Lafarge: grève de la faim contre un projet de fermeture

Lafarge: grève de la faim contre un projet de fermeture

Douze salariés de l'usine Lafarge de Frangey (Yonne) ont commencé samedi leur cinquième jour de grève de la faim et un appel à cesser le travail lundi a été lancé pour les autres sites.




 

Ces salariés auxquels s'ajoute le maire (sans étiquette) de la commune de l'Yonne ont installé un petit campement de cinq tentes, dans lesquelles ils ont placé des lits de camps avec des couettes, et ne s'alimentent plus depuis mardi.

 

"On est un peu fatigués et un peu crispés mais la détermination reste la même. Notre objectif c'est de continuer la grève jusqu'à ce que le projet de fermeture soit retiré", a dit à l'AFP Florent Gaden, délégué CFDT de l'usine.

 

La CFDT et la CGT (syndicat majoritaire) ont appellé "tous les salariés de Lafarge ciments" à mener une grève dans les différents sites en France, à partir de lundi.

 

Premier cimentier mondial, Lafarge emploie 8.000 personnes en France et 76.000 dans le monde. Son chiffre d'affaires, en 2010, s'est élevé à 16,2 milliards d'euros, dont 60% dans le ciment.

 

Source : batirama.com / AFP

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Articles qui devraient vous intéresser

Pour aller plus loin ...

Newsletter

Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.
 
ZOOMBAT Autopub
Produits


Votre avis compte
Êtes-vous favorable à la mise en place d'un certificat de conformité de performance énergétique pour les artisans non-certifiés RGE ? (193 votants)
 
Articles
Nouveautés Produits