Chauffage, ECS, clim et ventilation : les nouveautés de l’automne 2020

Chauffage, ECS, clim et ventilation : les nouveautés de l’automne 2020

L’industrie du Bâtiment ne cesse d’innover notamment dans le domaine des équipements techniques, chauffage, ventilation, climatisation… Petit tour des nouveautés. © Panasonic






Condensation gaz, chaudières à granulés de bois et solutions thermodynamiques

 

En cet automne 2020, la politique énergétique du gouvernement influe fortement sur les solutions techniques de chauffage et production d’eau chaude disponibles. Elle en élimine certaines et en privilégie d’autres.

 

Le gouvernement veut éliminer le fioul des solutions de chauffage utilisées en France. Le 27 juillet dernier, l’interdiction du remplacement à l’identique des chaudières fioul et charbon dès le 1er janvier 2022 était annoncée.

 

Et comme les chaudières fioul sont le plus souvent installées loin des réseaux gaz, les solutions de remplacement sont les chaudières bois, dont les chaudières à granulés, et les pompes à chaleur. Les modifications de maPrimRénov’ depuis le 1er Octobre accentuent cette évolution et poussent fortement ces deux types de générateurs.

 

Thermolab - Les nouvelles chaudières à granulés du Groupe Seguin

 

Orus © Groupe Seguin


Expert en générateurs bois, le Groupe Seguin lance la marque Thermolab, qui rassemble son offre de chaudières à granulés.

 

Conforme aux futures exigences 20222 de la Directive Européenne ecoDesign, l’offre Thermolab se compose de trois gammes :

  • Era, avec cinq modèles de 14 à 100 kW, rendement ≥ 95%, CE EN303-5 Classe 5, régulation Classe IV, silos de 300 à 400 litres ou davantage,
  • Orus Prestige, avec deux modèles de 15 ou 25 kW, une régulation Classe V qui permet une modulation de puissance de 20 à 100%, soit des puissances minimales de fonctionnement de 3 et 5 kW. Rendement ≥ 95%, silo de 360 l à droite ou à gauche,
  • Elios, 4 modèles de 10, 15, 25 et 40 kW, avec des rendements ≥ 92%, marquage CE EN303-5 Classe V, régulation Classe V, silo de 285 l ou davantage.

 

Ces trois gammes peuvent être connectées et pilotées directement en WiFi. Leur température de départ d’eau atteint 90°C avec une température minimale de retour de 50°C.

 

 

Condens 4700i F - 18 combinaisons pour la nouvelle chaudière gaz à condensation de Bosch Thermotechnologie

 


Condens © Bosch Thermotechnologie

 

La gamme Condens 4700i F comporte 4 modèles chauffage seul de 15, 25, 35 et 50 kW et 3 modèles mixtes avec ECS instantanée de 25, 35 et 50 kW. En plus, les modèles mixtes peuvent être associés à un ballon à stratification de 100 l Stora 100 SLS qui se pose sous la chaudière.

 

Et les modèles chauffage seul peuvent être associés aux ballons à serpentin Stora 90 (90 l) ou Stora 160 (160 l) qui s’installent à droite ou à gauche du générateur. Tout cela fait 18 combinaisons possibles, affichant un rendement de 94% au sens de la Directive ecoDesign. Toutes les chaudières Condens 4700i F connectable pour un contrôle-commande et une programmation par internet.

 

 

Sundoor - La porte de placard Chauffante de SIFISA

 

Sundoor © Sifisa

 

Nous connaissions déjà le miroir chauffant, SIFISA innove avec la porte de placard coulissante, miroir et chauffante. Ur-mesures, Sundoor est équipée d’un décor en verre (miroir ou laqué), film chauffant, d’un panneau isolant et d’un panneau de bois de moyenne densité en renfort. L’isolant évite l’essentiel des déperditions arrières. Sundoor offre une puissance de 350 à 650 W par porte, avec une température de surface limitée à 50°C et un rendement de 99%. Sundoor est pilotable à distance par thermostat programmable sans fil ou par une application iOS et Android.

 

Rafraîchissement et climatisation : le R32 triomphe

 

2020 est l’année de l’installation du R32 dans le paysage technique de la climatisation domestique et petit tertiaire. Le R32 est le fluide choisi par les industriels aussi bien pour les pompes à chaleur que dans les systèmes à détente directe.

 

 

VRV 5-S de Daikin - Le premier mini-DRV au R32

 

 VRV 5 © Daikin

 

Depuis 18 mois environ, les industriels de la climatisation ont tous introduit d’abord des monosplits, puis des multisplits au R32. Daikin est le premier à proposer en France un mini-DRV au R32. Lnouveau mini-DRV au R32 offre trois modèles de 12, 15 et 18 kW, des performances en hausse de 5 à 10%, un SCOP variant de 4,5 à 5, un SEER compris entre 7 et 8.

 

La certification Eurovent est en cours. Le système doit être installé selon la norme européenne EN 378 et, surtout, conformément à l’article CH35 français qui porte sur les ERP de catégories I à IV. Le CH35 impose un calcul de charge maximale par système, mais permet de dépasser cette charge si des organes de sécurité spécifiques sont installés : détection de fuite de fluide, vannes de coupure automatique, ventilation de sécurité donnant directement vers l’extérieur, …).

 

Daikin monte en série sur les nouvelles unités intérieures du mini-DRV au R32, sur le groupe extérieur et dans le thermostat d’ambiance connecté Madoka, à la fois les détecteurs de fuite de fluide, les vannes d’arrêt et une alarme sonore et visuelle. Sur les unités intérieures, un contact sec pilote la ventilation de sécurité.

 

Pour le dimensionnement thermique et réglementaire du VRV 5-S, Daikin propose le logiciel VRV Xpress. Une application de réalité augmentée – Daikin AR Experience seulement pour iOS, pour l’instant – facilite la vente du VRV 5-S.

 

 

Triple C R32 - La solution eau chaude, chauffage et rafraîchissement en détente directe d’Hitachi

 

 

Triple C R32 © Hitachi


 

Introduit en avant-avant-première au concours de l’Innovation du Mondial du Bâtiment 2019, le Tripe C R32 d’Hitachi – en réalité Johnson Controls Hitachi Air Conditioning Europe (JCH) - avait été lauréat de cette compétition. L’idée est simple : prenez un multisplit R32 et remplacez une unité intérieure par un chauffe-eau thermodynamique, directement alimenté par le groupe extérieur.

 

Le Triple C R32 est disponible en 5,3, 7 et 8,5 kW et peut alimenter de 1 à 4 unités intérieures, en plus du chauffe-eau thermodynamique. Ce dernier, le Yutampo R32, est disponible en 190 ou 270 litres, avec 60 cm de largeur d’encombrement au sol. Certifié Keymark, il réchauffe la cuve en 2h10 pour le 190 l et en 2h45 pour le 270, avec COP de 3,2.

 

Le Triple C R 32 dispose d’une télécommande filaire, d’une télécommande infrarouge, de la commande à distance Hi-Kumo d’Hitachi. Il compatible avec la box Tahoma de Somfy.

 

 

Aquarea compacte - La pompe à chaleur Triple Service de Panasonic

 

Aquarea compacte © Panasonic


 

Panasonic aborde l’idée du tripe service d’une manière différente. Sa pompe à chaleur air/eau Aquarea Compacte Basse Consommation produit de la chaleur ou du froid et de l’ECS en permanence. C’est une pompe à chaleur en split, disponible en trois modèles de 3 à 9 kW, dont l’unité intérieure occupe seulement 600 x 598 mm au sol.

 

Elle est isolée par des panneaux d’isolant sou vide, plus efficaces et plus minces que le mousse de polystyrène ou de polyuréthane utilisée habituellement. L’unité extérieure fonctionne au R32. L’ensemble affiche une performance A+++ en chauffage et A+ en ECS. Cette nouvelle Pac est compatible avec Aquarea Smart Cloud pour un pilotage à distance par internet, ainsi qu’avec Aquarea Service Cloud, pour que les installateurs puissent intervenir à distance.

 

Ventilation : insufflation ou double-flux ?

 

La Qualité de l’Air Intérieur (QAI) était un sujet important en 2019. La pandémie du COVID-19 a encore renforcé son intérêt. Prudents, les fabricants ne revendiquent pas d’effet certain contre les virus, sauf un.

 

AmbiCube de Keller LufttechniK - Le premier épurateur d’air efficace contre le virus du COVID-19

 

 

Ambicube © Keller Lufttechnik

 

L’allemand Keller Lufttechnik a développé AmbiCube, un épurateur d’air autonome destiné au bureaux, cafétérias, etc. Il retient 99,995 % des gouttelettes ≥ 5 μm (micromètre) et des aérosols ≤ 5 μm. Selon le fabricant, ce sont ces deux véhicules que le virus du COVID-19 utilise pour se disperser dans une pièce et y demeurer en suspension pendant des heures. Du coup, Keller Lufttechnik souligne que son AmbiCube, équipé d’un filtre ePM1 65% (selon la norme ISO 16890) et d’un filtre H-14 (selon EN 1822), retient même les plus petits aérosols et particules, qui ne mesurent que 0,1 à 0,3 micromètre.

 

Selon l’utilisation de l’appareil, le filtre doit être changé seulement tous les 2 à 5 ans. Un indicateur sur l’appareil signale la nécessité du changement de filtres. L’AmbiCube atteint un débit de 1000 m3/heure, ce qui convient pour des pièces jusqu’à 70 m² et assure une épuration d’air de plus de 4 volumes/heures, conforme aux prescriptions de l’Université Technique de Munich et de son institut d’Aérodynamique et de mécanique des fluides en matière d’épuration d’air anti-virus.

 

 

VMI Purevent - Le caisson de ventilation par Insufflation de Ventilairsec

 

Purevent © Ventilairsec

 

Et si, au lieu de tirer l’air hors du logement, les caissons de ventilation le poussaient dans le logement ? Ventilairsec, un petit industriel français, a adopté cette solution, baptisée VMI pour Ventilation Mécanique par Insufflation, depuis longtemps. Fin, 2019, il a dévoilé au salon Interclima, le nouveau caisson VMI Purevent qui assure une ventilation par insufflation, jusqu’à 350 m3/heure avec une prise d’air extérieure, qui peut être montée directement en façade.

 

Dans un bâtiment existant qui ne possède pas de ventilation et où il n’est pas possible d’installer des gaines de ventilation collectives, VMI Purevent fournit une solution élégante. En plus, le caisson VMI Purevent peut être équipé d’eau batterie eau/air, réversible, baptisée Hydro’R, pouvant fonctionner en préchauffage ou en rafraîchissement de l’air neuf insufflé. Avec une température d’air extérieure de 35°C, une température d’eau glacée de 7°C, un débit d’air de 90 m3/heure et un débit d’eau de 0,3 m3/heure, la température de soufflage est de 17,5°C.

 

 

InspirAIR Top - Le nouveau double flux piloté d’Aldès

 

      

InspirAIR Top © Aldès


 

Equipable de cinq filtres différents, le nouveau caisson double flux InspirAIR Top d’Aldès filtre jusqu’à 80% des particules fines ePM1 (1 μm). Le caisson gère lui-même les débits de ventilation, grâce à des capteurs multipolluants sur l’air extrait. De plus, en fonction de l’endroit où il est installé, il propose un mode Radon (augmentation des débits permanents de ventilation) et recommande les bons filtres en fonction des souhaits de QAI des occupants du logements.

 

InspirAIR Top propose des débits maximaux de 330 ou de 470 m3/heure, sous 200 Pa et affiche des dimensions de H1088 x L560 x P560 mm, pour un poids de 28 ou 41 kg. Le caisson peut être piloté à une télécommande murale (avec ou sans sonde de CO2), équipé du modem AldèsConnect Box pour une connexion l’application AldèsConnect ou une association à Walter qui détecte le CO2, les COV, les particules fines d’un diamètre ≥ 2,5 μm, la température et l’humidité relative.

 


Source : batirama.com - Pascal Poggi

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (380 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Les vérandas