JO-Paris 2024: les opérateurs immobiliers du village des médias désignés

JO-Paris 2024: les opérateurs immobiliers du village des médias désignés

Les groupements Sogeprom, Demathieu et Bard Immobilier, ainsi qu'Ametis, Ideom et Gaïa promotion vont construire le village des médias, situé en Seine-Saint-Denis, pour les Jeux olympiques de Paris 2024.





En septembre, les élus de Seine-Saint-Denis s'étaient fortement mobilisés autour de ce projet destiné à profiter aux habitants de ce département déshérité, craignant en effet qu'il ne soit raboté du fait de mesures d'économies rendues nécessaires pour l'organisation des JO.

 

Finalement, au terme de discussions entre l'Etat et les collectivités locales, il a été décidé que ce village, situé sur les communes de Dugny, La Courneuve et Le Bourget, et comprendra à terme 1.300 logements ainsi que des équipements publics (gymnase, crèche et école) et des commerces, soit construit en deux étapes.

 

Il y aura d'abord 700 logements puis 600 après les JO à horizon 2025, avec au total 20% de logements sociaux, représentant 90.000 mètres carrés, sur lesquels se grefferont 1.000 mètres carrés de commerces et services.

 

 

Secteur Aire des Vents : ©Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier : Architectes coordonnateurs : Hardel Lebihan (A), MGAU (B-C) ; Architectes : Bourbouze Graindorge, Bathilde Millet, Bartolo Contré, ITAR, NRA ; Paysagistes : D’Ici Là, Sébastien Sosson

 

Un coup de pouce financier de l'Etat via le Plan de relance

 

Pour cette première phase, l'Etat donne un coup de pouce financier, via le plan de relance, pour la construction d'un gymnase, avaient indiqué la semaine dernière des élus du département. Une passerelle piétons-vélos doit aussi être construite autour de l'autoroute A1 et cette première phase comprend également "l'aménagement du terrain des Essences à La Courneuve et l'aménagement du Parc des Sports du Bourget", a précisé la Solideo.

 

Cette première partie sera prête à accueillir la presse du monde entier à l'été 2024 pour les 15 jours d'épreuves olympiques. Des travaux de dépollution ont déjà commencé.Le lot A, B et C ("Aire des vents") a donc été attribué au groupement Sogeprom, Demathieu & Bard Immobilier, au détriment du groupement Bouygues Immobilier, Kaufman&Broad et CDC Habitat.

 

Le lot D (Plateau) a été attribué à Ametis, Ideom et Gaïa Promotion. La Solideo a bien précisé et clarifié le fait que ces opérateurs avaient été désignés pour les deux étapes.

 

 

Secteur Plateau (vue d'ensemble)  © Ametis / Ideom / Gaïa Promotion – Architecte coordonnateur : Anyoji Beltrando ; Architectes : Atelier Raum (Julien Perraud), Vincent Lavergne architecture en collaboration avec CIGUË ; Paysagiste : Altitude 35

 

L'ambition de construire une "Cité-jardin" du XXIe siècle

 

Le choix de ce comité de sélection, présidé par Michel Cadot, le délégué interministériel aux Jeux Olympiques, sera validé au conseil d'administration de la Solideo du 13 octobre. La Solideo, qui a un budget d'environ 3 milliards d'euros, dont 1,4 milliard d'euros d'argent public, est chargée des constructions et aménagements pérennes faits dans le cadre des JO.

 

Le dépôt des permis de construire se fera "au 1er trimestre 2021" et les chantiers pourront démarrer au 3e trimestre 2021, pour une mise à disposition au 1er trimestre 2024. A terme, la Solideo maintient son ambition de faire de cette opération d'aménagement du territoire, une "cité-jardin" du XXIe siècle, en lien avec le parc Georges Valbon, sur 70 hectares.

 

Le prochain conseil d'administration de la Solideo se penchera aussi sur quelques petites évolutions comme la construction d'un mur d'escalade pérenne en Seine-Saint-Denis, qui n'était pas prévu au départ.

 

L'autre grande opération d'aménagement du territoire liés aux JO, le village des athlètes, qui se trouve à cheval sur trois communes (Saint-Ouen, Saint-Denis, Ile-Saint-Denis) est prise en charge depuis un an par la Caisse des dépôts et sa filiale Icade, d'un côté, et les groupes immobiliers Nexity et Eiffage, de l'autre.



Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Dernière revue

BTR N° 495 - Février / Mars 2021

     

Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (610 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique

Isolation thermique extérieure par enduit sur isolant PSE


Les couvertures en tuiles