Outillages et équipements: la productivité et la santé-sécurité au rendez vous

Outillages et équipements: la productivité et la santé-sécurité au rendez vous

L'innovation dans le secteur de l'outillage est tirée par les exigences croissantes en QSE (Qualité, santé et Environnement) et par une demande de gain en productivité.





Les familles d'outillages et d'équipements ainsi que les typologies de fabricants associés, sont très variées en fonction des métiers et des usages. Une des filières la plus puissante est celle de l'outillage énergisé à l'électricité ou à l'essence.

 

Chaque année, les données de marché des ventes annuelles d’outillages énergisés en France sont compilées par le Secimpac (Syndicat des Marques d’Outillages Portatifs et Consommables pour les Professionnels et le Grand Public - Espaces Verts et Bricolage) et son allié GfK.

 

Les fabricants sont en général présents à la fois sur le marché du bricolage qui a été fortement dynamisé par la pandémie et celui des artisans avec des gammes professionnelles dédiées.

 

D'après l'étude les ventes à la distribution Professionnelle d’outillages électriques ont progressé plus modestement en 2020 en valeur de près de 2% proche des +2% constatés en 2019. La demande est très forte depuis le mois de juin 2020 avec une croissance de la demande qui continue sur le premier trimestre 2021.

 

La demande en croissance

 

L’ensemble des catégories de produits profitent de cette dynamique avec une croissance de la demande qui se révèle plus marquée sur les outils qui servent au travail du bois comme les ponceuses et les scies.

 

À l’opposé, le perçage (hors vissage) qui pèse 36 % du total confirme sa moindre attractivité avec un Cchiffre d’affaires en baisse. Et à l'exception des perceuses, les ventes de matériels sans-fil progressent par rapport à celles des produits filaires.

 

D'ailleurs la part majoritaire réalisée par les outillages sur batterie face aux filaires est passée en un an de 58 % à 60 %. Les données du panel montrent ainsi que « la technologie sans-fil poursuivra sa croissance dans les années à venir. Des marques leaders jouent particulièrement le jeu, en développant des plateformes d’outils à batteries interchangeables ».

 

Pour l'outillage électroportatif, la batterie universelle s'impose progressivement avec des initiatives comme celle du CAS (Cordless Alliance System) et leurs performances atteignent aujourd'hui celles qui étaient auparavant réservées aux appareils alimentés sur secteur.

 

             

  

Innovations : l'aiguillon de la santé et de la sécurité

 

Les exigences réglementaires pour les équipements et outillages sont de plus en plus poussées concernant la santé et la sécurité.

 

Dans un contexte de pénurie de main d'oeuvre, améliorer les conditions de travail aide à accroître l'attractivité des métiers concernés. Un sujet important est celui de la réduction de l'émission de poussières et de gaz lors de travaux de découpe, perçage ou ponçage.

 

Ainsi le fabricant ATDV propose deux nouveaux produits respectant les normes d'aujourd'hui au niveau de la poussière, permettant à l'opérateur de travailler en intérieur et en extérieur en toute sécurité.

 

L'un est la gamme de scies sur table avec aspiration intégrée des poussières. L'autre est e-saw, une tronçonneuse électrique conçue pour la coupe de béton armée, pierres, maçonneries et d’autres matériaux de construction. Sa haute performance, permet d’offrir sécurité et confort de travail tout en étant écologique. Électrique (220 V), elle peut découper jusqu’à 30 cm de profondeur en n’émettant ni gaz, ni poussière lors de la découpe qui est nette et précise.

 

 

 

Conçue pour découper du béton armé et d’autres matériaux de construction, la tronçonneuse électrique E-Saw d'ATDV peut découper jusqu’à 30 cm de profondeur en n’émettant ni gaz, ni poussière lors de la découpe. © ATDV

 

Attention aux risques de Troubles musculo-squelettiques

 

Un autre sujet est la fatigue corporelle ainsi que les mauvaises postures en particulier associées à des efforts, qui augmentent sur la durée le risque de développer des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). Les industriels sont vigilants à soigner le design de leurs équipements afin de réduire la survenue de ces troubles tout en améliorant la productivité.

 

Un exemple est le chariot de manutention Pli & Go de Macc, qui est robuste et compact et spécialement conçu pour les utilisations sur les chantiers en réduisant les efforts. Ergonomie et une plus grande compacité caractérisent aussi la nouvelle version de la guillotine Profilcut Mega du fabricant EDMA.

 

Son design innovant permet d’utiliser le poids du corps pour réduire l’effort à produire lors de la coupe. De plus la découpe par cisaillement grâce à l’effet poinçon, ne produit aucune étincelle permettant d’utiliser cette guillotine sur tous les chantiers, sans permis au feu.

 

 

La design innovant de la nouvelle version de la guillotine Profilcut Mega du fabricant EDMA, permet d’utiliser le poids du corps pour réduire l’effort à produire lors de la coupe. © EDMA

 

Gagner en productivité

 

Pour les artisans et les acteurs du bâtiment en général, que ce soit en neuf ou en rénovation, leur première demande porte sur un gain en productivité. Aussi les industriels rivalisent d'ingéniosité pour les satisfaire à l'exemple de Layher avec Uni-Safe, un système de montage pour échafaudage pouvant être réalisé sans outil et par une seule personne.

 

Un secteur très novateur est celui des équipements portatifs de mesures, de préparation aux travaux ou de vérification de la qualité, comme Edmalight, une lumière rasante à LED pour repérer les imperfections du plâtre avant peinture.

 

Leica Geosystems est un acteur important dans ce domaine qui historiquement était très connu des entreprises du gros oeuvre et du BTP, et qui est de plus en plus présent chez des acteurs du second œuvre comme les échafaudiers, les poseurs d'ITE, les agenceurs, les menuisiers, les façadiers, etc.

 

Evolution des logiciels et simplicité d’utilisation

 

« Sur Artibat, notre stand a été dédié aux solutions apportant un gain de productivité grâce aux outils numériques, en fonction de la spécialité du client. Nous avons des stations manuelles ou robotisées, iCON, pour un gain en productivité en implantation, pour les maçons ou charpentiers métalliques ainsi que des solutions légères dédiées au relevé avec BLK3D ou 3D-Disto », explique Frédéric Gomes, Responsable Développement de Marchés "Solutions de relevé pour le Bâtiment" chez Leica Geosystems.

 

Deux types de solutions permettent de gagner en productivité, soit en améliorant le process entre le terrain et le bureau, en faisant des relevés 3D sur le terrain et en les apportant au bureau, soit du bureau vers le terrain pour l'implantation.

 

À partir d'un fichier numérique, l'opérateur est guidé sur le terrain par une projection de grilles de points ou d'un nuage. La démocratisation de ces outils est en cours grâce à une évolution des logiciels vers une plus grande simplicité d'utilisation.

 


Source : batirama.com/ François Ploye

 

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1044 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Plancher Rayonnant Electrique (PRE)

Fenêtres en travaux de rénovation Aluminium, bois, PVC