Tuiles terre cuite : un outil de production de pointe et un marché dynamique pour Edilians

Tuiles terre cuite : un outil de production de pointe et un marché dynamique pour Edilians

Le leader de la tuile en terre cuite en France a investi 7 millions d’euros ces 5 dernières années pour faire de son usine de Léguevin un outil de pointe. Il présente une nouvelle tuile pour la rénovation.





Légende : L’usine de Léguevin, près de Toulouse (Haute-Garonne), s’étend sur 6,5 hectares. Les  23 000 m2 de bâtiments abritent l’un des outils de production les plus performants du groupe Edilians.

 

Le numéro un de la tuile en terre cuite en France, qui alimente le marché français via ses 15 sites industriels, a concentré ses moyens dans son usine de Léguevin : depuis 2017, l’industriel mène un ambitieux programme de modernisation de l’outil de production, afin de monter encore en qualité et en performance, tout en augmentant la sécurité de ses équipes.

 

L’outil de production a été rénové à toutes les étapes du process : l’empilage des tuiles avant cuisson a d’abord été robotisé (2, 7 millions en 2017) ; depuis 2019, de nouveaux robots assurent le dépilage des tuiles en sortie du four et leur palettisation (2 millions). En 2020, 1,5 million a été injecté dans la zone de préparation de la terre, pour acquérir un « super finisseur », qui broie l’argile à 0,4 mm de diamètre, et un doseur rond, qui récupère les bavures de tuiles et autres débris de terre pour les réintroduire dans le process.

 

Les améliorations se poursuivent en 2021, avec la sécurisation des voies wagons et des investissements d’entretien comme la mise à niveau des automates et le changement de la voûte du four (totalisant environ 1 million d’euros).

 

Cette année, ont été aussi fabriqués les moules servant à produire la dernière-née des tuiles d’Edilians, la Médiane Réno Gélis, qui est destinée à la rénovation (65 à 70 % du marché de la tuile dans cette zone).

 

Une tuile « phénix »

 

Depuis le lancement de la Médiane Réno Gélis, en juin dernier, Léguevin produit désormais 4 modèles de tuiles pour les marchés d'Occitanie, de Nouvelle Aquitaine et de Paca.

 

La Médiane Réno Gélis (qui arbore un phénix en sous-face, un clin d’œil à un ancien modèle dont elle s’inspire) répond à un besoin exprimé par les couvreurs de la région Midi-Pyrénées. Elle possède le plus grand jeu de pose du marché sur le côté latéral, pour faciliter la pose, et s’adapte aux tendances esthétiques actuelles, déclinée dans les 5 coloris historiques de la région mais avec un aspect plus « canal » que le modèle d’origine.

 

Elle complète la gamme produite à Léguevin, composée de la Plein Sud Gélis (pour le PACA en neuf surtout), la Médiane Plus (pour l’Occitanie, en neuf surtout), la Romane Sans (pour la rénovation sur la façade atlantique et en région Midi-Pyrénées).

 

 

35 000 m2 de terres mélangées sont stockés dans chaque bassin d’homogénéisation, pour être utilisées l’année suivante. Site de taille moyenne à l’échelle du groupe, Léguevin produit 65 000 tonnes de tuiles par an à partir de 90 000 tonnes d’argile (soit 6 000 m2 de tuiles chaque jour, ce qui équivaut à la toiture de 50 maisons).

 

Une usine qui se veut exemplaire

 

« Notre démarche sécurité est très ambitieuse », insiste Pierre Dugay, qui détaille la démarche d’amélioration continue de la sécurité et de la qualité de vie au travail, basée sur la conformité des machines, les règles d’organisation, une formation importante des 68 collaborateurs et une forte implication des collaborateurs (via le programme Safestart et l’usage d’une appli dédiée à la sécurité).

 

Côté environnement, le tri des déchets est opérationnel depuis 2018 ; les palettes bois sont consignées et les consommations d’énergie et d’eau sont maîtrisées (le recyclage des eaux d’engobe et la récupération des eaux de ruissellement devraient abaisser la consommation de cette année de 40 % par rapport à 2020). L’usine est certifiée Iso 14001 et sera Energie Iso 50001 d’ici 2023.

 

 

Pierre-Jean Raynaud - directeur des ventes région Mipy, Pierre Dugay - directeur d’exploitation régional zone sud, Pascal Casanova – président d’Edilians et Olivier Lafore - directeur marketing, communication et SAV.

 

 

Pascal Casanova, président d’Edilians depuis début 2020 : « Nous voulons participer au développement des territoires et produire de façon durable, dans le respect de la société et de l’environnement, en innovant pour l’éco-habitat. »

 

           

   

Une période florissante pour la tuile terre cuite

 

En 2021, le dynamisme du marché de la construction a augmenté la demande en tuiles de +20 à +30 % selon les régions. Le rattrapage des chantiers arrêtés en 2020, dans le neuf, et la rénovation, favorisée par une crise sanitaire qui a suscité des achats, et par ailleurs par le dispositif MaPrimeRénov' (isoler des toitures va souvent de pair avec la rénovation de la couverture).

 

Utilisant un matériau local (les carrières d’argile sont proches des uisines), Edilians, comme ses concurrents, a pu répondre aux besoins. Le marché restera tendu cette année. « Sans réelle visibilité sur le deuxième semestre, nous estimons cependant que notre chiffre d’affaires devrait augmenter de 10 à 15% (il avoisinait 320 millions d’euros en 2020). Le premier semestre 2022 devrait aussi être favorable, mais l’entrée en vigueur de la RE 2020 pourrait ralentir quelque peu le marché du neuf », note Pascal Casanova.

 

Couvrant 80 % des toits en pente, la tuile représente 40 % des 100 millions de m2 de toitures posées chaque année en France, tous bâtiments confondus.

 


Source : batirama.com/ Emmanuelle Jeanson

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Dernière revue

BTR N° 499 - Octobre / Novembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (954 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1