Le salon NordBat double la mise sur les start-ups

Le salon NordBat double la mise sur les start-ups

Le salon lillois a reçu 33 candidatures de jeunes pousses et en accueillera 10. Le public peut les découvrir sur internet et voter pour l’un des trois prix qui leur seront décernés.



Légende : K-Ross présente sa K-Riole, une remorque à assistance électrique qui s'accroche à tout bon vélo de ville !

 

Nordbat avait déjà tenté l’aventure lors de l’édition 2018 et mettra les bouchées doubles début avril prochain. Dix start-ups du secteur du bâtiment et de la construction seront accueillies gracieusement sur un espace dédié de 108 m². Soit le double de celui ouvert lors de la précédente biennale.

 

Cette « short-list » a été établie sur la base des 33 candidatures reçues et des items de sélection retenus par le comité de sélection composé des organisateurs du salon et des responsables de la FFB des Hauts de France, partenaire de l’événement : l’entreprise est-elle récemment entrée sur le marché, quel est le niveau de technicité du produit ou du service, est-ce innovant, quel est l’intérêt pour les professionnels et quel est son niveau de complexité ?

 

Les dix entreprises sont présentées sur une page sur le site internet du salon* ; elles seront avantageusement placées sur un espace à l’entrée du salon et disposeront d’une estrade où elles exposeront le « pitch » de leur développement. En outre, une remise de trois prix leur est réservée : celui du jury, de la FFB Hauts de France, et du public d’après le vote sur internet.

 

 

Environnement, organisation, sécurité et technique

 

Ces entreprises innovantes peuvent être regroupées en cinq grandes familles. En premier, l’environnement. S’y rassemblent les sociétés Backacia – qui a pour objet de transformer les déchets du bâtiment en produits à réemployer, StockPro – une application qui permet de remettre sur le marché des produits neufs non utilisés sur les chantiers.

 

Cette dernière pourrait aussi figurer sous l’étiquette organisation, avec les exposants Ibat – un éditeur de logiciels de gestion des achats, de suivi des délais et de consultation des appels d’offre –, Hiboo – qui propose une digitalisation de la gestion des équipements et matériels – et So. Build – une offre d’outils de suivi des chantiers gérés en BIM.

 

La sécurité sur les chantiers figure au centre des préoccupations pour attirer de nouveaux professionnels, et Cikaba propose une solution de diffusion des règles de sécurité à tous les intervenants d’un site, compagnons, prestataires extérieurs ou livreurs.

 

L'innovation technique présente avec Xtech

 

L’innovation technique est aussi présente avec Xtech – une société d’ingénierie qui accompagne les constructeurs de la conception de structures à la rédaction des documents pour le dépôt d’un avis technique –, et Syslor – qui est en mesure de réaliser des images 3D à partir de la vidéo d’un site avec un smartphone.

 

L’équipement de chantier n’est pas mis de côté. K-Ross présentera sa K-Riole, une remorque à assistance électrique (3 000 W) qui s’accroche à tout bon vélo de ville ; elle emporte jusqu’à 250 kg de matériels et de produits.

 

Quant aux Companions, ils ont développé un robot de préparation des surfaces à peindre pour laisser aux professionnels les tâches les plus nobles de la finition. Combien de temps retiendront-ils leur créativité ?



Source : batirama.com/ Bernard Reinteau

Articles qui devraient vous intéresser

Laissez votre commentaire

Saisissez votre Pseudo (votre commentaire sera publié sous ce nom)

Saisissez votre email (une alerte sera envoyée à cette adresse pour vous avertir de la publication de votre commentaire)

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais après validation par nos modérateurs.

Newsletter


Retrouvez toute l'actualité du bâtiment.

 

 
ARTIDEVIS Autopub

Produits







Articles

Votre avis compte

Covid-19 : les entreprises du BTP doivent-elles poursuivre leur activité malgré l'épidémie ? (1426 votants)
Oui
Non
 

Boutique



Pose collée de carrelage en travaux neufs - NF DTU 52.2