Bornes de recharge aux Antilles : feu vert à la création d'une entreprise commune

Bornes de recharge aux Antilles : feu vert à la création d'une entreprise commune

L'Autorité de la concurrence a donné son feu vert à la création d'une entreprise commune de bornes de recharge publiques aux Antilles et en Guyane.





L'Autorité a indiqué dans un communiqué autoriser "la création de l'entreprise commune GMOB", qui "sera active dans le secteur des bornes de recharge publiques pour véhicules électriques en Guadeloupe et, dans un second temps, en Martinique et en Guyane". L'entreprise sera commune à EDF, le concessionnaire AGI, l'énergéticien Genak et le distributeur Safo.

 

L'opération n'est notamment "pas de nature à soulever des problèmes de concurrence par le biais des liens verticaux entre EDF PEI et GMOB sur le marché de la fourniture au détail d'électricité", a souligné l'Autorité.

 

Quatre entreprises partenaires

 

AGI est une filiale du Groupe Loret. Elle est spécialisée dans les secteurs de l'importation, de la distribution et de la location de véhicules en Guadeloupe, Guyane, Réunion et Martinique.

 

EDF PEI est une filiale d'EDF dont le coeur de métier est la production d'électricité dans les zones insulaires. Genak est une filiale du groupe Genergies, actif dans le secteur de l'énergie solaire, photovoltaïque et thermique. Safo est principalement active dans le secteur de la distribution alimentaire.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (940 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Techniques et pratique de la chaux