Vinci : progression du chiffre d'affaires en début d'année grâce au pôle construction

Vinci : progression du chiffre d'affaires en début d'année grâce au pôle construction

Vinci, le géant français du bâtiment et des infrastructures de transport, a réalisé un chiffre d'affaires en progression de 5% au premier trimestre, tiré par le bond de 10% de sa filiale construction.





Le chiffre d'affaires consolidé du premier trimestre s'élève à 10,2 milliards d'euros dont plus de la moitié réalisée par Vinci construction (5,2 milliards d'euros, +10%). Le pôle Construction "a confirmé" au premier trimestre "l'inflexion positive constatée au deuxième semestre", après un début d'année 2020 marqué par le quasi-arrêt complet des chantiers pendant près de deux mois à partir de la mi-mars, selon le groupe.

 

En France, qui représente 54% du total, la progression est marquée dans les activités de travaux publics et de génie civil -portées par les projets du Grand Paris Express- ainsi que dans les travaux routiers, ferroviaires et de terrassement (+11%), précise le groupe.

 

A l'international, le groupe "bénéficie de la montée en puissance de la division des grands projets", indique Vinci, citant la ligne à grande vitesse HS2 au Royaume-Uni.

 

Activité concessions et aéroportuaire en chute suite à la crise sanitaire

 

Le chiffre d'affaires de la branche "concessions" est en revanche en fort recul de 22,2% à 1,325 milliard d'euros. Le trafic sur les réseaux routiers gérés par le groupe a rebondi de 40% en mars après un recul de près de 17% lors des deux premiers mois de l'année, selon le communiqué. Son activité de gestionnaire aéroportuaire a chuté de 70% au premier trimestre, à l'image de l'ensemble du secteur aérien mondial pénalisé par les restrictions aux voyages liées au Covid-19.

 

Sa section de promotion immobilière (320 millions d'euros) a progressé de 34,5%, après l'intégration le 1er janvier de la société de promotion immobilière Urbat Promotion.

 

L'activité énergie en hausse et des ambitions dans le renouvelable

 

La branche Vinci Energies (3,4 milliards d'euros) est en hausse de 7%. Le groupe a annoncé le 1er avril qu'il allait acquérir les activités dans l'énergie du groupe de construction espagnol ACS pour environ 4,9 milliards d'euros, afin de devenir un grand du secteur des énergies renouvelables.Vinci enregistre par ailleurs un niveau "record" de son carnet de commandes à 45,8 milliards d'euros au 31 mars.

 

Compte tenu des incertitudes liées à la pandémie, le groupe ne se prononce pas sur les résultats prévisionnels pour 2021. Il maintient ses perspectives de chiffre d'affaires "en hausse, très proche de celui de 2019" pour ses pôles Construction et Energies.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (655 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Ossatures métalliques