Devenir autoentrepreneur dans le BTP

Devenir autoentrepreneur dans le BTP

L'industrie de la construction est diversifiée. Elle regroupe les services d'artisans, tels que la plomberie, la maçonnerie, la charpenterie, etc. Afin d'obtenir une flexibilité des horaires de travail, de nombreuses personnes du secteur de la construction choisissent de travailler de façon indépendante. 






Découvrons ensemble les réponses aux questions que vous vous posez afin de vous lancer en tant qu’autoentrepreneur dans le BTP.

 

De quel diplôme ai-je besoin ?

 

Si vous souhaitez devenir électricien, peintre, plombier, ou carreleur en tant que travailleur indépendant ou en créant une micro-entreprise, vous devez être titulaire d’un CAP, BEP, Bac Pro, voire un diplôme d'études supérieures, tel qu’un BTS, lié aux connaissances professionnelles dans la construction ou la rénovation de bâtiments.

 

Cependant, sous certaines conditions, vous pouvez pratiquer sans qualification. Si vous avez au moins trois ans d'expérience professionnelle dans le secteur qui vous intéresse, cela peut être un équivalent. Pour obtenir cette équivalence, vous pouvez trouver des informations sur la VAE (Validation par Expérience) auprès de votre Chambre des métiers ou de l'AFPA (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes).

 

Si vous ne disposez pas de l’expérience nécessaire, vous pouvez tout de même constituer un dossier de VAE, démarrer une courte formation avec des organisations comme l'AFPA. A savoir que le CFE (Centre des Formalités des Entreprises) de votre commune peut vous fournir l’ensemble des informations nécessaires.

 

Quelle assurance dois-je prendre ?

 

En tant qu'entrepreneur indépendant du bâtiment, vous devez vous protéger. Ainsi, vous devez souscrire à des assurances adaptées aux auto-entrepreneur du BTP.

 

Vous devez obligatoirement avoir une assurance décennale pour auto entrepreneur. Elle est utilisée pour garantir le travail effectué. En cas de dommages faits sur le bâtiment (fissures, problèmes d'étanchéité, systèmes de tuyauterie défectueux, etc.), l'assurance décennale couvrira les frais de réparation nécessaires. Elle est ainsi très utile pour vous et vos clients. Elle est également la garantie de vos connaissances professionnelles pendant une durée maximale de 10 ans.

 

De plus, vous devez souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCP). Elle vous permettra de faire face à tous types de dommages tels que des blessures physiques ou problèmes de santé, mais également liés au matériel (article appartenant à l'un de vos clients endommagé ou disparu).

 

Quel sera mon revenu ?

 

Les travailleurs indépendants ne perçoivent pas de salaire, ainsi votre revenu sera lié au chiffre d'affaires. En 2020, le chiffre d'affaires des auto-entrepreneur est plafonné à 72 500€ HT pour la prestation de services. Et si vous envisagez de facturer aux clients l'achat d'équipement, pas seulement les frais d'installation ou de maintenance, vous vous engagez dans des activités commerciales avec un chiffre d’affaires pouvant aller jusqu'à 176 200€ HT.

 

Cependant, veuillez noter que ces deux limites ne sont en aucun cas cumulatives. Par conséquent, vous pourrez fournir des services allant jusqu'à 72 500€ et des services de vente allant jusqu'à 103 700 euros. Le chiffre d'affaires global pouvant en effet atteindre 176 200€ HT. Au-delà, la loi vous obligera à devenir une société unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL).

 

Le plafond du chiffre d'affaires est calculé en fonction de l'année civile, soit du 1er janvier au 31 décembre. C'est pourquoi, durant la première année, votre limite est déterminée proportionnellement en fonction du nombre de jours travaillés.


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (490 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Installation d'assainissement autonome - NF DTU 64.1

Installations électriques et de communication des bâtiments d’habitation

Écrans souples de sous-toiture