Gestion technique du bâtiment : les petites entreprises françaises innovent au salon IBS 2021

Gestion technique du bâtiment : les petites entreprises françaises innovent au salon IBS 2021

Le monde de la GTB est peuplé de grands groupes internationaux, mais aussi de petites entreprises françaises très innovantes. Au salon IBS, NodOn, Arcom et Adeunis proposent leurs solutions.





Le salon IBS 2021 (Intelligent Building Systems), consacré à la GTB, à l’internet des objets, à la performance énergétique des bâtiments, … se déroule Porte de Versailles à Paris les 20 et 21 Octobre. Les grands groupes mondiaux – ABB, Siemens, Distech Controls, Wago, … - sont présents. Mais les petits français, que sont Adeunis, Arcom et NodOn, sont particulièrement innovants, chacun dans son domaine,

 

Il y en avait d’autres, notamment Occitaline, Adiscom ou Comwatt avec sa technologie et ses services de gestion intelligente de l'autoconsommation solaire. Ou encore, Wattsense qui a signé en début d’année 2021 un partenariat technologique avec Schneider Electric pour mettre au point une solution de GTB simple et interopérable, spécialement conçue pour l’efficacité énergétique des petits bâtiments.

 

 

Adeunis propose des objets connectés – capteurs de toutes sortes, compteurs, répéteurs de réseau, … - en LoRawan, Sigfox, NB-IoT, … très orientés vers le mainttien d’une bonne qualité d’air intérieur et vers la performance énergétique des bâtiments collectifs et tertiaires. ©PP

 

Un projet de recherche de 24 mois pour Adeunis

 

Commençons, par Adeunis, l'expert des capteurs et solutions IoT. L’entreprise a obtenu un financement de 600 k€ (75% subventions, 25% avances remboursables) en juillet dernier, dans le cadre du Plan France Relance et de l'appel à manifestation d'intérêt « Solutions souveraines pour les réseaux de télécommunication » proposé par Bpifrance, visant à soutenir les activités de recherche et de développement de la société dans le domaine de la 5G pour l'IoT.

 

Adeunis utilise ce financement pour développer un premier capteur NB-IoT 5G destiné au smart metering, puis pour soutenir la poursuite de ses travaux de recherche sur les technologies 5G et de l'IoT. Adeunis se donne pour objectif la création d'une gamme de capteurs et produits IoT 5G permettant la massification de l'IoT dans le bâtiment.

 

Au cours de deux prochaines années, Adeunis développera une première solution composée de plusieurs capteurs conformes aux différentes variantes du standard 5G. Une seconde solution sera composée d'un capteur permettant de tester la couverture et la qualité du réseau 5G couplé à un logiciel SaaS. En effet, pour un fonctionnement le plus efficient possible des objets connectés, il est indispensable de les positionner idéalement en fonction de la couverture des réseaux.

 

C'est déjà ce que permet aujourd'hui Field Test Device, le testeur de réseau Adeunis sur les réseaux 4G. Une nouvelle version de ce produit sera développée en version 5G et accompagnée d'un logiciel permettant une cartographie géographique compatible avec les jumeaux numériques du bâtiment afin d'assurer un déploiement optimal des objets 5G.

 

 

 

Le français NodOn est connu pour ses boîtiers de communication sans fil et son interrupteur sans fil Bluetooth et Bluetooth Mesh. ©PP

 

NodOn est prêt pour Thread et Matter

 

NodOn, pour sa part poursuit sa stratégie multiprotocoles. L’entreprise développe des boîtiers de connexion et de commande pour l’éclairage, les volets roulants, la ventilation, le chauffage, les ouvrants, … fonctionnant sous divers protocoles de communication sans fil. Elle maîtrise déjà la communication en WiFi, enOcean, ZigBee, Bluetooth, Homekit, Sigfox, … Et elle s’attaque désormais à Thread et Matter, d’une manière très particulière.

 

Ses modules sont capables de fonctionner dès à présent sous ZigBee Pro (couche de transport des données) et ZigBee 3.0 (couche applicative), avec une configuration en Bluetooth. Grâce à une application dont NodOn finalise le développement, ils pourront en Bluetooth être flashés et mis à jour en Thread, Thread + ZigBee 3.0 ou Thread + Matter.

 

NodOn développe cette technologie à la fois pour ses propres produits et pour son activité OEM. Un seul boîtier, flashble par une App en Bluetooth, capable de communiquer sans fil aussi bien sur ZigBee Pro que sur Thread ou sur enOcean, embarquant différentes couches applicatives, dont ZigBee 3.0 et Matter. L’étape suivante pourrait aboutir à une interopérabilité accrue, avec, par exemple, un boîtier capable de communiquer simultanément et non plus alternativement en Thread, enOcean et ZigBee, mais c’est une autre histoire.

 

 

 

Voici la dernière génération des actuateurs sans fil NodOn. Ils sont encastrables ou bien installés sur les rails DIN des tableaux électriques. Grâce à une application Bluetooth en développement, ils pourront être miseà jour pour fonctionner sur Thread avec Matter comme couche applicative. ©PP

 

 

 

Arcom vise le grand tertiaire avec de nouveaux contrôleurs Ethernet

 

Arcom lance à IBS sa nouvelle gamme Ethernet Arcom IP : des régulateurs multimétiers pour la gestion du CVC, des stores et de l’éclairage en LonWorks sur un réseau Ethernet. La gamme fonctionne sur un réseau IP classique, sans routeur particulier. Les automates sont configurables avec les outils traditionnels et standards du protocole LON (NL Facilities, etc.).

 

 

 

Ces automates Arcom embarquent systématiquement LonWorks, BACNet/IP et offrent des webservices en REST API. Ils offrent la consommation d’énergie la plus faible du marché : seulement 5 W de puissance pour piloter éclairage, ventilation, climatisation et protections solaires. Mais, comme tous les contrôleurs sur Ethernet, de toutes les marques, ils consomment tout de même 4 à 5 fois plus d’énergie que des contrôleurs sur des réseaux dédiés (BACNet, LON, etc.). ©PP

 

A la demande, le plus souvent en rénovation, ces contrôleurs peuvent être conçus en Izot, qui permet une communication simultanée en BACnet et en Lon. Les webservices , les fameux REST API, facilitent l’intégration des contrôleurs Ethernet Arcom IP dans toutes sortes de configurations de réseaux et garantissent l’interactivité et l’évolutivité des systèmes.


Source : batirama.com / Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (1035 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique