale ou issues du recyclage

 

 

Parmi ces 6 certificats sur le site de l’Acermi, figurent : le Biofib’Trio de Cavac Biomatériaux avec un λ = 0.038 W/(m.K), le PAVATEXTIL P et le PVATEXTIL R de Pavatex et leur λ = 0.039 W/(m.K), le COTONWOOL FLEX 25 de Buitex avec λ = 0.037 W/(m.K), le VEGETAL de BUITEX et son λ = 0.038 W/(m.K), le Métisse RT – Coton Pro P/R du Relais Métisse et son λ = 0.039 W/(m.K), ainsi que le nouveau Knauf Thermasoft Natura.

 

Ce nouvel isolant est certifié par l’Acermi avec un λ = 0.038 W/(m.K). Il est disponible en panneaux semi-souples de 32 épaisseurs différentes de 45 à 200 mm, par pas de 5 mm. Ce qui donne des résistances thermiques de 1,15 à 5,25 m².K/W.

 

 

Lin, coton, jute

 

 

Knauf a présenté ce nouveau produit à la presse professionnelle le 20 janvier. L’entreprise le destine à la fois à la rénovation et à la construction neuve, mais seulement en ITI (Isolation Thermique par l’Intérieur).

 

 

Le Knauf Thermasoft natura est composé à la fois de fibres de lin (25%), de fibres de coton (50%) et de fibres de jute (25%). ©PP

 

 

Les fibres de lin proviennent de la partie du lin non-valorisée par l’industrie textile. Ce sont des sous-produits issus de l’industrie, issus de la transformation du lin cultivé en France, en Belgique ou aux Pays-Bas.

 

Le coton est collecté en Europe à partir de chutes textiles propres qui ne requièrent ni lavage, ni décontamination. Le jute provient du recyclage des sacs de transport de denrées alimentaires (café, …) collectés en Europe.

 

Les fibres sont associées entre elles par un liant thermofusible en polyester bi-composants. Le produit est fabriqué en France près de Lyon en partenariat exclusif avec Buitex.

 

 

Performances thermiques et environnementales

 

 

Le Knauf Thermasoft natura affiche un λ = 0.038 W/(m.K), certifié par l’Acermi. Il fera l’objet d’un avis technique qui n’est pas encore disponible sur le site du CSTB. En fin d’année 2022, il bénéficiera d’un FDES, d’un PV d’essai acoustique et d’un ou plusieurs PV d’essai feu.

 

Knauf indique qu’il offre une densité de 40 kg/m3. Ce qui lui donne, selon les premiers essais à confirmer, un déphasage de 6 à 10 heures pour une épaisseur de 200 mm. Comme la FDES du Thermasoft natura n’est pas encore disponible, en prenant sur le site INIES la DED (Donnée Environnementale par Défaut) du produit le plus proche, soit « Isolation thermique et acoustique pour murs (ITI) et cloisons en fibres de coton », on trouve 1,15 kgCO2eq/m² pour R ≤ 2,5 m².K/W et 2,31 kgCO2eq/m² pour 2,5 < R ≤ 5 m².K/W.

 

 

Knauf destine le Thermasoft natura seulement à l’ITI : en contre-cloisons, cloisons séparatives, sous rampants en toiture, au sol en combles perdus, etc. L’entreprise souligne que dès l’épaisseur de 145 mm, posé en double couche, le Thermasoft natura atteint les exigences MaPrimeRenov’ dans l’existant. ©PP

 

 

En construction neuve, ce produit sera plutôt destiné au remplissage des coffres de parois des constructions en ossature bois.

 

 

Le produit est indéfiniment recyclage : on le dépose, on le défibre et on fabrique de nouveaux isolants à partir des fibres récupérées. ©PP

 

 

Une pose facile en rénovation

 

 

Le Thermasoft natura est conditionné en paquets contenant de 3 à 8 panneaux de 1250 x 600 mm (0,75 m²), selon leur épaisseur de 45 à 200 mm. En fonction de son épaisseur, un panneau pèse de 1,35 à 6 kg. Une palette porte 8 paquets. Un camion complet embarque 22 palettes, soit 176 paquets.

 

Un conditionnement en rouleaux est à l’étude. A la pose, les premiers essais réalisés par Knauf sur de vrais chantiers montrent que les metteurs en œuvre, tant des professionnels que des particuliers, vantent la douceur du produit et sa facilité de découpe.

 

En rénovation, la longueur de 1250 mm permet de couvrir la hauteur standard d’un mur ou d’une cloison avec deux panneaux. Comme le souligne Knauf, toutes les chutes sont réutilisables.

 

Le Knauf Thermasoft natura sera disponible dès mars 2022, aussi bien chez les grossistes professionnels que dans les grandes surfaces de bricolage. Pour les professionnels, il fera l’objet d’un grand lancement lors du salon Batimat 2022 en novembre prochain.

 

Avec Thermasoft natura, Knauf vise 1,5 à 2% du marché français de l’isolation thermique biosourcée.



Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Votre avis compte

Selon vous, les entreprises sont-elles suffisamment aidées face à la situation énergétique? (18 votants)
Oui
Non
 

Articles

Agenda

Boutique

Détails et points singuliers Toitures-terrasses