Climat : des militants de deux associations sur le site Lafarge à Genneviliers

Climat : des militants de deux associations sur le site Lafarge à Genneviliers

Une centaine de militants des mouvements Extinction Rebellion et Soulèvements de la Terre ont occupé le site du cimentier Lafarge à Gennevilliers (92), pour dénoncer l'artificialisation des terres.





D'après le compte Twitter d'Extinction Rebellion France, émanation française du réseau créé en 2018 en Grande-Bretagne, cette action vise à "dénoncer l'artificialisation des sols", accusée d'être "un facteur majeur de la 6e extinction de masse du vivant sur Terre".

 

Le mouvement également porté par les militants "Les Soulèvements de la terre", avait prévu dans un communiqué une semaine d'action "Grand Péril Express" à partir du 29 juin.

 

En voulant bloquer le port de Genneviliers, "coeur d'approvisionnement de l'industrie de la construction d'Ile-de-France", ces militants dénoncent avec le Grand Paris, le plus grand projet de métropolisation de France et d'infrastructure actuellement en construction en Europe. Selon eux, pour un tel projet, "c'est toutes les régions avoisinantes qui sont exploitées, pillées et polluées"

 

L'industrie de la construction, cible des Soulèvements de la Terre

 

"L'industrie de la construction est une catastrophe !", ont résumé les organisations, dont les militants étaient sur place. La centaine de militants munis de banderoles, a notamment "empêché les poids lourds et les employés d'entrer ou de sortir en cadenassant les entrées du site".

 

Les groupes multiplient les actions depuis deux ans, avec des occupations de rues, de terres agricoles ou de sites de construction et d'exploitation de matériaux, qui donnent lieu parfois à des interventions de la police, pour dénoncer l'inaction face au réchauffement climatique.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 496 - Avril / Mai 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (791 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Garde-corps de bâtiments

Les toitures et terrasses végétalisées