Coronavirus : la reconnaissance du cas de force majeure soulage la Ficime

Coronavirus : la reconnaissance du cas de force majeure soulage la Ficime

La reconnaissance du Covid 19 en cas de force majeure évitera l’application de pénalités en cas de retard de livraison, selon la Ficime, Fédération des entreprises de la mécanique et l’électronique.



Suite à son appel pour demander la reconnaissance de la situation de « force majeure » face aux risques croissants que représente l’épidémie de Coronavirus – Covid 19, la Ficime, Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique, se félicite des déclarations du ministre de l’Economie et des Finances Bruno le Maire.

 

Celui-ci a en effet annoncé que « L’Etat considère le coronavirus comme un cas de force majeure pour les entreprises. Ce qui veut dire que pour tous les marchés publics de l’Etat, si jamais il y a un retard de livraison de la part des PME ou des entreprises, nous n’appliquerons pas de pénalités, car nous considérons le coronavirus comme un cas de force majeure » déclare la Ficime dans un communiqué.

 

Une application pour les acteurs publics mais aussi les acteurs du secteur privé

 

La fédération se dit satisfaite d’avoir été entendue par les Pouvoirs Publics et demande à ce que cette reconnaissance de la situation de « force majeure » soit non seulement appliquée par l’ensemble des acteurs publics mais aussi par les acteurs du secteur privé afin de protéger toutes les entreprises d’éventuelles pénalités de retard et de perte de chiffre d’affaires. 

 

La Ficime avait déclaré avoir mis en place une cellule de crise pour accompagner ses 417 entreprises adhérentes des secteurs de la mécanique et de l’électronique. Bercy a annoncé  avoir également mis en place une cellule de crise face aux risques liés au Coronavirus. 

 

La Ficime, fédération interprofessionnelle unique fédère 13 syndicats et unions et représente 417 entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique générant plus de 100.000 emplois directs et 420 000 emplois directs, indirects et induits. La Ficime avec plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires intervient dans deux grands domaines : la Mécanique et les Produits Electriques et Electronique.

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1173 votants)
Oui
Non
 

Boutique