ITE sous enduit, une différenciation par l'esthétique

ITE sous enduit, une différenciation par l'esthétique

Les enduits épais ou minces, se déclinent sur système d'ITE en produits traditionnels ou en revêtements décoratifs, avec différentes finitions, en neuf ou en rénovation.






Très courants sur maçonnerie, les enduits épais ou minces sont proposés par les fabricants sur les systèmes d'Isolation Thermique par l'Extérieur (ITE) en reprenant les mêmes bases techniques. Moins coûteux que les bardages et vêtures sur ITE, ils sont plus répandus et représentent plus de 80 % des ouvrages réalisés. Les systèmes d’ITE sous enduit, aussi appelés ETICS (External Thermal Insulation Composite Systems) en anglais, sont des systèmes composites multicouches.

 

Typiquement, le complexe est composé d'un isolant de type PSE blanc ou gris (graphité) ou laine de roche qui est collé ou fixé par un chevillage sur lequel est appliquée en deux passes une couche d'enduit armé d'un treillis d'armature en fibres de verre. Sur ce sous-enduit de marouflage qui assure l'étanchéité du système et la tenue au choc est appliqué le primaire puis l'enduit de finition.

 

Afin de simplifier le nombre de constituants différents à appliquer, les fabricants ont développé de nouvelles formulations comme Parexlanko avec Unité, un mortier « 3 en 1 » (colle pour PSE, sous-enduit et finition) ou Weber avec webertherm 305 F et G, un enduit « 2 en 1 » (sous-enduit et finition).

 

La séduction par la différence

 

Les grandes tendances du marché vont vers des produits plus minces, plus performants, avec un élargissement de la diversité des teintes et des aspects. La différenciation des produits va venir par exemple d'un aspect pierre (Décopierre du groupe Vega, Travertin de Parexlanko) ou d'un parement briquettes comme chez Vicat ou Edilteco.

 

Ainsi le fabricant Edilteco propose une gamme d'enduits minces, pour système d’ITE (ETICS), avec différentes granulométries et différentes bases, acrylique, silicate et siloxane. La majorité de l'offre est disponible sur système ITE complet et pour le ravalement.

 

« Toutes ces familles donnent un aspect plus ou moins brillant et le choix se fait en fonction de l'exposition de la façade et de l'aspect souhaité. Différentes finitions peuvent être obtenues en fonction de l'application et du choix du produit, l'enduit taloché étant couramment utilisé sur le marché. Nous avons aussi validé un nouveau produit avec des plaquettes de parement simples à poser. Son aspect briques est demandé en particulier dans le Nord de la France », précise Franck Pied, responsable marketing et technique chez Edilteco,

 

Une finition plaquette de parement collé

 

Pour sa part, Vicat a développé dans sa gamme Réatherm 600 un sous-enduit mince avec une finition plaquette de parement collé, en terre cuite sur ITE.« Sa finition esthétique est appréciée des architectes et donneurs d'ordre, ainsi que ses performances techniques, car ces plaquettes ont une résistance au choc et une bonne performance au feu.

 

Nous comptons aussi mettre sur le marché en septembre, un nouvel enduit avec un aspect lisse, sans grain, le Crealane Modelable. Ce produit offre une vraie différenciation avec son aspect moins rustique et plus contemporain », savoure Romain Girard, Responsable Pôle façades chez Vicat.

 

Le marché de l'ITE dopé par la rénovation

 

Deux grandes catégories d'enduits minces ou revêtements décoratifs se partagent le marché, les organiques de type RPE (revêtement plastique épais) ou RSE (semi-épais), qui sont les plus courants et sont commercialisés sous forme de pâte à mélanger ou prête à l'emploi et les minéraux, et les minéraux, comme la chaux aérienne, qui sont livrés en sacs de poudre.

 

Les ventes sont tributaires de la bonne santé du marché de l'ITE. Pour Vicat, confie Romain Girard : « L'ITE est moins plébiscité en neuf en grande partie du fait de questions d'habitudes sur le marché français, où l'isolation par l'intérieur est majoritaire. Ainsi la cible de notre nouvel enduit sur ITE est plutôt l'habitat collectif et essentiellement pour la rénovation. Nous avons à destination de nos clients poseurs un centre de formation situé dans notre unité de production de Malataverne. Nous pouvons aussi les accompagner sur leur premier chantier pour une bonne mise en oeuvre ».

 

 

L’avis de l’expert : Jean-Sébastien Lepoudère, responsable du marché ITE de Parexlanko L’ITE apporte une vraie différenciation esthétique

 

Jean-Sébastien Lepoudere © Parex

 

Quelles sont les évolutions du marché ?

 

La tendance est au décoratif avec deux nouveautés à signaler. La première est Travertin de la gamme Parex Deco qui s'applique sur façade isolée ou non isolée. Cet enduit de finition organique prêt à l'emploi manuel, présente une rupture sur le marché. Commercialisée en 2019, cette finition mince imite la pierre calcaire lisse de Travertin et répond à une attente des maîtrises d'ouvrage et maîtrises d'oeuvre. Un autre produit décoratif, Unité, a aussi été lancé l'an dernier. Cet enduit épais hydraulique pour ITE, peut être gratté ou travaillé au rouleau pour offrir un aspect de pierre, de bois ou de béton. Dans notre offre ce type d'enduit était auparavant réservé au monocouche sur maçonnerie (le Parex Deco Design).

 

Et concernant la mise en oeuvre ?

 

L'enduit fin Travertin n'est pas difficile à mettre en oeuvre. Certes il faut un coup de main et savoir manier la lisseuse mais les compagnons savent faire. Ils peuvent aussi être formés et accompagnés sur chantier. La cible sont les chantiers en prescription en neuf ou en rénovation, en habitat individuel ou collectif. Ce produit offre une liberté créatrice. Par exemple un architecte a conçu de grands panneaux bruts, en renfoncement à l'intérieur des balcons pour une résidence collective située à Bordeaux.

 

Où en est le marché de l'ITE ?

 

Il n'y a pas de DTU sur l'Isolation Thermique par l'Extérieur qui demeure une technique non courante. En résidentiel neuf, l'ITE est pénalisée à cause de son coût mais est demandée dans l'habitat passif et aussi en ossature bois où l'ITE sert de support pour l'enduit et de complément d'isolation. Présentant un réel intérêt au niveau de l'inertie du bâti, cette technique progresse aussi en tertiaire, pour les bureaux, les Ehpad et les bâtiments de santé. Nos nouvelles solutions d'enduits décoratifs aident à promouvoir l'ITE, auprès des entreprises de pose, des maîtrises d'ouvrage et maîtrises d'oeuvre. Solution technique innovante, l'ITE sous enduit permet de répondre à un choix architectural en apportant une vraie différenciation esthétique.

 

Un revêtement décoratif aspect pierre naturelle

 

chantier-vega-Décopierre : Maison individuelle avec enduit décoratif aspect pierre naturelle Decolight, la formulation pour ITE de Decopierre © Vega Industries

 

En ITE, la pose d'un bardage en vraie pierre est complexe. La pierre agrafée est lourde, avec de l'épaisseur, ce qui demande de faire attention à la manutention. De plus il faut percer la pierre et la cheviller, sans faire de ponts thermiques dans l'isolant. Cette difficulté est encore plus grande en zones sismiques, où le chevillage doit être plus dense. Aussi l'enduit avec un aspect de pierre naturelle est une alternative moins coûteuse, plus simple à mettre en oeuvre et offrant une plus grande liberté créative.

 

Ces finitions décoratives se retrouvent par exemple avec la marque Decopierre du Groupe Vega distribuée via un réseau national de concessionnaires applicateurs. Cet enduit naturel à base de chaux et de poudre de marbre existe dans la formulation Decolight compatible ITE. Une fois projeté sous forme de crépi, l'enduit est taillé à la main par un artiste décorateur qui peut dessiner tous les types de pierre.

 

Une pose en 4 étapes chez ParexLanko

 

Chez Parexlanko l'enduit de finition mince sur ITE, Parex Deco Travertin, imite la pierre calcaire de Travertin. Commercialisé en 2019, ce produit a été développé sur demande des prescripteurs et des architectes pour répondre à des besoins exprimés dans certaines Régions comme les Pays de la Loire ou l'Ile-de-France.

 

La pose s'effectue en quatre étapes. Le fonds est préparé avec un sous-enduit Maïte appliqué sur l'isolant et un régulateur donnant la couleur des joints. Le calepinage des joints est réalisé avec du ruban adhésif spécial enduit, ensuite l'enduit Travertin est appliqué en deux passes pour donner un moirage, un lissage qui imite la pierre. L'adhésif est alors enlevé pour révéler le tracé des joints avant séchage.

 

Ce produit est apprécié en réhabilitation, pour restaurer des pierres abîmées. Il est aussi recherché en neuf, par exemple pour donner un aspect pierre en partie basse des immeubles en association avec d'autres finitions fines ou épaisses, en conservant le même nu pour les différentes finitions.


Source : batirama.com/ François Ploye

Sélection Produits



Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (59 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique



Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2