De nouveaux outils contre le risque amiante dans les bâtiments

De nouveaux outils contre le risque amiante dans les bâtiments

Les « Règles de l’art des travaux courants d’entretien et de maintenance sur matériaux amiantés dans les bâtiments » en sous-section 4 viennent d’être définies.






L’amiante dans la construction est un sujet majeur auquel « nous devrions faire face encore une quarantaine d’années avant qu’elle ne soit éradiquée, prévient Frédéric Tézé, adjoint au sous-directeur des conditions de travail, de la santé et de la sécurité au travail.

 

L’amiante reste la première cause de cancer professionnel avec environ 1 800 cas déclarés par an. Deux millions de professionnels, plombiers, chauffagistes, électriciens et autres corps d’état, sont susceptibles d’y être exposés. C’est pourquoi de nombreuses initiatives sont prises pour les protéger ».

 

La campagne « Pas formé, pas toucher » et le projet CARTO Amiante initié en 2014 par la profession, piloté par l’OPPBTP en partenariat avec la Direction Générale du Travail et l’INRS en sont des exemples. Ce dernier a notamment permis d’établir une cartographie représentative de l’empoussièrement amiante des processus de travail les plus courants du BTP en sous-section 4 (SS4).

 

Des modalités pour les interventions en SS4 : les processus de travail courants

 

Ces initiatives sont aujourd’hui poursuivies par le projet « Règles de l’art l’Amiante ». « Comme il y a les avis techniques pour les innovations, il y a désormais les règles de l’art pour l’amiante, indique Alain Maugard, Président du Plan Recherche et Développement Amiante (PRDA). Elles précisent comment opérer des travaux en étant respectueux des conditions et de la présence d’amiante ».

 

Elles visent en effet à informer les artisans et entreprises de la construction et du bâtiment, dont le cœur de métier n’est pas les interventions sur matériaux amiantés, des modalités d’intervention sur les matériaux et les produits contenant de l’amiante (MCPA) dans le cadre de travaux en sous-section 4.

 

Ce projet est né de discussions au sein du PRDA, piloté par l’OPPBTP, en partenariat avec la CAPEB et la FFB et soutenu par les pouvoirs publics (DGT, DHUP) et par le Programme d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Energétique (PACTE).

 

« Toutes nos entreprises peuvent être confrontées un jour ou l’autre à l’amiante dans des travaux d’entretien-rénovation, signale Cécile Beaudonnat, cheffe de file santé et sécurité à la Capeb. Nous devions ainsi les guider dans une démarche vertueuse et réglementaire. Ces règles de l’art aident en cela et elles sont faciles à s’approprier pour les entreprises ».

 

Conçues autour d’interventions validées

 

Afin que les entreprises puissent exercer leur activité sur la base de pratiques sûres et reconnues de tous, ces règles de l’art ont été élaborées en s’appuyant  sur le geste métier et les retours d’expérience. « Il y avait un manque sur la transmission du savoir-faire, signale Paul Duphil, Secrétaire Général de l’OPPBTP.

 

L’objet de ce projet est de sélectionner l’excellence des modes opératoires. Et pour cela, nous avons bénéficié d’une importante mobilisation des professionnels de différents métiers, avec l’aide de la Capeb et la FFB ».

 

Ainsi, ces trois acteurs ont travaillé sur une vingtaine de situations courantes lors d’interventions d’entretien et de maintenance en SS4 auprès de couvreurs, peintres / soliers, façadiers, plâtriers, maçons, plombiers, électriciens et carreleurs.

 

Des groupes de travail combinant experts de l’OPPBTP et professionnels volontaires ont ainsi défini les bases de ces règles de l’art, qui ont été ensuite validées par un comité de représentants de la filière construction (CAPEB, FFB, AQC, USH et UNSFA), des préventeurs (OPPBTP), des assureurs (FFA), et des pouvoirs publics (DGT et DHUP).

 

Des outils pédagogiques accessibles à tous

 

Ces règles de l'Art sont aujourd’hui mises à disposition des intervenants formés en SS4 sur le site Internet www.reglesdelartamiante.fr notamment sous forme de fiches correspondant à différentes situations. Ces dernières détaillent chaque modalité d’intervention sur MPCA par des illustrations axées sur le geste métier, afin d’en favoriser l’appropriation.

 

Elles font état du matériel, des consommables et des EPI nécessaires à chaque situation, ainsi que des grandes étapes d’une intervention : la préparation, l’intervention, le repli et la décontamination. « La prise en compte du risque amiante est difficile et complexe, signale Frédéric Reynier, Président de la commission prévention de la FFB. Les entreprises ont besoin de ce type d’informations sur lesquelles s’appuyer pour leurs interventions. Tous ces travaux ne seront bien évidemment utiles que si les entreprises sont sensibilisées et formées. Ces règles de l’art vont contribuer à renforcer la culture prévention ».

  

 

 

Déjà 10 fiches à télécharger sur le site internet

 

Le site www.reglesdelartamiante.fr est conçu pour un parcours fluide de l’utilisateur. Accessible sur ordinateur, tablette ou mobile, il regroupe de nombreuses informations sur le projet, son contexte, son objectif, ses publics et acteurs, enrichi par des liens permettant de renforcer les connaissances sur l’amiante. L’accès aux fiches s’effectue par métiers ou par situations.

 

Aujourd’hui, une dizaine de fiches correspondant à différentes interventions sont déjà disponibles, téléchargeables en format PDF, à imprimer ou à transmettre par mail à un collaborateur. Elles s’appuient sur des illustrations modernes et accessibles. A terme, le site regroupera une cinquantaine de fiches, ainsi que deux serious-games sur le thème du perçage (avec poche de gel ou aspirateur). L’OPPBTP prévoit l’organisation de webinaires pour en faciliter l’appropriation.

 

 

 


Source : batirama.com/ Xavier Haertelmeyer

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (491 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique


Ventilation double flux dans le résidentiel