Enquête préliminaire sur le projet de tour "Emblème" à Nancy

Enquête préliminaire sur le projet de tour

Le parquet de Nancy a ouvert une enquête préliminaire sur le projet de construction de la future tour Emblème, dans laquelle la région Grand Est a déjà acquis des bureaux.





 

Lgende : La tour Emblème doit prendre place à côté de la tour Thiers à Nancy près de la gare ©Musicaline - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org

 

"A la suite de signalements de la délégation lorraine d'Anticor, une enquête préliminaire est ouverte afin de vérifier la régularité des aspects financiers de cette complexe opération immobilière", a déclaré François Perain, confirmant une information du quotidien L'Est Républicain. L''enquête a été confiée au SRPJ de Nancy.

 

Ce projet de tour, qui mêle des logements et des bureaux à proximité immédiate de la gare de Nancy, est porté par le groupe Nouvel Habitat. La section d'Anticor en Meurthe-et-Moselle a effectué des signalements auprès des autorités locales sur ce projet, et notamment sur l'achat par la région Grand Est de 1.359 mètres carrés, quand le permis de construire initial n'en prévoit que 652.

 

"Le permis de construire ne correspond pas à l'achat effectué par la région", a déclaré Claude Marcel, administrateur de la section locale d'Anticor. Un permis de construire modificatif avait été déposé par le promoteur et signé par la mairie de Nancy le lendemain de la défaite électorale de l'ancien maire (MR) Laurent Hénart, avant son remplacement par le socialiste Mathieu Klein, selon L'Est Républicain.

 

Un contentieux entre l'ancienne et la nouvelle équipe municipale

 

Mais ce permis de construire modificatif fait l'objet d'un contentieux entre la nouvelle équipe municipale et le porteur du projet. L'administrateur d'Anticor affirme également que la région a déjà versé "2,2 millions d'euros pour ces bureaux qui n'existent que sur papier, et les paie plus de 40% au-dessus du prix du marché, alors même qu'il existe plein de locaux vides dans la région de Nancy".

 

De son côté, la région Grand Est explique que cette acquisition doit permettre "l'installation pérenne" de la "maison de la Région" à Nancy, "afin de répondre aux attentes des partenaires avec plus de proximité". Selon elle, ce projet permettra de "réduire ses dépenses locatives de fonctionnement d'environ 4 millions d'euros sur 20 ans".

 

Elle souligne que les agents de la région travaillant à Nancy sont actuellement répartis dans "trois espaces distincts de bureaux" .Elle estime par ailleurs que le prix d'acquisition, à 2.700 euros le mètres carré, est "conforme aux prix du marché", et précise qu'il a été diminué de 5,44% au cours de négociations avec le promoteur.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits



Dernière revue

BTR N° 498 - Aout / Septembre 2021

   

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (903 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Écrans souples de sous-toiture