Un scénario de déconfinement et des innovations pour les transports lyonnais

Un  scénario de déconfinement et des innovations pour les transports lyonnais

Distributeurs de masques, bornes désinfectantes, nettoyage par ultra-violets: les transports en commun lyonnais, 2e réseau du pays, ont esquissé des pistes de déconfinement pour une reprise "à 80%".






"Le 11 mai, on ne reprendra pas la vie qu'on avait avant, mais l'enjeu c'est de pouvoir reprendre le chemin du travail et de l'école" et "d'éviter un report sur la voiture", a déclaré lors d'une conférence de presse Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral. Objectif : reprise à 80% de l'offre à partir du 11 mai, puis à 100% " la rentrée de septembre, voire au courant de l'été".

 

L'offre se situait à 50% pendant le confinement, avec 10% de fréquentation. Avant le confinement, le réseau enregistrait 1,9 million de voyages par jour. Pour sécuriser le déconfinement, Sytral juge le port du masque "indispensable" dans les transports en commun et envisage l'installation de distributeurs automatiques dans les principales stations de métro.

 

Sytral va aussi tester "dans les prochains jours" des bornes automatiques sans contact qui désinfectent les mains "en quelques secondes". Pendant le confinement, les rames des transports sont nettoyées une fois par jour. Mais avec l'augmentation de l'offre et de la fréquentation, Sytral "cherche des solutions" de nettoyage rapide "en cours de journée", a indiqué Mme Bouzerda.

 

Désinfection en 5 minutes de l'air ambiance et des surfaces à l'étude

 

Deux expérimentations sont prévues : la désinfection "en cinq minutes" de l'air ambiant et des surfaces grâce à des lampes UV, et le nettoyage à vapeur sèche intégrant du virucide. Un prototype de vitres en plexiglas pour protéger les chauffeurs de bus est aussi à l'étude.

 

Et pour éviter des regroupements de personnes aux arrêts de bus ou sur les quais, le réseau s'appuiera sur de la signalétique au sol, des annonces sonores et de la "présence humaine pour faire de la pédagogie".

 

La semaine dernière, la métropole de Lyon a également annoncé travailler à l'aménagement provisoire d'axes de circulation au profit du vélo et de la marche, afin d'éviter une surfréquentation des transports en commun après la fin du confinement.

 

Photo ©Benoît Prieur - CC-BY-SA


Source : batirama.com

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

La situation sanitaire mérite-t-elle des mesures radicales pour freiner le virus ? (65 votants)
Certainement, pour sauver de nombreuses vies
Non, cela risque de tuer l'économie et les artisans
 

Boutique