Rentrée de l’apprentissage : Elisabeth Borne choisit le BTP

Rentrée de l’apprentissage : Elisabeth Borne choisit le BTP

Le BTP est le premier secteur à former des apprentis avec 20 % des jeunes en formation. Une donne qui explique le choix fait par la ministre du Travail de visiter le BTP CFA de Rueil Malmaison (92).





Le secteur du BTP recrute, on ne le dira jamais assez fort. Les besoins ont d’ailleurs été décuplés par les transitions environnementales et numérique. Les impératifs de la transition bas carbone vont générer de nombreux travaux de construction et de rénovation énergétique, aujourd’hui encouragés et soutenus par l’Etat (dispositif MaprimeRenov’)

 

La filière déjà déficitaire en termes d’emploi, doit relever ce défi avec une accélération forte de créations d’emploi pour satisfaire un besoin de 150 000 recrutements d’ici à 2023 et développer de nouveaux entrants à un rythme deux fois supérieur à aujourd’hui.

 

Elisabeth Borne est donc allée visiter un CFA du BTP à Rueil-Malmaison porteur aujourd’hui d’une démarche d’innovation exemplaire grâce à la dynamique insufflée par le CCCA-BTP. Le directeur de ce CFA, Pierre Gomez, a mis l’accent sur les avancées de l’apprentissage, notamment depuis la loi de septembre 2018 pour la Liberté de choisir son avenir professionnel.

 

Une réponse pédagogique adaptée au besoin de chaque alternant

 

Le CFA a ainsi présenté le dispositif autour de l’accueil et de l’accompagnement de l’apprenti, dans la construction de son projet professionnel et de son parcours de formation. Une réponse pédagogique est apportée au besoin de chacun, insiste la direction du CFA, dont des formations modularisées adaptées aux besoins des apprenants et entreprises, des équipements de pointe (plateforme fluides énergies) et équipements de qualité (salle de sport et de restauration, foyer)…

 

Ont ainsi témoigné du vécu de leur apprentissage un apprenti entrant en CAP Monteur en installations sanitaires, déjà titulaire d’un Master II, une apprentie en BP métallier, après un CAP et, un apprenti issu d’une classe de 3e.

 

Les projets portés par l’association régionale (soit sept CFA du BTP de la région Ile de France) ont été présentés par Jany Rabotin, président de BTP CFA Ile-de-France. Ces projets visent aussi à accélérer l’innovation pédagogique et à répondre aux enjeux environnementaux : le démonstrateur biosourcé de BTP CFA Ocquerre, l’atelier collaboratif sur la filière bois à BTP CFA de Noisy le Grand.

 

 

Jean-Christophe Repon, vice-président du CCCA-BTP, Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Pierre Gomez, directeur de BTP CFA Rueil-Malmaison, et un apprenti en formation au métier d’installateur sanitaire

 

83 000 apprentis en formation à un métier du BTP

 

A noter que les mesures prises par l’Etat pour soutenir le développement de l’apprentissage et les actions réalisées par les organismes de formation ont permis de voir les effectifs encore augmenter en 2020-2021. C’est ainsi que l’on recense 83 0000 apprentis en formation à un métier du BTP au niveau national, en évolution de 7 % par rapport à l’année précédente.

 

En 2020-2021, l’effectif est en progression dans tous les métiers du BTP, avec, en particulier, un maintien de la progression du niveau 3 (CAP…) de 5,5 %, une accélération du niveau 4 (BP, bac pro…) de 8,5 % et un niveau 5 (BTS…) en croissance de 8,4 %.

 

+ 10 % pour les CFA BTP du Grand Est et + 14 % pour la Nouvelle Aquitaine

 

8 886 apprentis sont en formation en région Île-de-France, un effectif en progression de 7 %, dont 2 646 dans les sept CFA du BTP à gouvernance paritaire (406 à BTP CFA Rueil-Malmaison), gérés par l’association BTP CFA Île-de-France.

 

Les premières tendances pour la rentrée 2021-2022 confirment l’évolution des effectifs d’apprentis, avec +10 % pour les CFA du BTP des régions Grand Est et Hauts-de-France, ou encore 14 % pour la région Nouvelle-Aquitaine.

 

Une progression de +4 à +6 % est prévisible dans les organismes de formation de l’Association ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France et de +7,8 % dans ceux de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

  

  

Des actions pour susciter de nouvelles vocations

 

Parmi les actions organisées par le CCCA-BTP :

 

La campagne « La Construction. Demain s’invente avec nous », à l’initiative des professionnels du secteur pour promouvoir auprès des jeunes les métiers BTP et leur donner envie de rejoindre le secteur, en s’y formant par l’apprentissage.

 

L’opération de recrutements de jeunes avec « Boost apprentissage BTP », pour les orienter vers un centre de formation et accélérer les recrutements à travers une plateforme dédiée aux organismes de formation pour accéder à une liste de candidats en temps réel. 15 000 contacts ont déjà été générés.

             


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (936 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique